Home » Comment réagir face au silence d’un homme ?

Comment réagir face au silence d’un homme ?

by Marine Lamiaux
Comment réagir face au silence d'un homme

La stratégie du silence chez l’homme

Mais il peut, aussi, se taire pour vous éviter tout tracas superflu car il est à la recherche d’une issue favorable. Ou encore, s’abstenir de parler par pudeur. Ce dernier n’ose pas avouer ses faiblesses. On peut découvrir que par orgueil, il se renferme sur lui et devient muet car son ego est blessé.

Le silence est douloureux pour chacun(e) : pour le ou la mutique, c’est une façon de se protéger ; pour l’autre, c’est comme une trahison, un manque de confiance.  Lorsque le silence se fait trop présent et que vous sentez qu’il pourrait dériver sur une dispute, préférez vous taire à votre tour et vous éloigner si nécessaire. 

Lors d’un conflit, le silence est aussi une forme d’attaque : on refuse de s’exprimer pour déstabiliser l’autre, parfois pour être certain(e) que ses mots ne seront pas utilisés contre soi, ou tout simplement car on ne souhaite pas se laisser envahir par les émotions en parlant : le silence devient alors la forme de communication la plus rationnelle. 

Comment réagir face au silence de l’autre ? 

Pas évident de réagir face au silence de l’autre : selon nos caractère et notre état d’esprit, ce silence peut vite nous faire sortir de nos gonds ! Or, nous devons apprendre à respecter le silence, à comprendre qu’il s’agit d’un mode de communication qui va au-delà des mots.

Selon les personnes et les situations, le silence peut vouloir dire énormément de choses. En couple, si un membre a tendance à être silencieux, il vous faudra comprendre mieux son caractère afin de découvrir ce qui se cache sous ses silences et d’apprendre à gérer la situation comme il faut.  Contrairement aux idées reçues, le silence est bien une forme de communication !

Comment punir par le silence

La personne qui a recours au silence comme punition le fait généralement parce qu’elle n’a pas d’autres ressources psychologiques pour faire face à la situation. Le silence est sa réponse pour plusieurs raisons : Il croit que son interlocuteur ne l’écoute pas, qu’il n’est pas ouvert à son point de vue et utilise le silence pour « forcer » l’autre à l’écouter.

De nombreuses personnes utilisent le silence comme arme psychologique, comme outil pour exprimer leur colère, leur mécontentement ou simplement pour punir les autres. De cette façon, lorsqu’ils se mettent en colère, ils « punissent » les autres en arrêtant de leur parler. Est-ce une bonne stratégie ? Qu’y a-t-il vraiment derrière ce genre de silence?Pourquoi certaines personnes réagissent-elles aux conflits par le silence ?

En fait, peu à peu s’établit une relation de manipulation émotionnelle dans laquelle la personne est soumise par le silence. Il ne fait aucun doute que le silence peut avoir plusieurs significations, mais l’utiliser comme punition implique une attitude passive-agressive. Autrement dit, arrêter de parler à une personne est une agression voilée.

Cela signifie que la personne qui se tait n’est pas intéressée à résoudre le conflit par le dialogue, mais veut simplement que l’autre personne accepte son point de vue. L’utilisation du silence comme punition implique une attitude manipulatrice et agressive

A LIRE  Pourquoi mon ex m'ignore totalement ?

Utiliser le silence comme arme psychologique pour punir quelqu’un est une attitude enfantine qui ne résout rien, car même s’il procure une gratification égoïste à ceux qui l’appliquent, il laisse un goût amer dans la bouche de l’interlocuteur et laisse également des traces dans la relation.

Le silence est sain quand il y a beaucoup d’excitation et qu’il est nécessaire de faire une pause au lieu d’aggraver ce qui arrive. Mais quand il est utilisé comme un moyen de contrôle ou de punition, il devient alors un abus. Personne ne doit permettre aux autres, de manière passive, de l’ignorer, du moins sans explication.

Est-ce que le silence est une réponse

Mais il faut aussi comprendre que le silence n’est pas une fin en soi. Au contraire, il peut aussi être une étape vers une prise de parole bénéfique.

Comment réagir face au silence de l’autre ? 

Pas évident de réagir face au silence de l’autre : selon nos caractère et notre état d’esprit, ce silence peut vite nous faire sortir de nos gonds ! Or, nous devons apprendre à respecter le silence, à comprendre qu’il s’agit d’un mode de communication qui va au-delà des mots.

Lors d’un conflit, le silence est aussi une forme d’attaque : on refuse de s’exprimer pour déstabiliser l’autre, parfois pour être certain(e) que ses mots ne seront pas utilisés contre soi, ou tout simplement car on ne souhaite pas se laisser envahir par les émotions en parlant : le silence devient alors la forme de communication la plus rationnelle. 

Le silence est douloureux pour chacun(e) : pour le ou la mutique, c’est une façon de se protéger ; pour l’autre, c’est comme une trahison, un manque de confiance.  Lorsque le silence se fait trop présent et que vous sentez qu’il pourrait dériver sur une dispute, préférez vous taire à votre tour et vous éloigner si nécessaire. 

Ne vous braquez-pas de l’attitude de l’autre !  Enfin prenez ce silence imposé pour vous, c’est vrai, comme une occasion de prendre du recul dans une discussion. Parce que les silences, et bien d’abord, ils évitent les réactions trop vives et ils amènent des ouvertures parfois à des situations de blocage, que vous n’auriez même pas imaginées !!!

Est-ce que le silence est un message

De l’absence totale de mots au bruit du néant, de l’absence de mots sans pour autant être absence de communication, entre l’explicite et l’implicite, entre le dit et le non-dit, entre silence forcé et silence souhaité, précurseur d’insécurité ou symbole de confort, le silence revêt tant de significations qu’il fait aussi peur qu’il fascine.

Il a souvent un pouvoir plus grand que les mots, notamment lorsqu’il s’agit de choses indicibles. Le silence est multiple : il peut signifier la paix, la tranquillité, le bonheur, la peur comme l’ennui. Certains redoutent les silences qu’ils trouvent inconfortables, parfois même paralysants.

Si de prime abord, parler de silence nous renvoie à l’introspection lors d’une méditation ; une autre définition nous explique que le silence est, dans son sens originel, l’état de la personne qui s’abstient de parler. Ce n’est pas pour autant un mutisme.

A LIRE  Quand un homme dit Tu me manques : Que signifie vraiment cette phrase et comment réagir ?

Le silence est-il synonyme d’angoisse ou de mort dans notre subconscient ?  Il renvoie chacun à son rapport avec le néant, l’inconnu, l’indicible, voire la solitude et parfois la mort, cette impensable infinitude. L’être humain n’aime pas le vide et dès qu’il s’y confronte, il se sent « contraint » de le combler. Cette « béance de communication » lui paraît pesante, troublante voire gênante.

Faire silence, c’est se rendre disponible pour les paroles des hommes et des femmes qui peuvent nous transmettre un savoir. Le silence est la condition de l’apprentissage. C’est l’état d’esprit qui réalise ses faiblesses, ses insuffisances, qui a soif d’apprentissage. C’est en bref faire preuve d’humilité. Celui ou celle qui veut s’instruire doit avant tout se taire, écouter et observer.

Comment réagir face au silence de l’autre ? 

Pas évident de réagir face au silence de l’autre : selon nos caractère et notre état d’esprit, ce silence peut vite nous faire sortir de nos gonds ! Or, nous devons apprendre à respecter le silence, à comprendre qu’il s’agit d’un mode de communication qui va au-delà des mots.

Pourquoi le silence est si puissant

Il a souvent un pouvoir plus grand que les mots, notamment lorsqu’il s’agit de choses indicibles. Le silence est multiple : il peut signifier la paix, la tranquillité, le bonheur, la peur comme l’ennui. Certains redoutent les silences qu’ils trouvent inconfortables, parfois même paralysants.

Il est parfois vécu comme un vide angoissant, comme un non-être. Pour d’autres, le silence est art, une richesse attendue. Il est au coeur du bonheur que l’on recherche tant. En réalité, le silence peut se révéler très puissant.

Faire silence, c’est se rendre disponible pour les paroles des hommes et des femmes qui peuvent nous transmettre un savoir. Le silence est la condition de l’apprentissage. C’est l’état d’esprit qui réalise ses faiblesses, ses insuffisances, qui a soif d’apprentissage. C’est en bref faire preuve d’humilité. Celui ou celle qui veut s’instruire doit avant tout se taire, écouter et observer.

Il y a tant que choses que nous ne pouvons réaliser que dans la solitude et le silence : lire, méditer, penser… Le silence est aussi le respect de la parole. Il est permet le son. Le silence rend la vie tellement plus riche.      4. LE SILENCE REND STUPIDE L’ADVERSAIRE. 

Comment manipuler par le silence

Finalement, garder le silence face à un manipulateur est la meilleure chose à faire. L’effet du silence sur le manipulateur est destructeur

Le silence face à un manipulateur a un seul but : qu’il vous laisse tranquille. En effet, contrairement au narcissique qui utilise le silence radio pour vous punir ou déclencher une réaction chez vous, vous voulez simplement la paix.

Si vous êtes du genre à utiliser le silence comme une arme, pensez au fait que vous faites beaucoup de mal. Que faire face à une personne qui utilise le silence ?

Parfois, il essaie de les acquérir par la violence, mais parfois il le fait de manière passivement agressive. Bref, par le silence ! Le traitement silencieux est une méthode couramment utilisée par ceux qui craignent d’être trop vulnérables face aux autres. Mais l’effet du silence sur le manipulateur lui-même peut être tout aussi dévastateur. La personne à qui vous essayez de parler peut vous ignorer.

A LIRE  Quand un homme vous appelle par votre prénom : que révèle-t-il sur ses intentions ?

Donc il est très difficile d’avoir une conversation cohérente avec un narcissique. Utiliser le silence face à un manipulateur semble alors être la seule solution efficace pour mettre un terme à ses manipulations et à ses jeux dangereux. Mais l’effet du silence sur le manipulateur pourrait être différent de celui que vous espériez. 

Il y a des gens qui utilisent systématiquement le silence contre les autres. Ils obtiennent ainsi un climat de tension, de la gêne, qui se transforme en punition. Arrêter de parler est une forme d’agression.

Le silence comme punition

Si une personne devient dangereuse pour vous, arrêtez de lui parler peut être un moyen de vous protéger.

La punition par le silence est une forme de violence psychologique dans les relations interpersonnelles. Que faire si vous êtes victime d’indifférence ? Il est vrai que dans la vie, nous sommes confrontés à des situations où le silence est notre meilleur allié.

On ne manipule pas toujours à travers les mots, on le fait également à travers les silences. Cette tactique est très nocive car elle fait un usage puissant de la technique du caméléon. On l’appelle le silence mesuré ou bien dosé car il n’est pas constant, comme quand quelqu’un vous ignore ou cesse de vous parler.

Quel message pour le faire réagir

Et même s’il accepte votre ultimatum, je vous recommande de ne pas crier “Victoire!” trop vite… Alors prudence avec ce genre d’homme.   Maintenant, je vais répondre à quelques questions posées par mail de la part de mes lectrices.F.A.Q

Dans cette partie, je vais répondre brièvement à quelques questions de mes lectrices.

Il ne faut pas être agressive ou bien l’accuser… Sinon vous le ferez fuir, il se braquera et ça se terminera en grosse dispute. Vous pouvez lui dire, par exemple :

  • Je me suis inquiétée comme je n’ai pas reçu de nouvelle de ta part depuis quelques jours.

Et bien c’est à cette question que je vais répondre dans cette partie… Et surtout nous verrons comment VOUS pouvez réagir quand un homme ne donne plus aucune nouvelle. Alors lisez très attentivement les lignes qui vont suivre.  #1. Ne le pourchassez pas

Surtout, ne vous rabaissez pas à son petit jeu… Vous valez vraiment mieux que ça, je vous assure.

À noter, que si vous avez des questions spécifiques vous pouvez les poser dans l’espace commentaire qui est juste en-dessous de cet article. J’y répondrais avec plaisir. (En plus c’est anonyme, alors n’hésitez pas).  Comment faire pour faire réagir un homme ?

Le meilleur moyen pour faire réagir un homme c’est de lui parler franchement. Ne soyez pas agressive mais soyez claire dans vos propos.

Vous aimeriez aussi

Notre site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accept Lire