Home » Qui a touché l’héritage d’Yves Montand ?

Qui a touché l’héritage d’Yves Montand ?

by Nadia Moulin

Benjamin Castaldi : sa rencontre avec la fille présumée d’Yves Montand. Si Catherine Allégret et Valentin Montand sont les deux seuls héritiers directs du chanteur disparu en 1991, une autre femme, Aurore Drossart, affirme depuis des années être la fille d’Yves Montand.

Qui a hérité de Simone Signoret ?

Benjamin Castaldi est le petit-fils de Simone Signoret et Yves Montand, des modèles pour lui. Un héritage qu’il essaye de transmettre à ses enfants.

Qui est la mère de Valentin Montand ?

La dernière compagne d’Yves Montand sera Carole Amiel née le 10 mars 1960, son assistante sur la tournée de 1982, avec qui il entretenait déjà une liaison au moment où disparaissait Signoret. Il a eu avec elle son seul enfant, Valentin, né le 31 décembre 1988.

Il tourne encore trois autres films : Trois Places pour le 26 de Jacques Demy (1988), comédie musicale où il interprète son propre rôle, revenant à Marseille pour y monter un spectacle chanté de sa vie, Netchaïev est de retour de Jacques Deray (1991) et IP5 de Jean-Jacques Beineix.

En 1990, Patrick Rotman et Hervé Hamon publient sa biographie « officielle », Tu vois, je n’ai pas oublié, fruit de longs entretiens depuis 1988[40],[60].

Tombe de Simone Signoret et d’Yves Montand au cimetière du Père-Lachaise à Paris.

En 1991, Montand tourne son dernier film, IP5 de Jean-Jacques Beineix. Son personnage meurt d’ailleurs d’une crise cardiaque à la fin. Pour les besoins du scénario, protégé par une combinaison de plongeur sous ses vêtements, l’acteur se baigne, fin septembre, dans un lac glacé des étangs de Commelles dans la forêt de Chantilly, près de Senlis. Après le tournage d’un dernier raccord, Montand ressent un malaise. Il déclare à l’un des pompiers dans l’ambulance qui le conduit à l’hôpital de Senlis : « Avec tout ce que j’ai vécu, j’ai eu une vie tellement formidable que je ne regretterai pas de partir »[61]. Le samedi 9 novembre 1991 à 13 h 50, Montand meurt à Senlis[62] d’un infarctus du myocarde à l’âge de 70 ans. L’acteur-chanteur ambitionnait de faire sa rentrée sur la scène de Bercy au printemps 1992, un retour motivé par la volonté de chanter pour son fils[63],[40].

Une silhouette de roses rouges et blanches est dressée en hommage éphémère à l’homme de scène devant son dernier domicile parisien, au 114, boulevard Saint-Germain[64]. À ses obsèques le 13 novembre 1991, au cimetière du Père-Lachaise, sont présents entre autres Jean-Louis Livi, son neveu, Catherine Allégret, sa belle-fille, Jean-Pierre Castaldi, son gendre, Catherine Deneuve, Michel Piccoli, Jack Lang, le sculpteur César, la marraine de Valentin Christine Ockrent, Bernard Kouchner, Gérard Depardieu, Claude Sautet, Alain Corneau, Claude Berri, André Glucksmann, Gérard Oury, Michèle Morgan, Danièle Thompson, Jean-Paul Rappeneau, Jorge Semprún, François Léotard, Léon Schwartzenberg, Olivier Martinez, Jean-Jacques Beineix, Serge Reggiani, François Périer, Costa-Gavras, Miou-Miou ou encore Daniel Auteuil[65]. Il est inhumé aux côtés de Simone Signoret, la seule femme à laquelle il a été marié.

Famille Allégret-Signoret-Montand-Castaldi

Simone Signoret et Yves Montand lors de la cérémonie des Oscars en 1960, où elle remporte l’Oscar de la meilleure actrice pour Les Chemins de la haute ville.

En août 1949, Yves Montand rencontre Simone Signoret en vacances à Saint-Paul-de-Vence[66]. C’est le coup de foudre. Elle quitte Yves Allégret pour le suivre, avec sa fille Catherine Allégret[40]. Ils se marient en décembre 1951[40].

Où habitait Yves Montand à St-paul-de-vence ?

Écrivains, chanteurs, peintres, personnages iconiques… Une maison, un artiste revisite la vie et le parcours de quelques grands noms du monde des arts et de la culture, ou de ceux qui ont laissé une trace dans notre mémoire, en dévoilant les maisons qui ont marqué leur existence et nourri leur imaginaire.

Yves Montand a 63 ans lorsqu’il se fait construire en 1984 une toute petite maison, au pied des remparts du joli village de Saint-Paul-de-Vence. C’est là qu’il vient se reposer, plusieurs fois dans l’année, de ses multiples activités. Chanteur, acteur, homme engagé, Yves Montand est mondialement connu, et très populaire en France. Toute sa vie, ses faits et gestes seront scrutés par la presse et ses prises de position commentées. C’est sans doute pour protéger son histoire naissante avec Carole Amiel, de quarante ans sa cadette, rencontrée à Saint-Paul-de-Vence, qu’il fait construire cette petite maison. La traque des photographes va s’intensifier encore lorsque Carole offre à Yves Montand son plus beau rôle, celui de père, à l’âge de 67 ans.

A LIRE  Comment Savoir S'Il A Des Sentiments Pour Moi?

Où habitait Yves Montand à Paris ?

Yves Montand et Simone Signoret l’ont immortalisé en y logeant au n°15.

Située à l’ouest de l’île de la Cité, la place Dauphine est la seconde place royale parisienne du XVIIe siècle.

Oui…alors c’est Simone Signoret qui l’a immortalisé, mais c’est aussi Jacques Dutronc avec cette chanson : Il est cinq heure avec ces paroles : « Je suis le Dauphin de la place Dauphine ».

Il faut savoir que depuis sa création, la place a subi de nombreuses transformations. Commandée à l’origine par Henri IV, la place devient rapidement un véritable lieu commerçant et compte 32 maisons, toutes identiques. Mais à partir du XVIIIe siècle, branle bas de combat ! On sort les pelles, les pioches ! On se retrousse les manches et de grands travaux y sont entrepris.

Quel peintre a vécu à Saint-Paul de Vence ?

Tout au long de son existence, au gré de ses exils et voyages, Marc Chagall n’a eu de cesse de parcourir le monde. Des rives de la Divna à celles de la Méditerranée, des murailles de Jérusalem aux remparts de Saint-Paul de Vence…

Marc Chagall est né le 7 juillet 1887 à Vitebsk en Biélorussie au sein d’une famille juive très pratiquante. Son père travaille comme commis dans un dépôt de harengs et sa mère tient une petite épicerie. En 1907, Chagall se présente à l’école de dessin de Saint-Pétersbourg mais n’y reste pas et se rend dans une école privée ouverte aux expressions artistiques modernes. Au début des années 1910, il quitte la Russie pour se rendre à Paris où il acquiert la nationalité française en 1937. Pendant la guerre, il part se réfugier aux Etats-Unis avec sa famille jusqu’à son retour en France en 1948.

Qui vit à Saint-Paul de Vence ?

Pas de doute, plus de trente ans après sa disparition, l’ombre d’Yves Montand plane encore sur Saint-Paul-de-Vence.© SIPACatherine Allégret et Yves Montand, à Saint-Paul de Vence, dans les années 1960. La Colombe d’Or, adresse mythique de Saint-Paul-de-Vence

Autre passage obligé : l’hôtel-restaurant La Colombe d’Or. À l’image du village, l’établissement, qui semble avoir conservé son authenticité avec le temps, voit lui aussi défiler de nombreuses stars depuis des décennies. Après les peintres, tels que Pablo Picasso et Pierre-Auguste Renoir, les acteurs, chanteurs ou encore intellectuels s’y pressent à leur tour. « Tout le monde s’y retrouvait. Ce qui est assez drôle, c’est que Titine, la propriétaire de La Colombe, elle acceptait qui elle avait envie d’accepter . Vous aviez beau avoir la dernière Rolls ou le plus beau diamant du monde, si elle avait décidé que vous n’aviez pas votre table à La Colombe, vous pouviez faire des pieds et des mains, vous n’aviez pas de table !« , raconte Isabelle Maeght, petite-fille d’Aimé et Marguerite Maeght et administratrice de la Fondation Maeght, sur les ondes de RTL.

Lorsqu’ils étaient de passage sur la Côte d’Azur, Yves Montand et Simone Signoret aiment y faire une escale. S’ils attachent autant d’importance à ce lieu, c’est parce que c’est là-bas, lors d’un dîner dans ce restaurant, que leurs regards se croisent pour la première fois, comme le rappelle Nice-Matin. « C’est Montand qui vient voir Prévert et Simone était là. Ou le contraire, je ne sais plus. Quoi qu’il en soit, c’est comme ça, un des deux était là avec Prévert et l’autre est venu voir Prévert. Et alors, il y a eu un coup de foudre« , se souvient François Roux, petit-fils du fondateur de l’auberge, auprès de nos confrères de RTL.

A LIRE  Qui est Liv ?

Pourquoi St-paul-de-vence est connu ?

Données personnelles

Les données personnelles pouvant être collectées sur le Site sont les suivantes : Cookies : Les Cookies sont utilisés, dans le cadre de l’utilisation du Site, afin de collecter certaines informations (en particulier, votre adresse IP, des informations relatives à l’ordinateur utilisé pour la navigation, le mode de connexion, le type et la version du navigateur internet, le système d’exploitation et d’autres identifiants techniques ou encore l’adresse URL des connexions, y compris la date et l’heure, ainsi que le contenu accédé). Vous avez la possibilité de désactiver les Cookies à partir des paramètres de votre navigateur. Formulaire de contact : Lors du remplissage du formulaire de contact, sont collectés vos nom, prénom, adresse électronique et votre message. Les utilisations de vos données personnelles sont principalement les suivantes : gestion de la relation avec vous ; fourniture de contenus et services personnalisés, en fonction de votre historique de navigation, de vos préférences et centres d’intérêts ; Lorsque certaines informations sont obligatoires pour accéder à des fonctionnalités spécifiques du Site, ce caractère obligatoire est indiqué au moment de la saisie des données. En cas de refus de votre part de fournir des informations obligatoires, vous pourriez ne pas avoir accès à certains services, fonctionnalités ou rubriques du Site.

Qui est Aurore Drossart ?

Aurore Drossart voit le jour en 1975. Elle affirme être la fille biologique du chanteur et acteur Yves Montand, décédé en 1991. Petite, Aurore Drossart apprend par sa mère, Anne Drossart, qu’elle est la fille de l’artiste. Mais Yves Montand ne l’a jamais reconnu.

En 1988, Valentin Livi naît de l’union d’Yves Montand et de Carole Amiel. Alors que les médias titrent que le célèbre acteur est enfin papa pour la première fois, Aurore Drossart, qui est adolescente, se sent blessée. Sa mère entame une longue procédure judiciaire pour rétablir la vérité. En 1994, après plusieurs années d’enquêtes et de procédure la paternité d’Yves Montand est reconnue par le Tribunal de Grande Instance de Paris. Mais les héritiers de l’acteur décident de faire appel. Un nouveau procès se déroule et le corps d’Yves Montand est exhumé et soumis à un test ADN. Les résultats sont négatifs et en 1998, la justice clôt cette fois le dossier avec une non paternité de l’acteur.

Cependant, Aurore Drossart continue d’affirmer qu’elle est la fille d’Yves Montand.

Où se trouve la tombe de Yves Montand ?

Cette production rencontre un succès qui a permis au jeune acteur de gagner le Grand Prix du Festival de Cannes.

Ainsi, il enchaine les rôles dans d’autres films à succès tels que :

  • Paris brule-t-il ? ;
  • La Folie des grandeurs avec Louis de Funès ;
  • Le Milliardaire aux côtés de la célèbre Marilyn Monroe…

Au cours de sa carrière, il épousa l’actrice Simone Signoret avec qui il vécut plusieurs années. Cette dernière est décédée en 1985. Yves Montand réussit à surmonter la disparition de sa bienaimée et se remarie avec Carole Amiel, une jeune assistante. Leur idylle a donnée naissance au fils unique, nommé Valentin Montand.

La carrière du célèbre chanteur comédien s’est achevée en 1991, année de son décès.

Le monument funéraire d’Yves Montand au Père-Lachaise

Signoret Montant

Tombe de Simone Signoret et d’Yves Montand au cimetière du Père-Lachaise à Paris.

Où habitait Yves Montand en Provence ?

Ils s’y marieront deux ans plus tard, puis y viendront plusieurs fois par an prendre le soleil, et ce pendant trente-cinq ans.

C’est aussi là qu’il rencontrera des gens de cinéma qui donneront de l’élan à sa carrière d’acteur, comme Henri Georges Clouzot, qui lui proposera un rôle dans Le Salaire de la peur, ou Costa-Gavras, qui le fera jouer dans plusieurs de ses films, dont L’Aveu, rôle dont il était le plus fier. À Saint-Paul, Yves Montand retrouve en quelque sorte ses racines, lui qui a grandi à Marseille, après avoir fui l’Italie fasciste avec sa famille. Ici, Yves Montand partage des passions toutes simples comme la pétanque et la belote avec les habitants de Saint-Paul comme avec les stars de cinéma de passage à La Colombe d’Or.

A LIRE  Est-ce une bonne idée d'envoyer un message à son ex ?

Avec les témoignages de :Carole Amiel, compagne d’Yves MontandValentin Livi, fils d’Yves MontandCosta-Gavras, cinéaste et ami d’Yves MontandJean-Louis Livi, producteur, neveu d’Yves MontandLuc Larriba, coauteur du livre Yves Montand, la force du destinFrançois Roux, propriétaire de La Colombe d’Or

– Ce programme sera rediffusé le samedi 3 septembre à 20.25

Qui a habité à St-paul-de-vence ?

Pas de doute, plus de trente ans après sa disparition, l’ombre d’Yves Montand plane encore sur Saint-Paul-de-Vence.© SIPACatherine Allégret et Yves Montand, à Saint-Paul de Vence, dans les années 1960. La Colombe d’Or, adresse mythique de Saint-Paul-de-Vence

Autre passage obligé : l’hôtel-restaurant La Colombe d’Or. À l’image du village, l’établissement, qui semble avoir conservé son authenticité avec le temps, voit lui aussi défiler de nombreuses stars depuis des décennies. Après les peintres, tels que Pablo Picasso et Pierre-Auguste Renoir, les acteurs, chanteurs ou encore intellectuels s’y pressent à leur tour. « Tout le monde s’y retrouvait. Ce qui est assez drôle, c’est que Titine, la propriétaire de La Colombe, elle acceptait qui elle avait envie d’accepter . Vous aviez beau avoir la dernière Rolls ou le plus beau diamant du monde, si elle avait décidé que vous n’aviez pas votre table à La Colombe, vous pouviez faire des pieds et des mains, vous n’aviez pas de table !« , raconte Isabelle Maeght, petite-fille d’Aimé et Marguerite Maeght et administratrice de la Fondation Maeght, sur les ondes de RTL.

Lorsqu’ils étaient de passage sur la Côte d’Azur, Yves Montand et Simone Signoret aiment y faire une escale. S’ils attachent autant d’importance à ce lieu, c’est parce que c’est là-bas, lors d’un dîner dans ce restaurant, que leurs regards se croisent pour la première fois, comme le rappelle Nice-Matin. « C’est Montand qui vient voir Prévert et Simone était là. Ou le contraire, je ne sais plus. Quoi qu’il en soit, c’est comme ça, un des deux était là avec Prévert et l’autre est venu voir Prévert. Et alors, il y a eu un coup de foudre« , se souvient François Roux, petit-fils du fondateur de l’auberge, auprès de nos confrères de RTL.

Où Yves Montand jouait aux boules ?

Saint-Paul de Vence et environs…

Place du Général de Gaulle

(3) Et son jeu de boule.

1étoile(s) : Vaut d’aller jusqu’à 1 km

[Place du Général de Gaulle] C’est sur cette place qu’Yves Montand aimait venir jouer à la pétanque.

TEXTE: ©Seevisit Patrick Palmas PHOTO(S): ©Seevisit Patrick Palmas CARTE: ©Opensteetmap / ©Seevisit Patrick Palmas

RETOUR PAGE PRINCIAPLE Place du Général de Gaulle ‒ Commentaires des lecteurs

À partir de trois commentaires, les étoiles d’un lieu d’intérêt sont calculées pour moitié avec les étoiles de la Rédaction et pour moitié avec les étoiles des lecteurs.

1étoile Étoile(s) attribuée(s) par la Rédaction

Place du Général de Gaulle ‒ Laissez un commentaire

Où habitait Yves Montand en Normandie ?

La maison d’Autheuil, en Normandie, dans l’Eure, sera le lieu privilégié de grandes parties de campagne.

Simone Signoret avait coutume d’insister sur un point : cette maison, seul Yves Montand en était le propriétaire. Le comédien et chanteur, issu d’une famille italienne ouvrière et communiste ayant fui le fascisme pour s’installer en France, l’avait achetée en 1954. « Il y en a des Battling Joe et des Feuilles mortes là-dedans », aimait-il à rappeler, bénissant ainsi les salles pleines et la vente de disques qui lui avaient permis de s’en porter acquéreur.

Comme l’a écrit Signoret, au sujet de cette demeure, dans son autobiographie, La Nostalgie n’est plus ce qu’elle était (Seuil, 1976) : « Elle est le symbole d’un certain luxe, qui consiste à pouvoir acheter quelque chose avec le fruit d’un travail et non pas à travailler pour pouvoir acheter quelque chose. Le fin du fin, c’est quand ce travail s’effectue devant un public qui aime ce que vous aimez lui offrir. »

Signoret et Montand à Autheuil dans les années 1950-60. Signoret et Montand à Autheuil dans les années 1950-60.</div>

 

Vous aimeriez aussi

Notre site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accept Lire