Home » Qu’est-ce qui brise les couples aujourd’hui ?

Qu’est-ce qui brise les couples aujourd’hui ?

by Marine Lamiaux
Qu'est-ce qui brise les couples aujourd'hui

Les relations modernes se brisent si facilement aujourd’hui. Pourquoi les relations sont-elles si difficiles aujourd’hui ? Pourquoi échouons-nous à chaque fois en amour, malgré tant d’efforts ? Pourquoi les humains sont-ils devenus soudainement incapables de faire durer des relations ?

Avons-nous oublié comment aimer ?

Ou pire, oublié ce qu’est l’amour ?

Nous ne sommes pas prêts.

Nous ne sommes pas prêts pour les sacrifices, les compromis, pour l’amour inconditionnel. Nous ne sommes pas prêts à investir tout ce qu’il faut pour faire fonctionner une relation. Nous voulons que tout soit facile. Nous sommes des lâches. Nous nous effondrons au moindre obstacle qui se dresse sur notre chemin. 

Nous ne croyons pas à la beauté de la prévisibilité parce que nous sommes trop aveuglés par le frisson de l’aventure. Nous nous immergeons dans les banalités de la vie de la ville, ne laissant aucune place pour l’amour.

Nous n’avons pas de temps pour aimer, nous n’avons pas la patience pour faire face aux relations. 

S’installer en couple est loin d’être un détail dans une vie car la vie en couple n’est pas un long fleuve tranquille et dépose sur notre chemin de nombreux obstacles à surmonter pour slalomer entre les crises et éviter la rupture. Jalousie, manque de confiance, sexe ou encore communication sont autant de sujets de discorde au sein d’un couple.

Qu’est-ce qu’il ne faut pas accepter dans un couple

Votre couple est-il au bord du précipice ?

Le manque de respect

Un couple qui va bien, c’est deux partenaires qui se respectent.

Être conscient de ses propres limites et de celles de son conjoint est fondamental. Il est bon de se poser la question : « Est-ce que je respecte mon partenaire ? » Si je ne me sens pas respecté, il faut aussi pouvoir le dire à son mari ou à son épouse. C’est vital.

Dans n’importe quelle relation humaine, le respect de l’autre est primordial. La relation amoureuse n’échappe évidemment pas à la règle, au contraire. En couple, il est essentiel de respecter son partenaire, à tous les niveaux, d’établir une relation équilibrée, de confiance, d’égal à égal.

La confiance, la fidélité et le respect mutuel sont des piliers fondamentaux dans un couple. Et quand on est officiellement engagé(e) dans une relation avec une autre personne, on passe avec elle un accord tacite qui dit qu’à partir de maintenant, il n’y a plus qu’elle, et que les autres ne comptent plus.

Quel est le pire poison pour un couple

Mais avant d’en arriver là, il faut savoir qu’il existe cinq poisons qui sont mortels pour n’importe quel couple et dont il faut absolument se méfier. Le premier d’entre eux est la violence ce qui est une évidence bien comprise de nos jours, je ne détaille pas. Le deuxième poison est également une forme de violence, il s’agit des insultes.

A LIRE  Comment aider un homme émotionnellement indisponible : 7 étapes pour soutenir son partenaire

Lorsqu’

on est en couple

, il y a des limites à ne pas franchir, des choses à respecter, BREF il ne faut pas tomber dans la paranoïa et le too much ! Voici pour vous les 7 choses qu’il ne faut absolument pas faire si vous ne voulez pas empoisonner votre couple !

1.

Le troisième poison est plus subtil, c’est celui d’évoquer de manière régulière l’idée de séparation. Cette habitude peut sembler moins grave que les insultes mais elle est tout aussi toxique car elle fait rentrer progressivement l’impensable (se séparer, divorcer) dans le champ du possible : l’idée de divorce fait progressivement partie du paysage mental.

Ne prenez pas de risque et n’évoquez jamais cette idée, même dans le feu d’une dispute. Un poison excessivement vicieux et dévastateur est le mensonge.

Qui souffre le plus dans un couple

Mais si vous avez la sensation que vous êtes tout le temps la victime – ou le bourreau -, vous êtes sur une mauvaise pente. Car cela signifie que l’un prend une place qui apporte des bénéfices aux deux membres du couple, mais qu’à terme celui-ci risque la destruction.

Souvent il y en  a un qui a pour rôle la mise en scène de la souffrance, et l’autre a pour rôle d’accepter la souffrance. L’un est Persécuteur et l’autre Victime. Mais il ne faut pas oublier que la personne qui assume le rôle de victime n’en est pas forcément une : elle accepte de tenir ce rôle. C’est tout l’enjeu psychologique.

C’est comme pour le burn-out, qui a un côté très insidieux : quand on n’est plus à l’écoute de soi, qu’on veut dépasser ses limites quoi qu’il arrive, que l’on ne perçoit plus les signes de fatigue ou de mal être, on peut vivre une grande souffrance (Ceci est également valable dans la sphère professionnelle… et dans le couple) Il est important de ne pas chercher au sein du couple une certaine souffrance. Un système de souffrance parfois malsain

J’observe ainsi parfois des couples qui finissent par se rendre compte qu’ils sont, depuis le début, dans un système de souffrance, mais qu’ils l’ont tous deux accepté dès le départ.

Vous pouvez souffrir d’une sensation d’enfermement qui devient insupportable, tout en étant vous-même partie prenante d’un processus de repli du couple sur lui-même. Le problème est bien que vous ne savez pas comment fonctionner autrement à deux.

Amour et souffrance sont liés parce que personne n’est parfait, parce qu’on ne maîtrise pas l’autre, et que cela peut induire une forme de souffrance, mais le but demeure le bien-être et le fait de grandir, d’évoluer. Même en couple il ne faut jamais se sacrifier pour l’autre.

A LIRE  Quand on sait que c'est fini ?

Si la rupture peut se révéler être le seul moyen pour mettre fin à une situation insoutenable pour les deux partenaires, la dépendance mutuelle contribue souvent à exclure cette éventualité : la jalousie maladive devient alors le terreau fertile pour des conflits extrêmes, voire pour des manifestations pulsionnelles de violence à l’encontre du partenaire. Preuve n°6 : Le sauveur, la victime et le bourreau

L’un des signes de la dépendance dans le couple consiste à jouer des rôles.

Quel est le secret d’un couple heureux

Le secret d’un couple heureux repose sur la volonté mutuelle de chacun des partenaires de faire en sorte que cela fonctionne : une bonne énergie, une bonne communication ainsi qu’une volonté au quotidien vous aideront à créer un couple solide, durable et épanoui !

C’est pourquoi nous vous livrons aujourd’hui les secrets d’un couple heureux, mais aussi durable. Un couple heureux, ça n’a pas de secret : ça se travaille, ça s’entretient, comme n’importe quelle relation ! Pas de pardon, pas de couple

Un couple est, par essence, un espace de compromis : deux personnes, avec deux personnalités et deux visions de la vie, partagent leur quotidien, leurs projets, leurs ambitions.

Amour et relations Les secrets d’un couple heureux

Vous avez sans doute déjà entendu parler du bonheur en couple, du fait de se sentir accompli dans sa vie avec son partenaire, d’affronter l’avenir sereinement grâce à ce soutien permanent que vous avez chez vous… Ce sentiment agréable d’avoir quelqu’un à vos côtés, ce n’est pas quelque chose qui se gagne facilement.

Quel est donc le secret des couples heureux ? Les scientifiques mettent souvent en avant trois facteurs clés.

Les trois ingrédients du bonheur en couple

D’abord, dans la communication, chaque reproche est contrebalancé par au moins cinq marques d’affection. Ensuite, les partenaires manifestent clairement leur intérêt et leur joie quand leur moitié vit quelque chose de positif.

Même au sein de couples très fusionnels et passionnés, il existe de nombreux obstacles au bonheur.

Comment savoir si le couple est fini

Dès lors, comment arriver à savoir quand il faut vraiment dire au revoir ? Voici quelques signes clairs qui annoncent la véritable fin d’une relation. Il peut être compliqué de déterminer si notre relation est terminée, en premier lieu quand cela vient de l’autre. Vous doutez de son implication dans la relation ? Certains comportements vont pourtant être annonciateurs de son envie de rompre.

A LIRE  Quel âge a la première Wonder Woman ?

Vous avez l’impression d’avoir perdu votre lien, ou alors un événement difficile a brisé votre confiance. Alors comment savoir si la relation est terminée ? Vous devez examiner de plus près le lien qui vous unit à votre partenaire.Soyez attentif aux 5 signes clés qui indiquent qu’une relation touche à sa fin.   1.

Alors qu’il peut être difficile de savoir si l’autre dans le couple veut rompre, cela peut s’avérer être tout aussi complexe quand cela vient de vous, mais que vous n’en avez pas forcément conscience. Vous commencez à avoir des doutes ? Certains sentiments ou ressentis vont vous permettre d’y voir plus clair.

Enfin si votre partenaire a tendance à être ailleurs quand vous êtes ensemble et notamment quand vous êtes tous les deux, cela peut être un présage qu’il n’est plus vraiment impliqué. Comment percevoir quand c’est moi qui veut mettre fin à la relation amoureuse ?

Qui quitte le plus dans un couple

Si vous privilégiez vos sorties entre amis plutôt que le restaurant en amoureux, il est temps de le quitter.

Vous préférez être seule plutôt qu’avec lui

Si le besoin d’être seule de temps en temps, avec ou sans ses copines, est légitime, ressentir constamment cela est un signe avant-coureur d’une rupture. Vous faites tout pour rentrer tard du boulot ou bien vous organisez des week-ends sans lui histoire de ne pas vous retrouver seule avec lui ?

Mieux vaut se rendre à l’évidence, vous n’avez plus envie de partager votre vie avec lui.Vous ne faites plus de sorties ensemble

Des petits tête-à-tête de temps en temps, ça fait du bien. S’il n’y en a plus depuis des mois, c’est que quelque chose ne va plus dans votre couple.

«Quand on a envie de partir, cela ne signifie pas forcément que l’on ne s’aime plus, mais que ce qui se déroule dans ce jardin ne nous convient plus. On quitte alors la relation pour se protéger car on se sent désécurisé dans cet espace.» Bon nombre de gens rompent en pensant que le problème vient de l’autre.

   

« Perdre son conjoint, c’est toujours une     grande souffrance, pour la personne quittée bien sûr, mais     aussi pour celle qui quitte. D’ailleurs, il arrive souvent que,     dans un premier temps, les femmes ne parlent pas à leur     mari de leur insatisfaction, de peur d’être quittées. Ensuite,     il est trop tard et ce sont elles qui partent », décrit Catherine     Serrurier (3), conseillère conjugale.

Vous aimeriez aussi

Notre site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accept Lire