Home » Qui est le Petit-fils de Brigitte Bardot ?

Qui est le Petit-fils de Brigitte Bardot ?

by Nadia Moulin

Depuis des années, des rumeurs circulent au sujet d’Anne Charrier. La comédienne, que beaucoup pensent être la petitefille de Brigitte Bardot, n’a pourtant aucun lien avec l’icône du cinéma. Pour Anne Charrier, c’est une « histoire complètement folle ».

Qui est la Petite-fille de Brigitte Bardot et sa copie crachée ?

Bardot est une série consacrée à la célèbre actrice de 88 ans, diffusée sur France 2 ce lundi 15 mai. Son seul héritier n’est autre que Nicolas, son fils unique. Malheureusement, sa relation avec ce dernier n’a jamais été au beau fixe. Tout commença en 1960, quand l’artiste de 26 ans à l’époque lui donna naissance. Brigitte Bardot sue aussitôt qu’ils ne parviendraient pas à tisser de liens à cause de sa notoriété. Sa carrière avait en effet été propulsée par le film Et Dieu… créa la femme. « L’hystérie » autour d’elle ne lui a pas laissé assez d’intimité. C’est ainsi qu’elle associa « ce traumatisme » à la naissance de son fils, a-t-elle reconnu au cours d’une interview avec le Point de vue en 2020.

Malgré le fait qu’elle ait conscience que le problème soit au départ venu d’elle, Brigitte Bardot et son fils Nicolas-Jacques Charrier n’ont jamais été proches, aujourd’hui encore. Cela ferait même plusieurs années qu’ils ne se sont pas vus, alors qu’elle est devenue grand-mère.

Est-ce que Brigitte Bardot a abandonné son fils ?

En 2021, Brigitte Bardot revenait sur cette relation dans les colonnes du Parisien.

Recluse à Saint-Tropez, Brigitte Bardot accorde très peu d’interviews dans la presse. Engagée depuis de nombreuses années dans la défense des animaux, l’ex-actrice de 86 ans a tout de même accepté d’accorder un entretien au Parisien, publié ce vendredi 24 septembre. Au cours de cette rencontre, « BB » a brièvement évoqué son fils Nicolas, né de son mariage avec l’acteur Jacques Charrier. « J’ai eu un enfant, mais on ne peut pas dire que cet enfant, le pauvre, soit venu au bon moment et m’ait apporté ce qui me manquait « , a glissé la présidente de la Fondation Brigitte Bardot.

>> PHOTOS – Brigitte Bardot : Roger Vadim, Sami Frey, Serge Gainsbourg… Qui sont les hommes qui ont marqué sa vie ?

Une grossesse très difficile

Tout aussi discret que sa mère, Nicolas-Jacques Charrier est âgé de 61 ans. Ses parents se sont séparés quand il avait 3 ans. Son père Jacques Charrier a conservé sa garde. Désormais, il réside en Norvège avec son épouse, la top-modèle Anne-Line Bjerkan, mère de ses deux filles Thea (31 ans) et Anna Charrier (35 ans).

Est-ce que Brigitte Bardot est toujours à la Madrague ?

Les deux stars se rencontreront finalement à l’abri des regards derrière l’hôtel de la Bastide rouge.Brigitte Bardot vivrait nue à La Madrague ?

Dans son ouvrage Et Bardot créa la femme, sorti aux éditions l’Archipel, Catherine Rihoit évoquait ce sanctuaire dans lequel l’actrice a posé ses valises. « Fauteuil de rotin, bougies et coussins partout : c’est une maison faite pour la farniente, où il fait bon vivre dans un perpétuel été », écrit-elle. Un lieu qui a suscité la curiosité auprès de son public. Une rumeur évoquait notamment le fait qu’elle vivrait nue à la Madrague. « Les gens étaient tellement curieux de savoir ce qui s’y passait, des bruits couraient », déclarait la journaliste Anne Dussart et d’ajouter : « On disait qu’elle vivait nue. C’est une légende ! C’est quelqu’un de pudique, Brigitte, parfois, même un peu collet monté… Vous savez, pour les bains de soleil à La Madrague, ça ne fait pas si longtemps qu’on enlève le haut ».

Vidéo du jour

Planet vous propose de découvrir la propriété de l’actrice Brigitte Bardot.

Est-ce que Jacques Charrier vit encore ?

Il ne parle pas beaucoup et refuse de revenir sur son passé. Non pas qu’il le renie, mais parce qu’on a trop parlé de lui sans qu’il le demande. Jacques Charrier vit aujourd’hui une autre vie, celle d’un artiste-peintre qui commence une exposition en ce 13 juillet (*). Il laisse parler les formes géométriques et les couleurs, on pense à Kandinsky, Magnelli et Mondrian : « Ce sont des instantanés de panique ordinaire ou des explosions de joie. »Jacques Charrier est passé toute sa vie par cette palette de sentiments.

S’il reste pour beaucoup le mari de Brigitte Bardot, il est avant tout le père de leur fils Nicolas, qu’il a élevé seul. Une position difficile à tenir au regard des commentaires que cela a pu parfois entraîner chez ceux qui ont croisé sa route : « Je ne veux plus revenir là-dessus. Il y a trop de gens qui parlent et j’aime me taire. »Il a écrit ce qu’il avait à dire dans un livre, Ma réponse à Brigitte Bardot. L’actrice ne l’avait pas épargné dans ses mémoires au parfum de provocation. Il intenta à l’époque un procès pour « non-respect de la vie privée ». Non, décidément, même si l’on insiste, Jacques Charrier ne dira rien. S’il se répète, c’est volontairement : « Aujourd’hui, je suis amoureux du silence. »

A LIRE  Qui est Pierre bascoul ?

Pourquoi Serge Gainsbourg et Brigitte Bardot se sont séparés ?

Les deux stars se sont aimées passionnément entre 1967 et 1968, alors que la relation entre Brigitte Bardot et son mari de l’époque Gunter Sachs se détériorait de jour en jour : « J’étais piégée entre un divorce annoncé avec Gunter et l’abandon de la plus belle déclaration d’amour qu’il m’ait été donné de faire à un homme, Serge Gainsbourg. »

>>> Brigitte Bardot balance tout sur ses liaisons supposées avec Johnny Hallyday et Mick Jagger

La relation entre les deux artistes avait d’ailleurs donné lieu à un fameux scandale puisque la première version de Je t’aime moi non plus, enregistré avec Bardot, avait été censurée. Dès la première diffusion radio de ce morceau plus que suggestif, Gunter Sachs menaça immédiatement Gainsbourg de poursuites en justice. Le titre sera finalement chanté par Jane Birkin et la rupture entre les amants terribles consommée. Aujourd’hui encore, Brigitte Bardot regrette amèrement la façon dont leur relation s’est finie : « J’ai perdu sur les deux tableaux. Quel déchirement ! »

>>> Serge Gainsbourg : l’homme qui faisait chanter les femmes… et plus si affinités ! (VIDEOS)

Pourquoi Brigitte Bardot a abandonné son fils ?

« C’était difficile aussi pour elle d’avorter » – Avec Jacques Charrier, la jeune femme vit une relation faite de violence et de jalousie, comme le remarque Pascal Louvrier : « Il est très jaloux, il est violent avec elle. Cela se traduit par des coups. Quand elle était enceinte de Nicolas, il l’a frappée, elle est tombée, elle a heurté une table.

Elle a eu un traumatisme crânien. » Une union violente qui conduit Brigitte Bardot à ne pas souhaiter donner naissance à son fils unique, Nicolas-Jacques Charrier : « C’était quelqu’un de très violent et ça explique pourquoi elle ne souhaitait pas d’enfant », indique le biographe. Lorsqu’elle tombe enceinte de l’acteur, elle désire alors interrompre sa grossesse.

Une décision confrontée au refus de son mari et à l’interdiction de l’avortement en France dans les années 1960. « (Jacques) Charrier ne voulait pas qu’elle se fasse avorter. C’était difficile aussi pour elle d’avorter parce que c’était Bardot, alors tout de suite, on lui serait tombé dessus », révèle Pascal Louvrier.

  • Une déclaration complétée par les propos de Ginette Vincendeau : « Elle dit plus ou moins qu’elle était trop célèbre pour qu’un médecin se risque à faire cette intervention.
  • Il y a vraiment une pression familiale et de la société. » Ainsi, B.B.
  • Donne finalement naissance à son enfant sous la contrainte, le 11 janvier 1960.

Un événement dont elle se souvient avec amertume dans ses mémoires Initiales BB, parues en 1996 : » Je suis devenue mère exactement quand il ne le fallait pas, Je l’ai vécu comme un drame. Ça a fait deux malheureux : mon fils et moi. » Et leur relation ne s’est malheureusement guère apaisée avec le temps.

Pourquoi Brigitte Bardot n’a pas eu la garde de son fils ?

Brigitte Bardot n’a jamais eu la fibre maternelle. L’actrice n’a même pas caché que la naissance de son fils unique ne l’avait jamais comblée de bonheur. Dans son autobiographie, Jean-Jacques Debout a témoigné de cette relation si particulière de la star avec son enfant.

  • De ses amours, Brigitte Bardot n’a eu qu’un enfant, Nicolas-Jacques.
  • Un fils né en 1960 de sa relation avec l’acteur Jacques Charrier qu’elle a épousé en 1959, avant de s’en séparer en 1963.
  • Maman d’un fils unique, l’icône du cinéma n’a pourtant jamais été comblée par cette maternité.
  • Elle a même toujours eu des mots très durs envers lui,

» C’était comme une tumeur qui s’était nourrie de moi, que j’avais portée dans ma chair tuméfiée, n’attendant que le moment béni où l’on m’en débarrasserait enfin. Le cauchemar arrivé à son paroxysme, il fallait que j’assume à vie l’objet de mon malheur « , avait-elle confié au sujet de sa grossesse dans son autobiographie, en 1996.

Plus de 25 ans plus tard, B.B.

Qui sont les 4 maris de Brigitte Bardot ?

  • ↑ Elle ne voit pratiquement plus ce fils, qui a épousé une fille de diplomate et vit en Norvège, si bien qu’elle ne connaît pratiquement pas ses deux petites-filles et arrière-petits-enfants[192]
  • ↑ Singer 2006, p. 5
  • ↑ « Brigitte Bardot : “J’en ai les larmes aux yeux” », sur republicain-lorrain.fr, 23 mai 2010 (consulté le 30 août 2021)
  • ↑ Yves Bigot 2014, p. 11
  • ↑ Singer 2006, p. 6
  • ↑ Notice biographique de Brigite Bardot sur le site de la Fondation Brigitte-Bardot (consulté le 23 janvier 2019).
  • ↑ Barnett Singer, Brigitte Bardot: a biography, McFarland & Co Inc, 2013.
  • ↑ Yves Bigot 2014, p. 12
  • ↑ (en) « Arbre généalogique de Brigitte Bardot », sur geneastar.org (consulté le 31 août 2021)
  • ↑ Samuel Blumenfeld, « Brigitte Bardot, en toute liberté (1/6) – Dans « Et Dieu… créa la femme », Brigitte devient Bardot », Le Monde,‎ 8 août 2021 (lire en ligne). . « Anne-Marie Bardot, sa mère, rêvait d’être ballerine. Actrice aussi. Elle reporte son ambition sur les épaules de sa fille. La future actrice apprend à marcher la tête droite, avec une cruche sur la tête, auprès d’une mère qu’elle vouvoie. Si son corps rectiligne s’affaisse, sa mère lui administre une gifle. La scène se répète maintes fois […], afin que l’élève acquière ce port de tête altier qui sera sa marque de fabrique — certains y verront de l’arrogance. »
  • ↑ Yves Bigot 2014, p. 207
  • ↑ Lelièvre 2012, p. 18.
  • ↑ Caroline Pigozzi, « Bardot s’en va toujours en guerre… pour les animaux (entretien) », Paris Match,‎ semaine du 18 au 24 janvier 2018, p. 76-83 (lire en ligne)
  • ↑ https://www.femmeactuelle.fr/actu/news-actu/brigitte-bardot-ce-surprenant-complexe-quelle-a-longtemps-ressenti-face-a-sa-soeur-2099089 / consulté le 26 mars 2022.
  • ↑ Singer 2006, p. 15
  • ↑ a b et c Blumenfeld (1/6) 2021.
  • ↑ a b c d e f g h i j k l et m Benjamin Roussell, « Et Brigitte créa Bardot », dans Empreintes, France 5, 26 octobre 2007.
  • ↑ https://www.vogue.fr/culture/a-voir/diaporama/jane-goodall-brigitte-bardot-ces-femmes-qui-protegent-les-animaux/49943 / consulté le 26 mars 2022.
  • ↑ Singer 2006, p. 18
  • ↑ Singer 2006, p. 19
  • ↑ https://fr.style.yahoo.com/images-ic%C3%B4ne-cin%C3%A9matographique-symbole-f%C3%A9minit%C3%A9-slideshow-wp-095645915.html / consulté le 26 mars 2022.
  • ↑ Yves Bigot 2014, p. 47
  • ↑ Blumenfeld (1/6) 2021. « {{{1}}} »
  • ↑ Blumenfeld (1/6) 2021. « {{{1}}} ».
  • ↑ https://www.linternaute.com/cinema/star-cinema/2517851-mariages-sante-les-secrets-de-brigitte-bardot/2517885-elle-fait-deux-tentatives-de-suicide-au-cours-de-sa-vie / consulté le 26 mars 2022.
  • ↑ https://www.femmeactuelle.fr/actu/news-actu/brigitte-bardot-la-tete-dans-le-four-ce-jour-ou-elle-a-tente-de-se-suicider-2103970 / consulté le 26 mars 2022.
  • ↑ a et b Singer 2006, p. 22
  • ↑ Jean Tulard, Guide des films – P Z, 2002, Éditions Bouquins Robert Laffont, p. 2998.
  • ↑ https://www.telestar.fr/people/le-trou-normand-w9-le-calvaire-de-brigitte-bardot-pour-son-premier-film-photos-147427 / consulté le 26 mars 2022.
  • ↑ Jean Tulard, Guide des films – F O, 2002, Éditions Bouquins Robert Laffont, p. 1850.
  • ↑ https://books.google.fr/books?id=O2l8DwAAQBAJ&pg=PT126&lpg=PT126&dq=Brigitte+Bardot++joue+Anouil&source=bl&ots=UCKpYOazox&sig=ACfU3U2DhRM70khbZFbe96aku__Bgm0HQg&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwjqxuzj95H3AhVKzRoKHT1AAWI4ChDoAXoECA8QAw#v=onepage&q=Brigitte%20Bardot%20%20joue%20Anouil&f=false / consulté le 13 avril 2022.
  • A LIRE  Est-Ce Qu'Un Homme Peut Rester Sans Faire L'Amour?

    Brigitte Bardot

    Naissance 28 septembre 1934 Paris (France)
    Père Louis Bardot (d)
    Mère Anne-Marie Mucel (d)
    Fratrie Mijanou Bardot
    Conjoints
    Roger Vadim (de 1952 à 1957 )


    Jacques Charrier (de 1959 à 1962 )


    Gunter Sachs (de 1966 à 1969 )


    Bernard d’Ormale (d) (depuis 1992 )

    Qui est le père de Jacques Charrier ?

    Jacques Charrier, né le 6 novembre 1936 à Metz, est un acteur de cinéma et de théâtre, producteur de cinéma et peintre français.

    Jacques Charrier naît le 6 novembre 1936 à Metz (Moselle) au hasard d’une affectation de son père, militaire de carrière. Il est issu d’une famille de sept enfants.

    En 1959, il se marie avec Brigitte Bardot avec qui il a un fils, Nicolas-Jacques Charrier. Il se remarie avec France Louis-Dreyfus, avec qui il a deux filles : Marie et Sophie. En 1995, une autre fille, Rosalie, naît de son union avec sa troisième épouse, Linda. Il est, depuis 2009, remarié avec une photographe japonaise, Makiko.

    • Avec son épouse Brigitte Bardot en Italie (1960), photographie de Giancarlo Botti.

    En 1953, Jacques Charrier interrompt ses études classiques et entre à l’école des arts décoratifs de Strasbourg, où il apprend le métier de céramiste.

    En 1956, un professeur du conservatoire de Montpellier lui offre le rôle de Frédéric dans le film L’Arlésienne tiré de l’œuvre d’Alphonse Daudet. La même année, un petit succès médiatique local le pousse à tenter sa chance à Paris : il entre à l’École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre (ENSATT) de la rue Blanche où il devient élève de la comédienne Berthe Bovy.

    Où vit Jacques Charrier aujourd’hui ?

    L’actrice employait des mots très durs envers son fils avec cette sincérité totale et assumée : « J’ai eu un enfant, mais on ne peut pas dire que cet enfant, le pauvre, soit venu au bon moment et m’ait apporté ce qui me manquait. »Ainsi, les relations entre Brigitte Bardot et son fils ont toujours été très tendues. Elle avait notamment écrit à son sujet dans son autobiographie en 1996 : « J’aurais préféré accoucher d’un petit chien. »

    La suite après cette publicité

    Nicolas-Jacques Charrier vit avec sa famille en Norvège

    Alors qu’il n’a jamais été vraiment désiré par sa mère, Nicolas-Jacques Charrier a été élevé par son père, le comédien et producteur Jacques Charrier. Ce dernier a réussi à ovtenir sa garde peu après son divorce avec Brigitte Bardot en 1963. Aujourd’hui, Nicolas-Jacques est âgé de 63 ans. Il a choisi de mener une vie paisible en Norvège loin de la célébrité de ses parents et du cinéma. Le 27 septembre 1984, il s’est marié avec la mannequin Anne-Line Bjerkan, à Béhoust, dans les Yvelines. Ensemble, le couple a eu deux enfants : Anna et Théa.

    A LIRE  Qui est l'acteur la plus connue du monde ?

    Quelle est la profession de Nicolas Charrier ?

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.

    Le stockage ou l’accès technique est strictement nécessaire dans la finalité d’intérêt légitime de permettre l’utilisation d’un service spécifique explicitement demandé par l’abonné ou l’utilisateur, ou dans le seul but d’effectuer la transmission d’une communication sur un réseau de communications électroniques.

    Le stockage ou l’accès technique est nécessaire dans la finalité d’intérêt légitime de stocker des préférences qui ne sont pas demandées par l’abonné ou l’utilisateur.

    Le stockage ou l’accès technique qui est utilisé exclusivement à des fins statistiques. Le stockage ou l’accès technique qui est utilisé exclusivement dans des finalités statistiques anonymes. En l’absence d’une assignation à comparaître, d’une conformité volontaire de la part de votre fournisseur d’accès à internet ou d’enregistrements supplémentaires provenant d’une tierce partie, les informations stockées ou extraites à cette seule fin ne peuvent généralement pas être utilisées pour vous identifier.

    Le stockage ou l’accès technique est nécessaire pour créer des profils d’utilisateurs afin d’envoyer des publicités, ou pour suivre l’utilisateur sur un site web ou sur plusieurs sites web ayant des finalités marketing similaires.

    Quel est le montant de la fortune de Brigitte Bardot ?

    Bien sûr elle l’a agrandi, elle a édifié un pigeonnier et, aujourd’hui, c’est une petite réserve ornithologique où trouvent refuge les palombes. Avec ses stores en toile bleu roi et ses murs en crépi, la piscine dissimulée derrière un muret, le maquis échevelé de roseaux, le nuage rose du bougainvillier, les myrtes ­parfumés, les cistes et les arbousiers, le tout colonisé par des chats, le territoire de ­Brigitte Bardot semble enchâssé par erreur dans l’éden ultrasécurisé des oligarques internationaux et des supermilliardaires qui habitent des forteresses dans les Parcs. Le requin a remplacé le thon : ici, l’argent a quelque chose de féroce, à l’image des deux monumentales portes d’acier qui protègent la cale de Bernard Arnault, dont le fortin néoprovençal surplombe la mer, à cinq minutes de La Madrague. La ­propriété ­derrière, c’est celle de Francis ­Holder, le ­fondateur des boulangeries Paul. Un peu avant, la chose vanille-fraise à balustres néoclassiques qui déborde sur le sentier douanier, c’est ou c’était le « castel » de Mohamed Al-Fayed. La suite après cette publicité Jumelles et glacières

    Lorsque la mère de Brigitte Bardot a déniché La Madrague, la baie des Canebiers, à l’écart de ­Saint-Tropez, était peu construite. En 1925, Colette y avait acheté une maison inconfortable, la Treille muscate, dépourvue d’eau courante et ­d’électricité. Elle y a écrit La Naissance du jour, best-­seller de l’année 1928, qui a fait de Saint-Tropez une ­station à la mode au point que neuf ans plus tard, Colette, lassée de l’affluence tropézienne et de « l’envahisseur doté de villas et de garages, de faux mas où l’on danse », la revendait à l’acteur Charles Vanel.

    Trente ans plus tard, ­Brigitte a donc trouvé le site ­sauvage qu’elle cherchait pour ­échapper à la célébrité monstre. Du moins l’a-t-elle cru. Car le ­château Borelli, au sommet de la ­colline, et son parc, ­délicieusement à l’abandon, venaient d’être rachetés par des ­promoteurs qui en ont fait les Parcs de ­Saint-Tropez.

    Brigitte est une des plus anciennes résidentes de la baie des Canebiers avec Antoine Donadio et ses fils, ses voisins vignerons, sans doute les seuls, ou presque, à y vivre toute l’année. Cultivant ces terres depuis 1934, année de naissance de Brigitte, les Donadio produisent les rosés du Cap Saint-Pierre. Leur maison, une bâtisse agricole avec un hangar abritant les machines, se trouve derrière La Madrague. On la repère à ses chiens aboyeurs qui découragent la curiosité. Des chiens de chasse : les Donadio sont chasseurs… Bardot est loin d’être leur amie, car ses voisins tirent sur les sangliers qui prolifèrent dans le voisinage. Des groupes de marcassins descendent des collines pour se ravitailler, rongeant les vignes et retournant les pelouses de leur groin, à la recherche de vers, de larves d’insectes, de racines ou de tubéreuses. À La Garrigue, Brigitte les laisse prospérer dans un maquis qu’elle se garde de tailler.

     

    Vous aimeriez aussi

    Notre site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accept Lire