Home » Qui vit avec Daniel Auteuil ?

Qui vit avec Daniel Auteuil ?

by Judith Ferrier

A 73 ans, Daniel Auteuil file le parfait amour depuis des années avec l’actrice Aude Ambroggi, de 27 ans sa cadette.

Où vit Daniel Auteuil en Provence ?

Le lieu n’a pas été choisi au hasard nous apprend le quotidien, puisque le père du marié possède une demeure dans la ville et Daniel Auteuil habite à Arles, à une trentaine de kilomètres de là.

A lire aussi : Daniel Auteuil et Emmanuelle Béart : leur magnifique fille

La suite après cette publicité

Nelly Auteuil était vêtue d’une magnifique longue robe blanche simple et élégante. Elle est arrivée à la mairie aux alentours de 17 heures accompagnée de son père avant d’être accueillie par le chanteur Dave, écrit encore «La Provence». Emmanuelle Béart était quant à elle radieuse dans une robe blanche avec de grands motifs de fleurs. Elle n’a pas pu s’empêcher d’adresser un tendre message à sa fille sur Instagram et de partager une photo de la cérémonie sur laquelle on voit la mariée de dos. «Oh ma petite fille, prends soin de toi», a écrit l’actrice de 55 ans, également maman de deux garçons : Yohann, né de sa relation avec David Moreau, et Surifel, qu’elle a adopté avec son ancien mari Michael Cohen .

Où a été tourné la série le mensonge avec Daniel Auteuil ?

  • ↑ Pascal Muscarnera, « Victor Minville dans Le Bazar de la Charité : qui est Victor Meutelet ? », sur Allociné, 18 novembre 2019 (consulté le 27 septembre 2020).
  • ↑ https://www.cnews.fr/divertissement/2020-10-12/affaire-iacono-tout-savoir-sur-la-veritable-histoire-qui-inspire-la-serie / consulté le 13 octobre 2020.
  • ↑ Franck Leclerc, « Le tournage de la minisérie inspirée de l’affaire Iacono a commencé avec Daniel Auteuil à Saint-Jean-Cap-Ferrat », sur Nice-Matin, 3 octobre 2019 (consulté le 26 septembre 2020).
  • ↑ « Ça s’est tourné près de chez vous : Le Mensonge », sur Film France (consulté le 3 octobre 2020).
  • ↑ Isabelle Dhombres, « Le Mensonge (France 2) : dans les coulisses de la série avec Daniel Auteuil », sur Télé Star, 26 novembre 2019 (consulté le 27 septembre 2020).
  • ↑ a b c d e et f Festival de la fiction TV : Dossier de présentation, 2020, 64 p. (lire en ligne), p. 36-37.
  • ↑ Benoit Mandin, « Audiences TV prime (lundi 5 octobre 2020) : Le mensonge démarre fort, L’amour est dans le pré plus puissant que Dany Boon », sur Toutelatele.com, 6 octobre 2020.
  • ↑ Benoit Mandin, « Audiences TV prime (lundi 12 octobre 2020) : Le mensonge règne avec L’amour est dans le pré, La Flamme démarre bien sur Canal+ », sur Toutelatele.com, 13 octobre 2020.
  • A LIRE  Comment est mort Marcello Mastroianni ?

    Où sont nés les parents de Daniel Auteuil ?

    Il fait trois classes de quatrième en collège professionnel, et en est renvoyé[7].

    À seize ans, Daniel Auteuil débute sur scène grâce à André Benedetto, qui anime une compagnie à Avignon, dans une pièce de Tchekhov, La Demande en mariage[8]. Pour faire plaisir à ses parents, il commence des études de géomètre et, le samedi soir, pour se faire un peu d’argent de poche, il tient le vestiaire d’une boîte de nuit[8].

    En 1969, après avoir fréquenté entre autres le Lycée Philippe de Girard à Avignon, il monte à Paris avec son ami Roger Miremont[8]. Il s’inscrit aux cours d’art dramatique du Cours Florent. Malgré plusieurs tentatives, il n’est jamais admis au concours d’entrée du Conservatoire national supérieur d’art dramatique.

    En 1970, il fait ses débuts au théâtre national populaire dans Early Morning, puis joue, en 1972 et 1973, dans la comédie musicale américaine Godspell aux côtés, notamment, d’Armande Altaï, Dave et Michel Elias. Partenaire au théâtre d’Edwige Feuillère (La folle de Chaillot) et de Maria Pacôme (Apprends-moi, Céline), il connaît un triomphe sur les planches aux côtés de François Périer grâce au Coup de chapeau qui lui vaut le prix Gérard-Philipe 1979, décerné au meilleur jeune acteur de l’année. Il monte et interprète ensuite, pour la scène, Le Garçon d’appartement, que Gérard Lauzier a adapté au cinéma en 1982 sous le titre T’empêches tout le monde de dormir.

    En 1974, il fait ses débuts à la télévision sous la direction de Marcel Jullian dans la série Les Fargeot avant d’enchaîner aux côtés de Rellys, Jackie Sardou et Fernand Sardou, Adieu Amélie de Jean-Paul Carrère[9]. En 1977, il interprète le rôle de l’inspecteur Camaret dans une série de six épisodes, Rendez-vous en noir, d’après le roman de William Irish.

    En 1975, Gérard Pirès, qui l’a fait tourner quelques années auparavant dans une publicité pour Mennen, se souvient de lui et offre son premier rôle à Daniel Auteuil au cinéma dans L’Agression aux côtés de Catherine Deneuve et Jean-Louis Trintignant[10].

    A LIRE  Quel est le nom de famille de l'animateur surnommé Marc O ?

    En 1980 avec son interprétation d’un lycéen flemmard, dragueur et peu studieux dans Les Sous-doués, de Claude Zidi, il accède à la notoriété et acquiert un statut de grand acteur comique. Le film connaît une suite, sortie en 1981 : Les Sous-doués en vacances.

    Il enchaîne les comédies populaires : T’empêches tout le monde de dormir (1981), Pour cent briques, t’as plus rien… (1982), P’tit Con (1983) ou encore Palace (1984). Il collabore alors avec des spécialistes du genre : Gérard Lauzier et Édouard Molinaro.

    En 1986, il parvient à s’imposer spectaculairement dans un registre dramatique, aux côtés d’Yves Montand, Gérard Depardieu et Emmanuelle Béart.

    Est-ce que la série Le mensonge est une histoire vraie ?

    Depuis la fin du mois de mars, les téléspectateurs de France ont droit, le jeudi, à la série Le Mensonge avec Daniel Auteuil. Cette fiction revient sur l’histoire vraie d’un homme politique visé par une accusation de viol venant de son petit-fils. Quelques années plus tard, ce dernier a reconnu le fait d’avoir menti.

    Les téléspectateurs de France 3 sont gâtés. Depuis la fin du mois de mars, la chaine diffuse Le Mensonge, une mini-série basée sur des faits réels portée par Daniel Auteuil, Victor Meutelet, Catherine Alric, Grégoire Bonnet ou encore Charlie Bruneau. Cette fiction raconte l’histoire de Claude Arbona, alors maire de Nice, qui est accusé de viol par Lucas, son petit-fils âgé de neuf ans.

    Un récit bouleversant qui retrace l’histoire de Christian Iacono, maire UMP de Vence en 2000. Ce dernier, également médecin radiologue de profession, se retrouve au plein cœur d’un scandale sans précédent. Gabriel, son petit-fils, l’accuse de viol et de sévices sexuels. Le petit garçon affirme qu’il a été violé de ses six à huit ans au sein du domicile de ses grands-parents.

    Est-ce que le film Le mensonge est une histoire vraie ?

    C’est en octobre 2020 que la série événementielle de France 2 a d’abord été diffusée sur France 2, avant d’être désormais disponible sur la plateforme de streaming américaine Netflix… et de figurer dans le Top 10 des meilleurs programmes visionnés par les abonnés. Le Mensonge, est une fiction portée par Daniel Auteuil, Victor Meutelet, Grégoire Bonnet ou encore Charlie Bruneau. Celle-ci revient sur l’affaire Christian Iacono. Une histoire vraie qui a défrayé la chronique dans les années 2000 et que l’on vous raconte maintenant ! « Le 10 juillet 2000, à 9 heures du matin, ma vie s’est arrêtée. » Ainsi débute Le Mensonge, le récit autobiographique de Christian Iacono adapté en série par la chaîne du service public. C’est Daniel Auteuil qui incarne avec brio ce notable de 65 ans accusé de viol par son petit-fils.

    A LIRE  Qui a touché l'héritage d'Yves Montand ?

    Une défense maladroite

    Le 10 juillet 2000, Christian Iacono, maire de Vence (Alpes-Maritimes) depuis onze ans, est convoqué par la police. Son petit-fils Gabriel, 9 ans, l’être qu’il chérit le plus au monde, l’accuse de viol. La machine judiciaire se met en route. Perquisition. Premier interrogatoire à la PJ de Nice.

    Qui est le coupable dans mensonge ?

    « Le Mensonge », plongée dans la mécanique d’une erreur judiciaire

    05 octobre 2020

    Séries et TV

    En 2000, Gabriel Iacono, un jeune garçon de 9 ans, accuse son grand-père de l’avoir violé. A l’époque, l’affaire défraie la chronique puisque l’accusé, Christian Iacono, est le maire de Vence. Des années plus tard, le plaignant se rétracte et Christian Iacono obtient l’annulation de sa condamnation. Le réalisateur et scénariste Vincent Garenq (Présumé coupable, L’Enquête) signe aujourd’hui une mini-série sur cette erreur judiciaire, présentée au Festival de la fiction TV de La Rochelle et diffusée à partir du 5 octobre sur France 2.

     

    Vous aimeriez aussi

    Notre site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accept Lire