Home » Comment mettre fin à une relation qui ne mène à rien ?

Comment mettre fin à une relation qui ne mène à rien ?

by Marine Lamiaux

– Choisissez le bon moment et le bon endroit. What is this?
– Ayez une conversation personnelle.
– Montrez l’intention ferme de rompre.
– Restez ferme.
– Faites preuve d’honnêteté
– Évitez les contacts.
– Prenez soin de vous.

Comment savoir si une relation ne mène à rien ?

D’autres vont enchaîner les relations tampons et répéter les mêmes erreurs que dans la relation précédente tout en faisant payer au(x) nouveau(x) partenaires ce qu’elles ont vécu.

Heureusement, le temps répare et aide à y voir plus clair sur les décisions sentimentales futures. Aussi douloureuses soient-elles, les ruptures amoureuses permettent aussi de se remettre en question et de grandir.

Sachez reconnaître les signes d’une relation terminée pour ne pas rester trop longtemps dans une histoire qui ne vous rend plus heureux(se).

Sommaire du diaporama

Comment savoir si on est une relation sans avenir ?

Après tout, vous allez changer de ville et vous ne croiserez plus jamais votre ex de votre vie.

L’inconvénient : la vérité, c’est que vous allez un jour retomber sur votre ex et vous regretterez de l’avoir traité(e) avec aussi peu de considération. La confrontation peut être pénible, mais vous lui devez au moins ça pour qu’elle/il puisse, comme vous, tourner la page.

Comment savoir si on est une relation sans avenir ?

9. Il y a de la confiance – Sans confiance, il n’y a pas de relation saine, Si vous ne faites pas confiance, la relation n’est pas durable car vous ne vous sentirez jamais à l’aise que votre partenaire sorte sans vous ou qu’il passe du temps avec ses amis. Vous douterez si un jour il doit travailler tard et vous ne croirez jamais sa parole.

Comment être sûr que c’est vraiment fini ?

Comment percevoir quand c’est moi qui veut mettre fin à la relation amoureuse ? – Alors qu’il peut être difficile de savoir si l’autre dans le couple veut rompre, cela peut s’avérer être tout aussi complexe quand cela vient de vous, mais que vous n’en avez pas forcément conscience.

Vous commencez à avoir des doutes ? Certains sentiments ou ressentis vont vous permettre d’y voir plus clair. Premièrement, si vous sentez que vous n’êtes pas ou en tout cas que vous n’êtes plus sûre d’être amoureuse, c’est un présage que vous avez envie de sortir de la relation. Si vous répondez par l’affirmative à ce genre de questions : « Est-ce que j’ai moins envie de le voir, est-ce que ses gestes ou ses paroles m’agacent, est-ce que j’ai le sentiment d’avoir moins envie d’être en contact sexuel avec lui ? » Il y a des chances pour qu’il y ait un réel malaise.

Lire aussi : Un autre signe plutôt manifeste selon Elisabeth Alliel Herzog, va se caractériser par le fait de ressentir une certaine mélancolie. « Vous vous sentez triste, vous vous sentez dans la solitude même quand vous êtes dans la relation, vous sentez que vous n’êtes pas présent pour l’autre et ça commence à vous peser », explique-t-elle.

Est-il amoureux ou simplement attaché ?

VIDEO

Comment faire la différence entre amour et attachement ? – Bien que l’on puisse les confondre, ce sont deux sentiments distincts.

L’attachement arrive avant l’amour : c’est quelque chose d’assez évident. Lorsque l’on entame une relation, on ressent souvent quelque chose de très fort pour l’autre dès le début. Et pourtant, est-ce que l’on peut vraiment appeler cela de l’amour ?

C’est quoi une relation sans avenir ?

Ces relations sont-elles réellement épanouissantes ? Définition de la relation casual

Une relation casual ou sans engagement consiste à ne pas devenir trop intime avec l’autre, du moins en ce qui concerne l’affect. Dans ce genre de relation, les personnes évitent de montrer ou exprimer leurs sentiments envers l’autre. Elles donnent la priorité à tout ce qui est éphémère et gratifiant sur le moment. La recherche du bénéfice instantané, ici et maintenant, est une des caractéristiques de la relation sans engagement. Faire des projets à long terme est inenvisageable, tout comme les compromis avec l’autre.

La sexualité occupe une place importante dans les relations sans engagement. Elle est d’ailleurs la seule sphère que l’on veut bien partager avec l’autre. Il s’agit d’une sexualité très physique et basée sur le plaisir individuel.

Relation casual : les causes et motivations

Plusieurs facteurs peuvent influencer le choix de ne pas s’engager en amour :

  • La peur de l’intimité. La crainte que l’autre puisse avoir accès à certaines facettes de notre personnalité que les autres ne connaissent pas et qui pourraient nous rendre vulnérables.
  • La peur de l’échec. La peur que la relation ne marche pas et la peur de la blessure psychologique provoquée par une éventuelle rupture.
  • Des traumatismes non cicatrisés.

Comment mettre fin à une relation gentiment ?

Rappelez vous, « Ce n’est pas toi, c’est moi. » On évite aussi à tout prix le ghosting; mettre fin à une relation en douceur doit se faire de manière franche et directe. Assumez votre décision

N’essayez pas de rendre votre partenaire responsable de la rupture. Il est important que vous assumiez la responsabilité de votre propre décision. Cela aidera votre partenaire à se sentir moins coupable et lui permettra de passer à autre chose plus facilement. Après tout, c’est vous qui avez décidé de rompre.

Soyez attentif à ses sentiments

Essayez d’être aussi attentif que possible aux sentiments de votre partenaire. Cela signifie que vous devez faire preuve de compréhension et d’empathie à son égard. Évitez de vous mettre sur la défensive ou de vous disputer avec elle. Et surtout n’essayez pas de la faire culpabiliser par rapport à ses sentiments, on vous rappelle, c’est vous qui partez.

Soyez respectueux

Même si vous mettez fin à votre relation, il est important de garder du respect pour votre partenaire, surtout à ce moment délicat.

Quel est le point de Non-retour dans un couple ?

Bouillonnant sous la surface, croissant au fil des jours, la colère finit par exploser et se révéler bien plus dévastatrice qu’elle ne l’aurait été si les choses avaient été éclaircies progressivement. Selon Kelly, la meilleure façon d’éviter que ces problèmes ne se transforment en quelque chose de grave, est de parler ouvertement en vue de faire prospérer la relation.

Une douleur qui grandit

Si la conversation est évitée, retardée trop longuement, le ressentiment, lui, continue de se développer. Adieu confiance, communication et ouverture à l’autre ! C’est le point de non-retour qui est en ligne de vue. Kelly estime que les couples devraient examiner leurs comportements individuels afin de saisir ce qui pourrait être à l’origine de la douleur de l’autre. « Une relation atteint (…)

Lire la suite sur Closermag.fr

Affaire Leonarda : que devient la jeune femme ?Delphine Jubillar : la justice prend une décision radicale pour la reconstitution de la nuit de sa disparitionDisparus de Mirepoix : cette scène abominable à laquelle a assisté Célia avant de mourirDepuis son enfance ce papa a la phobie du Père Noël »Tu m’as touchée » : ces étranges lettres que Jonathann Daval continue de recevoir

Quand il faut se séparer ?

C’est l’une des questions cruciales : est-il temps de rompre ou faut-il donner une autre chance à la relation ?

La vérité, c’est qu’il n’y a pas de « bonne » réponse à cette question. Chaque relation est différente et il est impossible de proposer des règles ou des lignes directrices qui couvrent toutes les variables. L’important, c’est de ne pas prendre la décision de quitter votre partenaire en période de crise, car vous êtes trop dans l’émotion et ne pouvez pas raisonner en prenant du recul.

Il n’y a pas de moment idéal pour se séparer. Il faut simplement s’assurer que l’on a tout tenté et que l’on s’est donné assez de chance de faire fonctionner la relation.

Une relation se termine donc lorsque l’un ou les deux partenaires décident d’y mettre fin. Mais il y a quelques éléments à prendre en compte, quelques réflexions, qui peuvent vous aider à prendre cette décision si vous avez des doutes sur votre relation :

  • Pensez-vous que cela vaut la peine d’essayer de sauver la relation ?
  • Quel type de relation souhaitez-vous avoir ?
  • À quoi ressemble votre partenaire « idéal » ?
  • Votre relation actuelle peut-elle atteindre ces normes ?
  • Que faudrait-il faire ?
  • Est-ce faisable ?

Pour répondre à votre dilemme : “dois-je me séparer ou non ?”, vous pouvez vous demander ce que vous gagnerez et perdrez si vous vous séparez. Si, lorsque vous vous posez cette question, vous vous sentez particulièrement libéré, votre thermomètre interne vous donne un signal puissant sur la décision à prendre.

Quels sont les signes du faux amour ?

L’amour, l’amour, l’amour…

Les petits papillons dans le ventre quand on entend sa voix, le sourire jusqu’aux oreilles lorsqu’on reçoit son message, notre corps qui frissonne sous ses caresses… Ah l’amour, quelle belle et incroyable sensation ! Enfin, quand tout roule comme sur des roulettes…

Parfois, alors que l’on semble nager en plein bonheur, des signaux d’alerte, les red flags comme on les appelle, nous indiquent que quelque chose cloche. S’ils doivent pourtant nous sauter aux yeux, ce n’est pas toujours le cas. Pourquoi ? Parce que vous êtes aveuglée ! Vous êtes complètement subjuguée par le charme et la beauté de votre partenaire. Vous buvez ses paroles, tombez en admiration devant le moindre de ses faits et gestes… Après tout, on a coutume de dire que l’amour rend aveugle !

A LIRE  Les hommes Balance : Le mystère de leur retour après une rupture

De votre côté, pas de doute : vous êtes folle amoureuse. Mais qu’en est-il de votre partenaire ? Ses sentiments sont-ils sincères ? Est-il amoureux de vous ?

Afin d’en avoir le cœur net, voici 7 signes qui prouvent que votre partenaire est en train de simuler ses sentiments. Si vous vous reconnaissez dans plusieurs de ces situations, montrez-lui immédiatement la porte de sortie !

Enjoy,

Les Éclaireuses

1. Il professe son amour davantage sur les réseaux sociaux qu’en privé

Votre partenaire publie régulièrement des photos de vous deux sur ses réseaux sociaux.

Comment dire que c’est fini entre nous ?

« Ce n’est pas ta faute, je ne suis pas suffisamment bien pour toi. »

« Je pars, mais je serai toujours là pour toi, comme ami(e) bien sûr. »

« Je ne suis pas prêt(e) à vivre une relation sérieuse. »

« Je romps dans notre intérêt à tou(te)s les deux. Un jour, tu me remercieras. »

« Je n’ai jamais prévu de rencontrer quelqu’un d’autre, je n’ai pas non plus choisi de tomber amoureuse/amoureux de cette personne. »

Attention, ces phrases sont réservées aux lâches. Souvent de simples copier-coller envoyés par texto, elles transpirent l’insincérité.

L’avantage : si tout ce qui vous importe, c’est d’en finir de la façon la moins gênante et la plus économique pour vous, alors c’est sans doute la meilleure solution. Après tout, vous allez changer de ville et vous ne croiserez plus jamais votre ex de votre vie.

L’inconvénient : la vérité, c’est que vous allez un jour retomber sur votre ex et vous regretterez de l’avoir traité(e) avec aussi peu de considération. La confrontation peut être pénible, mais vous lui devez au moins ça pour qu’elle/il puisse, comme vous, tourner la page.

Découvrez comment se remettre d’une rupture amoureuse ?

Comment savoir si on se lasse d’une personne ?

La vie de couple n’est pas quelque chose de constant, elle passe par plusieurs phases. À un certain stade, la flamme n’a tout simplement plus la même ardeur qu’au début. Les signes qui montrent que l’un des partenaires s’est lassé de l’autre sont nombreux. Cela commence par une perte d’intérêt. Votre conjoint.e n’est plus du tout à l’écoute. Si votre partenaire commence à voir plus de points de différence que de points communs entre vous deux et s’agace pour ces divergences, c’est que son amour commence à s’estomper.

Une chose en entraînant une autre, votre partenaire ne fait plus de vous sa priorité. Il ou elle est indifférent.e vis-à-vis de vos absences. Les messages et les appels pour prendre de vos nouvelles pendant votre absence font partie de l’histoire ancienne. Pire encore, votre retour à la maison semble ne pas être souhaité. Vous pouvez être sûr.e que votre couple est dans une phase vraiment critique. Son désinvestissement prend des proportions encore plus importantes.

Comment savoir si la relation est vraiment fini ?

La liste suivante rassemble quelques-uns des signes qui apparaissent lorsque, sans équivoque, l’amour meurt.

  • Vous êtes responsable de tout : si votre partenaire n’est pas prêt à parler ou à faire des compromis avec vous et dans toutes les discussions, il est très probable que tout soit fini. La clé d’une relation est la communication et blâmer l’autre pour tout signifie que la communication n’existe plus.
  • Vous ne trouvez pas le temps de passer du temps ensemble : pour être plus clair, si vous voulez trouver le temps pour une certaine activité, vous pouvez mieux gérer les journées pour trouver une solution. Reporter les rendez-vous ou montrer un désintérêt constant dans la participation à différentes situations symbolise une certaine usure de la relation : peut-être que l’autre personne pourrait penser qu’elle n’en vaut plus la peine.
  • La relation ne s’améliore pas : toutes les relations passent par des hauts et des bas. Ce sont des obstacles qui, d’une manière ou d’une autre, peuvent être surmontés s’il y a de l’amour et de la compréhension.

Quand mettre fin à une relation ?

Il y a des chances pour qu’il y ait un réel malaise.

Un autre signe plutôt manifeste selon Elisabeth Alliel Herzog, va se caractériser par le fait de ressentir une certaine mélancolie. « Vous vous sentez triste, vous vous sentez dans la solitude même quand vous êtes dans la relation, vous sentez que vous n’êtes pas présent pour l’autre et ça commence à vous peser », explique-t-elle.

Enfin, vous ressentez un manque de désir de manière générale. « Vous n’avez plus vraiment envie de partager des moments avec l’autre, ou de partager tout simplement. Vous préférez sortir avec vos amis, vous vous détachez », poursuit la thérapeute.

Comment savoir s’il est temps de se séparer?

Une relation de couple est faite de haut et de bas. S’il est dommage de baisser les bras dès les premiers obstacles venus, comment savoir quand notre couple ne peut plus être sauvé ?

Une bonne façon de jauger si c’est le moment de mettre un terme à votre relation est de constater si tous ces signes de lassitude perdurent dans le temps.

Comment savoir si on doit se quitter ?

Meetic > Blog Rencontre > Rupture amoureuse > Gérer la rupture > 20 signes qui vous prouvent qu’il est temps de rompre

Les relations amoureuses, comme les journées torrides d’été, sont souvent plus belles de loin. On oublie à quel point on peut se sentir seul et abruti quand notre relation bat de l’aile. « Il est temps d’en finir », non ? Ce n’est jamais aussi simple. Nous nous sommes presque tous retrouvés un jour face à ce dilemme : faut-il rompre, oui ou non ?

Vous avez l’impression d’être trop difficile, vous doutez qu’on vous aime un jour autant, vous ne voulez pas blesser celui qui vous est cher, vous avez peur de le regretter et de ne pas pouvoir le récupérer. Toutes ces raisons vont ont poussé à restez en couple ? Oui, nous aussi.

Toutefois ces prétextes ne sont pas suffisants pour rester avec votre partenaire quand votre relation est au point mort. Rompre peut vous fendre le cœur, même si vous mourez d’envie de vous enfuir. Vous ne connaitrez pas l’avenir idyllique dont vous rêviez les premiers jours. Une chose est sûre, si vous êtes malheureux, cet avenir idyllique n’était pas sur le point de se présenter.

Si vous êtes régulièrement confronté à l’une de ces vingt situations, il est peut-être temps de tourner la page. Ce ne sera pas facile, mais finalement c’est la bonne chose à faire. La vie est bien trop courte (et celle de votre partenaire également) pour gâcher vos précieuses années en entretenant une relation qui ne mène nulle part.

Votre couple a fait son temps ? Voici vingt signes qui ne trompent pas.

1.

Quand une relation est vouée à l’échec ?

Une relation demande respect, efforts durables, communication, des bases solides et des bonnes habitudes ! Découvrez 8 mauvaises habitudes…

Le couple est l’alliance entre équilibre et complémentarité des partenaires. Si cet équilibre n’est pas respecté, il y a peu de chance que ce couple survive au fil des années et même au bout de quelques mois parfois ! Du moins, si aucun changement n’est opéré. Voici 8 mauvaises habitudes de votre partenaire que vous devriez fuir ou ne pas accepter.

1. La personne manque d’ouverture d’esprit

Se remettre en question demande de la confiance en soi. Être capable d’accepter des manières différentes de voir les choses et accepter l’autre sans critique ni jugement n’est pas donné à tout le monde. Et pourtant, dans une relation de couple, l’ouverture d’esprit est indispensable. Pourquoi ? Car on montre que l’on écoute son/sa partenaire, et que même si nous ne sommes pas d’accord avec ce que dit l’autre, nous respectons ses propos et n’avons pas besoin de nous disputer pour cela. C’est faire preuve aussi de maturité émotionnelle. Si vous ne vous sentez pas accepté dans votre couple sur différents points de vue alors une remise en question et une discussion sont nécessaires.

2. La personne ne tient pas ses promesses

Les promesses sont des engagements, et vous vous serez sûrement rendus compte que nous n’y prêtons pas tous la même valeur.

Quand la relation n’est plus possible ?

La sphère privée de l’autre n’est plus respectée. Un des deux ou même les deux partenaires n’investissent plus dans le couple: Il n’y a plus d’engagement dans la relation. Un partenaire ignore l’autre dans les décisions importantes, les promesses ne sont pas tenues, on ne prend plus de temps l’un pour l’autre. Il n’y a plus aucune volonté de réfléchir à des changements ou il est même souvent parlé de séparation.

Ces points importants ne sont pas nécessairement la fin d’une relation. Mais il s’agit de signes très clairs que la base du couple est gravement compromise. Dans cette situation, il est très important de préciser d’abord si le désir d’une séparation ou d’un divorce est la seule façon de sortir de la crise, ou si les difficultés pourraient être résolues différemment. La rupture d’une relation peut être très pesante pour tout le monde, mais surtout pour les enfants. Un conflit destructeur peut causer beaucoup de dommages. Dans tous les cas, il est donc recommandé de chercher de l’aide professionnelle, seul ou en couple, dans ce processus de clarification. S’il s’avère que la séparation est la seule solution possible, un thérapeute, un médiateur ou un conseiller pourraient aider le couple à se respecter et éviter ainsi les blessures graves et les hostilités de la séparation. Cela permet d’éviter que les partenaires et en particulier les enfants souffrent inutilement.

A LIRE  Qui sont les vrais parents de Nicole Richie ?

(Pour plus d’informations sur les couples et les conseils de séparation, vous pouvez consulter la brochure « Familles dans la séparation et le divorce», le Psy AG-QM)

No Go: la violence et l’humiliation

Si le comportement du partenaire blesse la dignité de l’autre et si sa sécurité personnelle est menacée, ceci constitue le plus haut niveau d’alerte.

Quels sont les comportements à ne pas accepter dans le couple ?

En revanche, quelques comportements néfastes sont eux à proscrire et sans ménagement ! Savoir mettre le holà

Démarrer une nouvelle relation amoureuse équivaut à entamer une nouvelle page. Si ce que vous avez pu « écrire » auparavant garde son importance, il ne faut en aucun cas mêler votre partenaire actuel à ces histoires sous peine de risquer de le blesser. Parfois, il est difficile pour certains d’accepter qu’une autre personne a, par le passé, reçu l’affection de l’être aimé. Alors, évoquer son ex à tout bout de champs, c’est niet !

En lien direct avec le point précédent, la fameuse jalousie… Quand certains peuvent la trouver mignonne à petite dose, elle peut, à excès, avoir un impact très négatif sur votre vie de couple. Bien qu’humain, ce sentiment malsain peut conduire à de réelles souffrances, et ce, aussi bien chez la personne qui persécute que la persécutée.

VIDEO L’attitude en privé et en public

Nous avons tous assisté à des disputes de couples dans des rues ou des restaurants.

Comment savoir si on est malheureux en amour ?

Résultat : vous êtes dépendante de votre chéri(e) et ne pouvez discuter qu’avec lui. Soyez vigilante, c’est très beau d’être amoureuse et d’être dans son cocon d’amour, mais ce ne doit jamais vous écarter de vos amis et de votre famille.

5. Vous cherchez son approbation en permanence

Cela fait partie de la manipulation de votre partenaire : vous rendre totalement dépendante de lui/elle. Du coup, vous n’osez plus tenter quoique ce soit ou agir d’une telle manière, de peur de le décevoir. Vous avez peur de sa réaction, même si c’est un choix qui ne le regarde pas : aller dormir chez une amie, choisir une certaine option au lycée ou un sport extra-scolaire.

6. Vous faites passer son bonheur et ses besoins avant les autres

Dans un couple, il faut fonctionner à deux. Ce n’est pas à vous seule vous pliez en quatre à chaque fois pour le rendre heureux. Pire : vous ne pensez même plus à votre bonheur, vos désirs et besoins, car vous respirez seulement pour les siens. Autrement dit, vous oubliez d’être vous-même dans le seul but de lui faire plaisir. Et la dépendance est telle que vous vous sentirez mal si une seule fois, vous n’agissez pas en fonction de lui.

7. Vous vous accrochez aux petits détails pour continuer la relation

Votre relation est comme une montagne russe.

Pourquoi certaines relations ne fonctionne pas ?

Manque de créativité, attentes irréalistes ou encore trop grande dépendance, certains aspects de la relation mènent tout droit à la rupture, selon un expert.

Certains comportements ou manquements émanant de l’un·e ou l’autre des partenaires peuvent mettre la relation en danger. Pour les prévenir, le psychothérapeute et sexologue Todd Baratz a posté sur Instagram une liste d’éléments problématiques auxquels il faut être attentif·ve :

  • Avoir des attentes irréalistes : si les attentes de base telles que le respect, la gentillesse et la considération sont essentielles, certaines plus strictes sur la manière avec laquelle notre partenaire devrait se comporter peuvent être source de déception et de frustration.
  • Trop réfléchir et trop ressasser : les désaccords et les disputes au sein d’un couple sont quasi inévitables, mais les ressasser en boucle ne peut qu’endommager le lien. Certains désaccords peuvent rester irrésolus.
  • Le manque de créativité et d’humour : “Nous nous engageons dans des relations pour le plaisir et la satisfaction”, a assuré le psychothérapeute.

Comment rompre sans blesser la personne ?

Toujours rester conscient de la gravité de ce moment pour celui qui l’encaisse mais ne l’a pas souhaité.

Habituellement, c’est plus délicat et on n’est pas forcément encore droit dans nos bottes avec notre choix de rompre, il faut alors prendre son temps. On ne doit pas hésiter à parler à l’autres de nos ressentis, de ce qu’on n’éprouve plus du tout ou plus comme avant, des efforts qui ont été faits de part et d’autre mais qui ne suffisent pas. « Je ne suis pas épanoui(e) dans notre couple », « toi aussi, tu as sûrement senti qu’on s’éloignait de plus en plus », « je ne suis plus amoureux de toi, même si j’ai encore beaucoup d’affection »…

Il est peu probable, si votre histoire montrait des signes de faiblesse, que votre conjoint(e) n’ait pas senti que votre couple était en péril. Ouvrir le dialogue au sujet de la qualité de votre relation est un bon point de départ pour aborder l’éventualité d’une rupture.

L’essentiel est de faire preuve d’empathie et de douceur, il est inutile d’attaquer frontalement ou d’accabler de reproches celui qui entend ça et ne s’y attendait peut-être pas du tout. Inutile aussi d’annoncer dans la foulée qu’on a rencontré quelqu’un d’autre à moins que ce soit la principale raison de la rupture. Les spécialistes s’accordent à dire qu’il est plus humain d’aborder dans un premier temps l’essoufflement du couple et sa probable fin puis dans un second temps, sa rencontre avec une autre personne.

Comment se préparer aux réactions de celui ou celle qu’on a décidé de quitter ?

Même si vous avez l’impression d’être dans le vrai et que les raisons que vous invoquez pour justifier votre décision sont légitimes et suffisantes, dites-vous bien que ce n’est peut-être pas l’avis de votre conjoint(e)… Il ou elle pourrait vous reprocher de ne pas avoir fait assez d’efforts, de ne pas vous avoir donné une vraie chance de surmonter vos difficultés.

Les raisons qui poussent à vouloir se séparer sont subjectives, vous pouvez être convaincu(e) de faire le bon choix, ça ne veut pas dire que l’autre va partager votre point de vue. Attendez-vous à des rancunes, des questionnements, des critiques, des larmes et parfois même des insultes, des crises d’angoisse ou du chantage.

L’annonce d’une rupture impose une véritable reconnaissance de la peine infligée à l’autre. On doit pouvoir répondre à ses questions calmement et en priorisant l’apaisement car cette nouvelle peut s’avérer cataclysmique pour celui qui la subit.

Attention cependant à ne pas être pris en otage par un comportement suicidaire ou par des menaces délirantes de la part de votre futur(e) ex. Dans ces situations, il est conseillé de se rapprocher de la famille et de l’entourage de votre partenaire pour aller chercher le soutien que vous n’êtes plus en mesure de lui apporter.

Comment faire pour se détacher d’une personne ?

Vous pouvez bien évidemment écouter leurs points de vue, mais vous êtes mieux placé que quiconque pour savoir ce à quoi vous voulez échapper. Ne cédez surtout pas à la pression sociale. En effet, certaines personnes seront tentées de vous faire des remarques sur le risque de se retrouver célibataire à un certain âge. De ne pas avoir de relation stable ou de repartir de zéro. Dites-vous bien qu’il vaut mieux être seul que mal accompagné.

5. Travailler sur ses émotions

travailler sur ses émotionstravailler sur ses émotions

Même si cela paraît plus facile à dire qu’à faire, il va falloir travailler sur vos états-d’âme. Bien évidemment, si vous êtes toujours amoureux, vous aurez des moments difficiles en repensant à votre ex. Toutefois, il faudra garder en tête toutes les bonnes raisons qui vous ont fait prendre la décision de rompre pour ne pas sombrer dans la mélancolie. Il faut vous exercer à n’attirer que des pensées positives et susceptibles de vous aider à surmonter la difficile épreuve que vous êtes en train de traverser.

6. Reconnaître ce qui ne va pas

On a souvent tendance à sublimer et romantiser une relation amoureuse passée. Au fil du temps, vous remarquerez que votre esprit vous ramènera en priorité les bons moments que vous avez vécus. Vous commencerez alors à vous dire « pourtant ce n’était pas si mal finalement ». C’est un leurre. Si vous avez décidé de vous éloigner d’une personne dont en plus vous étiez amoureux, ce n’est pas pour rien. Cela n’est pas de la rancœur de garder en mémoire ce qui n’allait pas. Bien au contraire, cela vous aidera à ne pas prendre la décision de vous remettre avec votre ex– parce que vous souffrez de la solitude.

A LIRE  Comment faire pour qu'un ex nous laisse tranquille ?

7. Prendre du temps pour soi

prendre du temps pour soiprendre du temps pour soi

Une rupture est toujours le début d’une nouvelle vie. Vous avez passé beaucoup de temps à penser pour deux. Désormais, il est temps de vous recentrer sur vous et de penser à votre bonheur, votre épanouissement et votre bien-être. Prenez soin de vous aussi bien physiquement que moralement. Faites des choses qui vous font du bien et qui vous aide à vous sentir mieux. La solitude a cela de bien qu’elle vous permet d’évoluer et de pouvoir entreprendre de nouvelles choses. Fixez-vous des objectifs et travaillez à les atteindre.

8. Ne pas culpabiliser

Hors de question de culpabiliser pour la fin de cette histoire impossible. Rappelez-vous que si vous avez décidé de rompre, c’est parce que vous avez fait le choix d’être heureux. De plus, cette décision n’a pas été prise à la hâte. Vous y avez mûrement réfléchi, mais surtout, vous avez fait votre possible pour que votre relation amoureuse puisse fonctionner en vain.

Quels sont les signes d’une relation toxique ?

Et ce n’est pas un concept nouveau : depuis que l’Homme a des rapports sociaux, les relations toxiques existent », tient à préciser Dana Castro, psychologue. Il faut souligner qu’une personne toxique est capable d’aimer, mais souvent, elle aime d’une mauvaise façon. « Chacun a son histoire : une personne qui agit de manière toxique peut par exemple reproduire des schémas qu’elle a connus. Il faut savoir que ça existe, mais que ce n’est pas une fatalité et qu’on peut en sortir. » ​​​​​​5 signes qui peuvent révéler une relation de couple toxique

1. Le partenaire impose sa vision des choses et la communication avec lui est difficile. Exemples : il ne vous laisse pas la parole, ne prend pas en considération votre avis, vos ressentis, vos besoins…

2. Le partenaire a une emprise émotionnelle sur l’autre. Exemple : il use du chantage affectif, se victimise, vous fait culpabiliser…

3. Le partenaire critique beaucoup mais ne parvient pas à se remettre en question. Exemple : tout est toujours de la faute des autres…

4. Le partenaire est imprévisible ou instable, ce qui peut engendrer une grande insécurité affective. Exemple : il alterne des phases de séduction, de gentillesse et de tendresse avec des périodes de distance et de reproches incessants.

5. Dans une relation toxique, les dialogues n’aboutissent jamais à des améliorations, mais au contraire, ils sont souvent sources de conflits supplémentaires. et d’incompréhension mutuelle.

« Hommes et femmes peuvent être toxiques ou en être victimes. Attention, il n’y a pas forcément un dominant et un dominé : deux personnes peuvent être mutuellement toxiques l’une pour l’autre, avec des comportements nocifs qui s’expriment chacun à leur manière« , tient à préciser notre experte.

Quelles sont les conséquences d’une relation toxique ?

Comment dire adieu à un amour impossible ?

e lettre d’adieu.

Le mélodrame, les citations de poètes célèbres ou de séries télévisées sont bien évidemment à éviter !

Une lettre d’adieu ce n’est pas une liste d’attaques, vous ne devez donc pas énumérer tout ce qui ne vous plaît pas chez l’autre, ni toutes les petites choses qui vous ont poussé(e) à cette décision.

Ne donnez pas non plus de faux espoirs !

Si vous ne souhaitez pas laisser la place à une amitié future, ne faites pas de fausses promesses.

Soyez honnête sans pour autant être cruel(le) ou irrespectueux(se).

Pour faire simple, si vous voulez finir votre relation sur une note cordiale, souhaitez-lui bonne chance et encouragez-le(la) à aller de l’avant.

La moquerie et la méchanceté ne vous feront pas vous sentir mieux.

Sur le coup, vous aurez l’impression d’avoir vidé votre sac, mais sur le long terme, vous vous sentirez mal, car votre ex n’a pas mérité ce genre d’attitude.

Finalement, vous devez écrire ce que vous aimeriez entendre si la situation était inversée.

Voici quelques points à garder à l’esprit lorsque vous écrivez une lettre d’adieu :

L’une des plus grosses erreurs est d’écrire la lettre d’adieu pendant ou peu de temps après le processus de rupture.

Les blessures sont encore fraîches et vous avez donc toujours des associations majoritairement négatives avec votre ex-partenaire.

C’est donc toujours une bonne idée d’attendre et de vous donner du temps à tous les deux.

Il n’y a pas d’indication précise du bon moment, mais vous devez absolument attendre de pouvoir regarder votre séparation un peu plus objectivement !

  • Avoir un objectif en tête

Avant de commencer à écrire votre lettre d’adieu, vous devez avoir une idée claire de ce que vous voulez réaliser.

Voulez-vous reconquérir votre ex ou voulez-vous simplement mettre fin à la relation ?

Voici quelques questions à vous poser à ce sujet…

Si vous voulez reconquérir votre ex :

  1. Que voulez-vous que votre ex pense quand il lit la lettre d’adieu ?
  2. Quels sentiments souhaitez-vous déclencher ?

Si vous voulez mettre un terme définitif :

  1. Quelle était la beauté et le caractère unique de la relation ?
  2. De quoi êtes-vous le plus en colère ?

Parlez ouvertement et honnêtement de vos sentiments dans votre lettre d’adieu !

Il n’est d’aucune utilité pour vous ou votre ex si vous décrivez vos sentiments différemment dans votre lettre qu’ils ne le sont réellement.

Écrivez votre lettre d’adieu à la main !

Cela montre à votre ex que vous avez vraiment pensé à la lettre et que vous avez fait un effort.

Si vous faites une faute de frappe, recommencez sur une nouvelle feuille !

Nous vous conseillons d’écrire d’abord votre lettre sur une feuille de papier séparée avec un crayon.

Lorsque vous avez votre version finale de la lettre d’adieu, vous pouvez la copier soigneusement sur une nouvelle feuille de papier.

N’écrivez pas plus d’une lettre à votre ex !

Après tout, vous ne voulez pas le/la spamer avec votre lettre.

Vous n’avez même pas besoin d’envoyer votre lettre d’adieu – vous pouvez aussi simplement l’écrire pour vous-même pour plus de clarté.

N’oubliez pas que cette lettre d’adieu doit servir de plateforme pour votre futur développement personnel.

On espère que ces quelques conseils et ces exemples de lettres d’adieu vont vous aider à parler de vos sentiments et à écrire le texte idéal pour dire au revoir à votre ex !

À lire aussi : Bien choisir un message de rupture pour épargner ses sentiments

Comment se séparer de quelqu’un qui ne veut pas ?

Pensez à combien vous l’aimez (ou l’avez aimé). Comprenez bien que cette rupture va également le (la) faire souffrir et peut-être même plus que vous-même.

  • Cela dit, ne laissez pas la culpabilité vous faire changer d’avis. Si vous voulez rompre et ne voyez pas d’avenir dans votre histoire, ne laissez pas la culpabilité de lui faire du mal vous en faire davantage. Vous devrez faire avant tout ce qui est le mieux pour vous.
  • 2 Discutez avec votre partenaire de ce qui a mené à la rupture. Parlez des problèmes et non de la personnalité de votre ex-partenaire. Faites-lui part des raisons pour lesquelles la relation ne fonctionne plus selon vous. Si vous l’aimez encore, dites-le-lui, cela atténuera sa douleur, mais soyez honnête. Vous le quittez et vous n’avez donc plus de raison de tenir votre langue. Dites-lui la vérité quant aux raisons pour lesquelles vous n’étiez pas heureux dans votre couple. Peut-être la personne pourra-t-elle en tirer une leçon qui lui sera utile dans ses relations futures.
  • 3 Confirmez fermement la rupture. Il est essentiel de bien faire comprendre à votre ex que votre histoire est désormais terminée. Dites-le-lui gentiment, de préférence tout de suite après la conversation, mais soyez ferme. Dites-lui qu’il n’y a plus d’espoir et que tout est fini. Quoi que vous disiez, dites-le clairement et précisez que votre décision est murement réfléchie. Ce n’est pas une décision prise sur un coup de tête, vous y avez réfléchi et cela aidera votre partenaire à comprendre que vous ne changerez pas d’avis. Voyez l’exemple suivant,
    • « J’ai bien réfléchi quant à la possibilité de rester ensemble et je ne nous vois vraiment aucun avenir. Je ne nous trouve aucun centre d’intérêt commun, je ne nous vois pas suivre le même chemin. J’y ai beaucoup réfléchi, car tu comptes pour moi. Je pense que nous ne sommes pas suffisamment compatibles pour rester en couple ensemble. »
  • 4 Préparez-vous aux différentes réponses possibles à votre annonce. Vous pourriez vous retrouver face à l’une des situations suivantes.
    • La personne fond en larmes. Cette situation est difficile et vous pourrez prendre votre ex dans vos bras, mais veillez à ne pas avoir de gestes trop intimes. Ne cédez pas : les larmes sont cathartiques et une très bonne façon de relâcher la pression. Cette réaction est donc plutôt saine, bien qu’elle semble terrible sur le moment. Rassurez-la (le) et dites-lui que tout ira bien !
    • Votre ex pourrait se mettre en colère, crier et vous insulter. Gardez votre calme et concentrez-vous sur les raisons de la rupture.
  •  

    Vous aimeriez aussi

    Notre site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accept Lire