Home » Quel est le pire tue-l’amour ?

Quel est le pire tue-l’amour ?

by Judith Ferrier
Quel est le pire tue-l'amour

Un tue-l’amour, ça casse le délire, ça tue le rêve dans l’œuf, et ça met un STOP à la belle histoire qui commençait. Voici un petit top 10 des pires tue-l’amour qui refroidissent une femme en moins de deux…   2. L’haleine de chacal Relation amoureuse

La mauvaise haleine, c’est vraiment le pire des tue-l’amour qui existe !

Pour les besoins de l’étude, 5 500 personnes célibataires, âgées de 21 à 76 ans, ont été interrogées afin de déterminer ce qui les révulsait le plus chez un potentiel partenaire. Quels sont les 3 pires tue-l’amour ?

Comme le révèle Modes & Travaux, la liste des pires tue-l’amour a ainsi pu être établie.

Un amour peut être étouffé dans l’œuf pour un détail futile. Découvrez si vous n’êtes pas concerné.e par l’un des trois pires tue-l’amour.

Souvent la cause de la destruction d’un couple vient de l’intérieur. Les trois tue-l’amour les plus insoupçonnés, pourtant particulièrement ravageurs, révélés par Marie France, peuvent mener vers la rupture.

Si pour certains, le pire tue-l’amour est physique pour d’autres il sera plus mental… Une chose est sûre : les tue-l’amour sont propres à chacun… Mais il existe tout de même certains sur lesquels beaucoup de Français se retrouvent… Tue-l’amour dans le couple : une étude révèle ce qui dégoute les Français

Pour connaître les pire tue-l’amour, une équipe de chercheurs australiens a relevé les manches et interrogé 5500 personnes célibataires âgées de 21 à 76 ans, afin de déterminer ce qui les révulsait chez l’être aimé (ou être aimé potentiel).

Odeurs, poils, flatulences, chaussettes pendant l’amour, sous-vêtements sales… passons en revue les différents tue l’amour dans un couple. Un détail infime pour certains mais qui peut déclencher chez d’autres une véritable révulsion, la fin d’un désir, le début d’un dégoût… ou des petites habitudes que l’on a supportées pendant longtemps mais qui deviennent finalement non négociables.

A la deuxième place des pires tue-l’amour, il y a la paresse. D’après l’étude, plus de femmes trouvent ce défaut repoussant. Pour 72% d’entre elles, il s’agit d’un tue-l’amour ravageur.

Au final, les chercheurs ont retenu 17 tue-l’amour, soit les 17 facteurs les plus cités par les personnes interrogées. Peu de surprises, mais du concret qui vous aidera peut-être à comprendre pourquoi votre dernière relation a tourné court ! Le top des pires tue-l’amour

1. Le malpropreté : 67% de l’ensemble ; 63% des hommes ; 71% des femmes2.

Quelle est la pire rupture

Il y a quelques jours, on vous a demandé sur la page Facebook de Topito quel était le pire motif de rupture vous ayez entendu et on peut dire que vous avez vécu un max de séparations pas cools. Courage les amis, on est de tout coeur avec vous.

Des angoisses archaïques de séparation et même de mort peuvent resurgir. C’est très physique, comme sensation. Pour vous, une rupture amoureuse est l’un des évènements les plus difficiles à traverser dans une vie. Pourquoi ?

Lisa Letessier : Une séparation déclenche les mêmes processus psychologiques qu’un décès.

Une récente étude a d’ailleurs montré quel était le pire motif de rupture, et ce n’est pas si surprenant.

Les ruptures amoureuses sont souvent une douloureuse étape à passer dans une vie. Elles sont d’ailleurs de plus en plus nombreuses puisque les couples dureraient bien moins longtemps depuis quelques années.

Ce sont d’ailleurs des chercheurs de l’université de Cornell à New-York qui ont défini quel était le pire motif de rupture. Du moins, le plus douloureux. L’infidélité, la lassitude, le manque d’amour, quelle rupture est la plus difficile à surmonter et à encaisser ? Cette étude nous a donné la réponse ! La rupture amoureuse plus douloureuse pour les hommes ?

Et vous, quelle est la pire phrase de rupture que vous ayez entendue ? >> A lire aussi : Love : Peut-on pardonner l’infidélité de notre partenaire ?Love : 10 trucs débiles qu’on fait quand notre mec nous ignore… Mojojojo

A LIRE  Qui est melisandre Gomez ?

De l’infidélité à la lassitude en passant par le classique (et insupportable) « ce n’est pas toi, c’est moi », quelle rupture amoureuse est la plus difficile à surmonter ? Se faire quitter pour quelqu’un d’autre, la pire rupture amoureuse

Le verdict des scientifiques est sans appel : se faire quitter pour quelqu’un d’autre représente la rupture la plus douloureuse.

Les ruptures amoureuses sont souvent synonymes de cœur brisé. Si la majorité d’entre nous est passée par là, toutes les formes de ruptures ne se valent pas. Rompre d’un commun accord ou rompre parce que l’un n’aime plus l’autre ne procure pas la même douleur. Des chercheurs ont tenté d’établir quel était le pire motif de rupture, celui qui fait le plus souffrir.

Quelle est la rupture la plus douloureuse

Une rupture amoureuse est toujours douloureuse. Il semble donc bien que la réponse à cette question : est-il possible de rompre sans faire mal, soit nécessairement négative. En effet, que la relation ait été brève ou de plus longue durée, rompre fait toujours mal. Il n’y a guère de bonne façon de rompre…

Passer par une rupture amoureuse n’est jamais chose facile, surtout lorsqu’on se retrouve dans la position de la personne qui se fait larguer. Il n’est en effet jamais vraiment plaisant d’avoir à entendre la personne avec qui on a partagé notre quotidien pendant un temps, asséner le coup fatal à notre relation. Surtout lorsque notre partenaire nous quitte pour une autre personne.

Or, dans un cas où notre partenaire en aime un ou une autre, on comprend qu’il est déjà passé à autre chose.Quitter quelqu’un sans explication est aussi très douloureux

Il existe autant de raison de rompre qu’il y a eu de chagrin d’amour. Tromperie, manque d’engagement, lassitude… Ce sont les motifs de rupture les plus courants.

Peu de personnes peuvent se vanter de ne jamais avoir souffert par amour. Or savez-vous quel est vraiment le motif de rupture le plus douloureux ? Pas sûr… Lorsqu’on vit un chagrin d’amour, on a l’impression que notre monde s’écroule et que personne n’a jamais souffert autant que nous.

Routine, infidélité, manque de communication… Différents motifs de rupture peuvent être mis en avant pour rompre avec l’être aimé. Mais selon la science, il existerait une raison bien plus difficile à encaisser que les autres par les personnes quittées. On a souvent pour coutume de dire qu’une rupture amoureuse peut être vécue comme une petite mort très douloureuse à vivre.

Les motifs de rupture ne manquent pas : des projets de vie divergents, la flamme amoureuse qui s’éteint, ou encore la découverte d’une infidélité. Mais une étude américaine nous révèle que, parmi ces raisons qui expliquent la fin d’une relation, l’une d’entre elles s’avère être particulièrement douloureuse… Qu’on se le dise : il n’existe sûrement pas de façon de rompre plus douce qu’une autre.

Une rupture amoureuse n’est jamais vraiment très agréable mais, selon des chercheurs de l’université de Cornell à New-York, il y aurait une “raison” qui rendrait la séparation plus douloureuse que les autres : se faire quitter pour quelqu’un d’autre. Ce cas de figure nous renverrait aussi sec à la peur sous-jacente de chaque être humain d’être abandonné.

Qui souffre le plus dans un couple

Vous pouvez souffrir d’une sensation d’enfermement qui devient insupportable, tout en étant vous-même partie prenante d’un processus de repli du couple sur lui-même. Le problème est bien que vous ne savez pas comment fonctionner autrement à deux.

C’est de ça dont il s’agit avec la dépendance affective : vous cherchez à être comblé par l’environnement du partenaire, sans parvenir à trouver la sécurité intérieure suffisante pour évoluer seul, sans béquilles. Dans le cadre du couple, l’autre est la béquille sans laquelle vous ne pouvez plus tenir debout et sa présence est nécessaire à chaque instant.

A LIRE  Quel âge a melisandre ?

Mais si une relation se définit par des litiges, des conflits et des dénigrements ou si un des deux partenaires est exposé en permanence aux agressions de l’autre, il est évident qu’à un moment donné survient l’idée de la séparation. La plupart des couples auront parfois le sentiment que l’amour a disparu.

Pour retrouver cette liberté, l’une des deux personnes du couple peut ressentir le besoin d’aller expérimenter d’autres choses comme, par exemple, avoir des relations sexuelles avec d’autres partenaires. La dépendance affective et l’infidélité peuvent être confrontées lorsque les besoins affectif et amoureux de chacun des partenaires ne sont plus respectés. En effet, la dépendance affective dans le couple aura souvent des conséquences désastreuses.

Si ses manifestations peuvent concerner un seul des partenaires ou les deux (relation fusionnelle), il faut garder à l’esprit que la dépendance affective renvoie à des dynamiques d’interaction dysfonctionnelles, qui pousseront chacun à s’adapter à l’autre, parfois pour le pire. La dépendance affective demande souvent à être traitée en profondeur et n’est pas sans conséquence pour le couple.

Est-ce que celui qui quitte regrette

Ou encore, vous pouvez regretter d’avoir fait du mal à cette personne lors de la rupture elle-même. Le fait de ressentir des regrets ne signifie pas forcément que la rupture était un mauvais choix. D’un autre côté, il est possible que vous ayez rompu avec quelqu’un pour une mauvaise raison et le regretter parce que vous êtes vraiment faits l’un pour l’autre.

La plupart des ruptures s’accompagnent d’une forme de regret : le regret que ça n’ait pas marché, le regret que les choses se soient terminées ainsi et, si c’est vous qui avez rompu, peut-être même le regret d’avoir rompu avec votre partenaire.Alors, comment savoir si le regret d’une rupture signifie réellement que la rupture était une mauvaise décision ?

En d’autres termes, il est normal de regretter la rupture, même si c’est vous qui avez rompu.

Les signes du regret

Peu importe le temps que prend le deuil d’une rupture et l’apparition du regret, ils auront – la plupart du temps – des répercussions sur vos échanges avec votre ex. Que ce soit un mois ou un an après la rupture, si les regrets sont trop forts, ils feront souvent place à des excuses.

Si les regrets persistent, comment revenir après avoir rompu, est-il trop tard pour une seconde chance et une reconquête amoureuse ? Nous verrons que le sentiment de regret est tout à fait normal après qu’on ait mis fin à une relation, car l’être humain en général, est beaucoup plus motivé par la peur de perdre quelque chose que par l’opportunité de gagner quelque chose. Quand on regrette une rupture, comment savoir si c’était la bonne décision à prendre ?

Alors comment faire pour ne plus regretter d’avoir rompu ?Regrets après une rupture : comment accepter que la fin de votre relation était le bon choix ? Une rupture s’accompagne généralement d’un mélange d’émotions contradictoires, mais que faire si ce sentiment de panique et de regret par rapport à votre décision ne veut pas vous lâcher ?

Si vous ressentez des regrets après avoir rompu, vous êtes au bon endroit, car aujourd’hui nous allons répondre aux questions qui se heurtent dans votre tête.Quand on regrette une rupture, comment savoir si c’était la bonne décision à prendre et comment faire pour ne plus regretter la rupture ?

Pourquoi celui qui quitte ne souffre pas

Celui qui est quitté peut gamberger, blâmer son ex et se demander « Et si… » Celui qui part n’a pas ce luxe. Celui qui part ne peut pas laisser libre court à ses émotions. Il/elle n’a pas d’espace d’expression pour ses émotions. Celui qui part ne peut rien faire d’autre que rationaliser et constamment se souvenir pourquoi.

Bien sûr, quand on nous quitte, nous avons tendance à incomber notre souffrance à l’autre. Car la personne que nous aimons nous dit qu’elle ne veut plus être avec nous.Celui/celle qui quitte n’est pas responsable de la douleur de l’autre

A LIRE  Titre: Messages d'amour émouvants pour toucher le cœur de votre copain

Il y a une différence entre la souffrance qui débute lors d’une rupture et celle dont nous serions responsables lorsque nous rompons la relation.

Je pense que la question est complexe mais qu’une personne qui quitte (sans tromperie, sans agression, sans profonde lassitude) peut en effet éprouver de la souffrance, et ce, pour plusieurs raisons : Si elle a le sentiment que ça ne fonctionnait plus des deux côtés mais que c’est elle qui a pris la responsabilité de rompre pour les deux.

Lorsque l’on pense à une rupture amoureuse, on réagit et compatit généralement à la peine de la personne quittée, par opposition à celle de la personne qui s’en va. Pourquoi cette différence ? Et bien tout simplement car il est plus facile d’imaginer que la seule personne ayant le coeur brisée est la personne quittée.

On se dit que l’autre est sans doute sans coeur, sans remords et met fin à la relation parce qu’elle veut simplement s’en aller. Bien entendu, la réalité est tout à fait différente, une rupture touche les deux partenaires, mais de manière différente. Si vous n’avez jamais quitté quelqu’un que vous aimez encore, cela peut être dur à imaginer ou comprendre.

Les étapes du deuil amoureux

La séparation est source de détresse et s’assimile au deuil.  Elle ne se fait jamais sans souffrance que l’on soit celui qui quitte ou celui qui est quitté. La personne qui prend la décision de quitter aura un cheminement rempli de culpabilité et de malaise. La personne qui est quittée sera déstabilisée par l’incompréhension et le rejet.

Parce que la seule chose pire que l’on peut faire à quelqu’un que l’on vient de quitter, c’est d’aller partager ses émotions avec lui/elle sans pour autant changer d’avis.Parce que l’on s’attend à ce que celui qui quitte supporte ces moments.

Qu’est-ce qui brise les couples aujourd’hui

Les relations modernes se brisent si facilement aujourd’hui. Pourquoi les relations sont-elles si difficiles aujourd’hui ? Pourquoi échouons-nous à chaque fois en amour, malgré tant d’efforts ? Pourquoi les humains sont-ils devenus soudainement incapables de faire durer des relations ?

Avons-nous oublié comment aimer ?

Ou pire, oublié ce qu’est l’amour ?

Nous ne sommes pas prêts.

Nous ne sommes pas prêts pour les sacrifices, les compromis, pour l’amour inconditionnel. Nous ne sommes pas prêts à investir tout ce qu’il faut pour faire fonctionner une relation. Nous voulons que tout soit facile. Nous sommes des lâches. Nous nous effondrons au moindre obstacle qui se dresse sur notre chemin. 

S’installer en couple est loin d’être un détail dans une vie car la vie en couple n’est pas un long fleuve tranquille et dépose sur notre chemin de nombreux obstacles à surmonter pour slalomer entre les crises et éviter la rupture. Jalousie, manque de confiance, sexe ou encore communication sont autant de sujets de discorde au sein d’un couple.

Nous ne croyons pas à la beauté de la prévisibilité parce que nous sommes trop aveuglés par le frisson de l’aventure. Nous nous immergeons dans les banalités de la vie de la ville, ne laissant aucune place pour l’amour.

Nous n’avons pas de temps pour aimer, nous n’avons pas la patience pour faire face aux relations. 

Vous aimeriez aussi

Notre site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accept Lire