Home » Où vit Marina Vlady ?

Où vit Marina Vlady ?

by Marine Lamiaux

Comme elle l’a elle-même rappelé, Marina Vlady a décidé de mettre en vente ses souvenirs parce qu’elle déménage, quittant sa grande maison dans la ville de Maisons-Laffitte pour s’installer dans une banlieue de Paris, où elle va vivre dans un appartement plus modeste.

Qui est le mari de Marina Vlady ?

La guerre, les prisonniers, le goulag, les voyous… ses textes sont une peinture de son temps, une fresque sociale de la vie russe. Il a même été dit que ses chansons étaient à elles seules « une encyclopédie de la vie soviétique », en référence au roman Eugène Onéguine, d’Alexandre Pouchkine, qualifié un siècle et demi plus tôt « d’encyclopédie de la vie russe ». Vyssotski était un poète.

Entre Vladimir Vyssotski et Marina Vlady, c’est le début d’une grande histoire d’amour, à la vie à la mort. Peu de temps après, l’actrice s’installe avec lui en URSS. Elle y séjourne pendant 12 ans. Le couple se marie le 25 décembre 1976. De cette histoire, Marina Vlady a tiré un livre, Vladimir ou Le Vol arrêté, qui connaît un succès phénoménal en 1987.

C’est la grande passion amoureuse, artistique et politique de ma vie.

Censure

Très vite, Marina Vlady comprend que Vyssotski n’a aucune chance de pouvoir sortir d’URSS, parce qu’il n’est pas reconnu comme poète. Son mari n’a jamais été accepté au sein de la très influente Unions des écrivains. Il a toujours été persécuté par le régime, parce que sa musique était considérée « subversive » et « dangereuse pour la jeunesse ». Il chantait dans des soirées confinées pour un cercle restreint d’ami·es. Chacune des soirées qu’il organisait lui faisait courir de grands risques. Vladimir Vyssotski a été censuré toute sa vie : aucun de ses disques n’est sorti en URSS avant la pérestroïka. Aucune de ses chansons n’a été diffusée, ni à la télévision, ni à la radio, et, pourtant tout le monde en URSS connaissait ses chansons par cœur.

Il chantait une chanson chez les copains à Moscou et, une semaine après, elle était partout, même dans les étoiles. On envoyait ses chansons aux cosmonautes. Tout le monde l’écoutait.

Qui est le fils de Marina Vlady ?

Marina Vlady naît sous le nom d’état-civil de « Catherine Marina de Poliakoff-Baïdaroff » le 10 mai 1938 à Clichy, dans la proche banlieue nord-ouest de Paris. Ses parents sont des émigrés russes : son père Vladimir de Poliakoff est chanteur d’opéra, il est arrivé en France en 1915 et a participé à la Grande Guerre ; sa mère Militza Envald est danseuse étoile et est arrivée en 1919 après la révolution russe.

A LIRE  Comment communiquer avec son fils adulte ?

De leur mariage, sont nées quatre filles, qui se sont ensuite tournées vers des métiers artistiques, et qui ont été surnommées les « sœurs Poliakoff » :

  • Olga (1928-2009), dite Olga Varen, comédienne et réalisatrice de télévision ;
  • Étiennette ou Tatiana (1930-1980), dite Odile Versois, actrice ;
  • Militza (1932-1988), dite Hélène Vallier, actrice ;
  • Marina (née en 1938).

Selon l’édition du 11 juin 1955 de Paris Match, l’initiale V, commune aux quatre pseudonymes choisis avec ses sœurs correspondrait au V de « Victoire ».

Vladimir de Poliakoff et Militza Envald, avec leurs quatre enfants à charge, ont une situation économique difficile en France. Vladimir travaille comme ouvrier à l’usine Frigorifique de Clichy[2].

Marina entre dans l’école de danse de l’Opéra, menant aussi des études secondaires adaptées.

De g. à d., le réalisateur Luciano Emmer, les acteurs Marina Vlady, Magali Noël et Bernard Fresson à l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol le 1er juin 1960, en marge du tournage de La Fille dans la vitrine.

Marina Vlady débute au cinéma en 1949 (dans le rôle de « Marie-Tempête ») et perce dès 1954 dans Avant le déluge d’André Cayatte, remarquée notamment pour sa beauté. Elle devient aussitôt une des principales jeunes premières du cinéma français, aussi à l’aise dans la comédie (Sophie et le Crime de Pierre Gaspard-Huit) que dans le drame et le film noir, même si La Sorcière d’André Michel avec Maurice Ronet (l’un des films dont elle demeure très fière[2]) ne rencontre pas un grand succès public.

Elle tourne ensuite plusieurs films diversement accueillis sous la direction de Robert Hossein, avec qui elle forme un des couples très en vue, notamment Toi, le venin (1959, où Marina a pour partenaire sa sœur Odile Versois). Selon le Dictionnaire du cinéma français[3], le premier de ces films, Les salauds vont en enfer, écrit par Frédéric Dard, « a au moins le mérite de la nouveauté » et un « climat étrange, violent, érotique » qui le caractérise. Le couple se retrouve aussi dans Crime et Châtiment de Georges Lampin, La Sentence de Jean Valère et Les Canailles de Maurice Labro d’après James Hadley Chase. Les quatre films de Hossein « permettent [à Marina] de relancer une image de marque qui avait beaucoup de mal à convaincre le public[3].

A LIRE  Qui est la petite amie de Damiano David ?

Quel est le vrai nom de Marina Vlady ?

Marina Catherine De Poliakoff-Baidarov dit Marina Vlady

Fille d’artistes émigrés russes (son père est chanteur d’opéra et sa mère danseuse étoile), Marina Vlady naît le 10 mai 1938 à Clichy.

Quel âge a Odile Versois ?

La comédienne Odile Versois est morte ce lundi 23 juin à son domicile parisien. Elle était âgée de cinquante ans.

Quelle est la nationalité de Marina ?

À la fois auteur-compositrice et interprète, Marina Vénache voit le jour le 30 octobre 1985 à Melun, France. Dès son plus jeune âge, elle voue une véritable passion pour la musique et rêve de faire carrière dans cette voie.

Où habite Marina Kay ?

Son Premier album : Fearless

Pour le début de sa carrière, Marina décide de changer de nom, pour un nouveau départ artistique. Son nouveau nom de scène « Kaye » correspond à la première lettre des prénoms d’une de ses sœurs (Khédidja) et de la tante de Marina, pour lesquelles elle a beaucoup de sentiments.

Marina sort son 1er EP le 16 juin 2014 en France, qu’elle a entièrement co-écrit comme son album. La chanson phare de cet EP s’appelle « Homeless » avec plus de 21 Millions de vues sur Youtube à ce jour !!

Son premier album « Fearless » qui veut dire « Sans Peur » est sorti le 18 mai 2015 vendu à plus de 350 000 exemplaires ! Elle a également co-écrit la majorité des chansons sauf « Freeze You Out » écrite par la grande star SIA, dont la chanteuse est fan. Ce nouvel album comporte 11 titres, qui sont tous sublimes (avis personnel), et qui est très important à ses yeux, car elle y transmet tous ses sentiments.

Récompences :

Quelques semaines après sa sortie, l’album est certifié disque de platine, en décembre 2015. L’album est certifié double disque de platine en France.

 

Vous aimeriez aussi

Notre site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accept Lire