Home » Est-ce mal de ghoster quelqu’un ?

Est-ce mal de ghoster quelqu’un ?

by Nadia Moulin
Est-ce mal de ghoster quelqu'un

Le ghosting engendre également une remise en question. La personne ghostée se demande si elle a fait quelque chose de mal pour être traitée de la sorte, dans ce cas la psycho-praticienne rappelle qu’il faut faire « attention à ne pas être dans la culpabilisation excessive ».  Le ghosting engendre un sentiment d’isolement pour la personne qui le subit.
La psychologie qui se cache alors derrière ce ghosting est bien plus complexe. Vous devez faire une réelle introspection, voire suivre une thérapie. Ghoster quelqu’un, quelle est la technique à suivre ?

Parfois, vous voulez juste vous sortir d’une situation qui vous semble inconfortable au plus vite.

Quoi qu’il en soit, le ghosting est une forme de violence morale qui atteint le summum de l’irrespect, qu’il soit vécu dans le cadre professionnel (avec un licenciement brutal, par exemple) ou privé (dans la famille ou le couple). C’est un silence asssourdissant !! Pourquoi être ghosté fait si mal ?
Le ghosting nous mettrait alors face à une insoutenable impuissance. Dans l’incompréhension, la personne ghostée « se pose un tas de questions », auxquelles elle risque de ne jamais avoir de réponses, l’autre ayant disparu. Face à l’incertitude, le ghosting peut faire plonger « dans l’absurdité de notre existence, comme si la relation et l’autre n’avaient pas existé, indique la psycho-praticienne.
Préparez-vous aux répercussions

La vérité est que se faire ghoster n’est pas du tout agréable. Cela va contrarier votre moitié. Et il/elle voudra savoir ce qu’il/elle a fait de mal et parfois il/elle ne reculera devant rien pour obtenir des réponses. Alors soyez prêt(e).

Ghoster quelqu’un : dans quels cas est-ce impossible ?
La personne ghostée est en proie à d’interminables questions sans réponses, une grande incertitude, et une confusion entre le réel et l’imaginaire.

Sentiment de rejet, abandon, perte d’estime de soi et de confiance, frustration, culpabilisation excessive, honte : voici un petit échantillon de ce que peut ressentir la personne victime d’un ghosting.

Réalisez votre bilan bien-être !

Tout d’abord, dès qu’on réalise qu’on est victime d’un ghosting, il faut à tout prix couper toute communication et éteindre toute envie de demander des explications.

Un autre effet négatif spécifique au ghosting est le besoin –inassouvi– de savoir: qu’est-il arrivé à cette personne? Car le problème, avec cette pratique, est qu’elle laisse imaginer toutes sortes de possibilités, notamment les scénarios les plus catastrophiques, comme des accidents. Arie Kruglanski, de l’Université du Maryland, explique d’ailleurs que l’invention du terme «ghosting» a déjà aidé certaines personnes à se sentir mieux.

Qui pratique le ghosting

Ce sont ces questions auxquelles les victimes de ghosting veulent répondre en pratiquant le ghostbusting, une technique risquée quand elle tourne à l’obsession.
On vous livre les différentes raisons pour lesquelles vous vous faites sûrement ghoster. Ghosting : une pratique vicieuse

A LIRE  Est-ce que tous les ex reviennent ?

Pour les chanceuses qui n’ont jamais vécu de ghosting, mais qui souhaitent savoir ce qu’il se passe dans la tête de ces messieurs, voici une petite définition de cette pratique.

Que ressentent les victimes du ghosting ? Et surtout, quelles sont les solutions alternatives ? Ghoster… Parce que ça ne semble pas bien grave

Il y a plusieurs niveau de ghosting, mais le plus courant reste quand deux personnes viennent de se rencontrer et que finalement, la magie n’opère pas entre elles.

En effet, lorsque le ghostbusting tourne à l’obsession, elle peut s’apparenter à du harcèlement et est tout aussi condamnable que le ghosting. Ghosting : comment réagir ?

Phénomène courant lié aux applis de rencontre, le ghosting est une pratique de plus en plus répandue et surtout très difficile à vivre.

Quel message envoyer à un ghoster

Il n’y a qu’une chose à faire en cas de ghosting : passer à autre chose. Plus facile à dire qu’à faire, la clôture de cette non-relation n’est pas impossible. À ton tour de l’ignorer

Il t’a ghosté ? Ghostes-le à ton tour ! Je sais à quel point il peut être tentant de se jeter sur ton téléphone à la moindre notification sonore.

» « Les gens ne réalisent pas qu’être ghosté blesse beaucoup plus qu’un simple texto qui dit qu’on n’est pas intéressé. » 

Mais une opposition puissante s’est dressée contre ces anti-ghost… Étonnamment, certaines personnes aiment être ghostées.

« Suis-je le seul à préférer être ghosté ? » « Je préfère être ghosté.

On le sait, le « ghosting » (cette pratique qui consiste, dans un contexte de séduction ou d’amour, à ne plus DU TOUT répondre à des messages) est le mal d’aujourd’hui. Bon, certes, y a plein d’autres trucs qui ne vont pas très bien sur terre. Par exemple : on va tous mourir dans un chaos climatique. Mais quand même, le ghosting, quoi !

Il a disparu de votre vie et maintenant il vous a de nouveau envoyé un texto. Comment réagir face au ghosting et que faire si l’on reçoit un message de cette personne ? Et si vous vouliez juste vérifier s’il va bien et découvrir ce qui s’est passé ?

Messages laissés sans réponse, appels ignorés, la personne disparaît du jour au lendemain, sans explication, tel un fantôme.” Et si vous en avez déjà fait les frais, vous devez sans nul doute savoir de quoi on parle. Lire aussi: Selon Tinder, voici 5 situations où le ghosting est totalement justifié Un phénomène courant

“Je me suis fait ghoster quelques fois, nous raconte Marie.

» Ghoster or not, à vous de voir. Mais bien sûr, priorité à la sécurité !  À lire aussi : Comment cette appli de rencontres punit le ghosting pour décourager les malpolis Image en Une : Hitesh Choudhary – Unsplash

A LIRE  Comment un homme teste une femme : Décryptage des stratégies masculines pour évaluer son partenaire idéal

C’est quoi le curving

Si vous trouvez horrible voire carrément dur, vous avez bien raison, c’est tout à fait le cas. Le curving est certainement la méthode de rupture 2.0 la plus cruelle de toutes. Le mot « curving » vient de l’anglais « curve » qui signifie « sinueux ».
On essaye encore de trancher entre les deux pour savoir laquelle est la pire. Le terme curving est né en 2017, il a été mis en lumière sur Thought Catalogue par Brittany Cox.
Le curving est souvent utilisé par des personnes qui prennent du plaisir à vous voir vous attacher à elles. Leur égo se booste, pendant que le votre dégringole. La toxicité amoureuse est à son paroxysme. On peut aisément faire le lien entre pervers narcissique et curving.  Quelle attitude adopter face au curving ?

Avant d’envisager une solution, il faut identifier le problème.

Pratiquer le curving, c’est un peu une façon de garder une personne « sous le coude », tout en sachant pertinemment qu’on attise toujours la flamme alors qu’on ne souhaite même plus être le sujet de ses désirs.

Dans l’univers impitoyable des techniques de rupture 2.0, voici le « curving ». Encore plus sournoise que le ghosting, cette méthode qualifie un rejet dissimulé. Autrement dit, vous ne vous rendez même pas compte que la relation est finie. Ghosting, breadcrumbing, stashing… Préparez-vous à ajouter un nouveau mot à votre vocabulaire amoureux : le « curving ».

On vous dit tout sur cette technique de (non)rupture cruelle dont on se serait bien passé.Qu’est-ce que la tendance amoureuse du curving ?

Contairement au ghosting où la personne disparaît du jour au lendemain, le curving que l’on peut traduire par « arrondir les angles » en français, consiste à rester dans la vie de l’autre, sans vraiment l’être.

Comment supporter le ghosting

Le ghosting consiste à disparaître du jour au lendemain en coupant toute communication avec la personne avec qui vous entreteniez une relation. Ghosting vient du mot anglais « ghost » qui veut dire fantôme. C’est une pratique très courante sur les sites de rencontre qui a de quoi perturber notre confiance en l’amour.

Le « ghosting » est l’art de quitter sans aucune explication. C’est faire le mort : pas d’appels, pas de mails, pas de sms… « Ghosting » est un terme apparu récemment, du mot anglais « ghost » qui veut dire fantôme.

Tu as peut-être déjà entendu parler du « ghosting » (de l’anglais ghost, fantôme), une technique de rupture qui consiste à « faire le mort », à disparaitre. Après un premier rendez-vous décevant, cela peut arriver de ne plus s’écrire de messages, pour signifier que finalement, on n’est pas intéressé.

A LIRE  Comment Rendre Un Homme De 50 Ans Amoureux?

Le ghosting, qui vient du mot “fantôme”, c’est lorsqu’une personne que vous fréquentez disparaît du jour au lendemain sans laisser de trace. Cela peut se produire au tout début d’une relation ou plus tard, en personne ou en ligne.

Quoi qu’il en soit, le ghosting est une forme de violence morale qui atteint le summum de l’irrespect, qu’il soit vécu dans le cadre professionnel (avec un licenciement brutal, par exemple) ou privé (dans la famille ou le couple). C’est un silence asssourdissant !! Pourquoi être ghosté fait si mal ?
Pourquoi les gens pratiquent-ils le ghosting ?

 Les experts en relations amoureuses s’accordent pour dire que les personnes qui usent du ghosting évitent une situation inconfortable. Cette dérobade, perçue comme un manque de considération, est souvent due au fait qu’elles pensent que c’est la meilleure façon de gérer leur propre détresse ou leur incapacité à communiquer clairement.  

Quel effet à le silence radio sur les hommes

Le silence radio peut avoir un effet profond sur les hommes, entraînant souvent la confusion, la colère et même la violence. Dans les relations, le silence radio peut être tout aussi dommageable, entraînant une perte de communication et d’intimité.

Il y a quelques éléments clés à comprendre sur la façon dont le silence radio peut affecter les hommes. Premièrement, lorsque les hommes n’ont aucune communication de la part de la personne qui les intéresse, cela peut entraîner une grande confusion. Tout à coup, l’homme se demande ce qu’il a fait de mal et pourquoi il est être ignoré.

Il peut être difficile d’essayer de comprendre l’effet du silence sur les hommes. Souvent, ils peuvent être très confus et difficiles à lire. Cet article explorera les effets du silence radio sur les hommes et comment il peut souvent conduire à la colère et à la confusion.
De fait, l’effet du silence radio sur les hommes est tel un électrochoc qui leur permet de se rendre compte que dans la vie rien n’est acquis et certainement pas une femme. Après une période de silence radio, la plupart d’entre eux finissent d’ailleurs, bien souvent par rompre le silence radio eux-mêmes.
Il est donc important d’apprendre à communiquer efficacement et à gérer les problèmes de communication qui peuvent survenir. Conclusion

Le silence radio peut avoir un effet profond et dommageable sur les hommes. Dans les relations, il se traduit souvent par une perte de communication et d’intimité.

Vous aimeriez aussi

Notre site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accept Lire