Home » Comment blesser un narcissique ?

Comment blesser un narcissique ?

by Judith Ferrier

Alors, si vous voulez réellement blesser un narcissique, il vous faut lui prouver qu’il n’a pas réussi à vous rendre malheureuse. Il vous faut lui prouver que vous êtes bien dans votre peau et que vous avez conscience de votre valeur, même si lui ne la voit pas.1 nov. 2021

Comment faire du mal à un manipulateur narcissique ?

Je l’ai compris en effectuant des recherches sur Internet.

Tout ce que je lisais sur les manipulateurs narcissiques correspondait trait pour trait à son profil.

J’ai donc décidé d’agir car il me menait la vie dure (perte de confiance en moi, ponts coupés avec mes proches, dénigrement permanent, sans parler de la culpabilité).

J’ai rapidement pris rendez-vous avec une psy qui a confirmé mes doutes lorsque je lui ai raconté des anecdotes (après 16 ans de vie commune, il y en avait…).

Elle m’a parlé des faiblesses du manipulateur et m’a donné quelques conseils à appliquer (sur moi) pour le déstabiliser.

Ça a fonctionné ! J’ai arrêté de m’écraser sans me rebeller, j’ai pris mon envol sans lui et cela l’a anéanti ! Je suis fière de moi. »

Pour blesser un manipulateur narcissique, il suffit donc de s’émanciper et de prendre un maximum de décisions sans lui.

Plus vous serez actif(ve), plus vous prendrez d’initiatives, plus votre ex manipulateur sera en colère et déstabilisé.

Vous savez désormais ce qu’il vous reste à faire pour faire souffrir un pervers narcissique !

Il ne vous reste plus qu’à appliquer nos conseils (n’hésitez pas à demander le soutien de vos proches dans cette période ou éventuellement de faire appel à l’un de nos coachs).

Bon courage à tou(te)s et ne vous laissez plus faire, c’est ainsi que vous vous sentirez enfin Libérééééééé(e), Délivréééé(e) !

Antoine Peytavin

Avant de partir, et si vous souhaitez reconquérir votre ex…

Que diriez vous de réaliser notre test qui vous aide à reconquérir votre ex ?

Notre quiz unique vous permettra également d’accéder à une formation gratuite animée par Antoine, à des contenus inédits qui vous seront transmis directement par email, ou encore d’obtenir un rendez-vous avec l’un de nos conseillers.

→ TEST RAPIDE & FIABLE

Comment faire culpabiliser un narcissique ?

Vous pouvez dire : «Je comprends et respecte votre point de vue, mais je connais mes qualités, je sais qui je suis et je ne perdrai pas mon temps avec ce genre de comparaison. S’il te plaît, ne me compare plus. 6. Ne change pas de sujet

Cela peut être accablant quand quelqu’un change de sujet au milieu d’une conversation, mais quand l’autre fait cela pour ne pas assumer ses erreurs ou la responsabilité de ses actes, ce jeu est très cruel.

Les narcissiques sont habiles à renverser certaines situations pour donner l’impression que l’autre personne est à blâmer. Ils font semblant d’être des victimes, ils déforment leurs mots et font tout ce qu’ils peuvent pour vous faire croire qu’ils n’ont rien fait de mal. Ensuite, si vous remarquez qu’un narcissique tente de changer de sujet pour ne pas être d’accord, recentrer la conversation sur l’essentiel du sujet. Il est probable qu’il n’admettra pas son erreur, mais il saura qu’il ne peut plus vous manipuler aussi facilement.

7. Je ne veux plus être avec toi

C’est peut-être la phrase la plus difficile à dire à un manipulateur narcissique, car mettre fin à la relation avec une telle personne nécessite beaucoup de force intérieure.

Les narcissiques peuvent vous faire tomber tellement amoureux d’eux que vous pourriez même avoir l’impression d’abandonner une partie de votre vie lorsque la relation est terminée, car ils sont si bons pour devenir le centre de votre univers pendant que vous êtes avec eux. Judith Orloff, psychiatre.

Cependant, si vous avez choisi de rompre la relation, le plus important est d’essayer de ne pas céder et d’être préparé à ce qui va arriver. Le narcissique déteste souvent le rejet, donc il ne vous laissera pas partir aussi facilement.

Comment clouer le bec à un manipulateur ?

Les psychologues ont élaboré des techniques de contre-manipulation pour court-circuiter les stratagèmes du manipulateur.

1. Cesser de pardonner les agissements du manipulateur en se disant qu’il est simplement fatigué, stressé, impatient… Rien n’excuse le manque de respect.

2. Développer la répartie. Les manipulateurs excellent dans l’art de déstabiliser. La victime doit riposter du tact au tact.

3. Éviter de donner des détails. Les manipulateurs carburent aux informations, car elles leur donnent ensuite des munitions. C’est également pour cette raison qu’ils posent beaucoup de questions. Ils vont à la pêche !

4. Oublier les justifications. Toute argumentation rationnelle est inutile avec un manipulateur. Il faut clore la discussion au plus vite. Il traite sa victime de paresseuse ? Au lieu de lui prouver qu’il a tort en listant les 292 gentillesses qui lui ont été accordées, il suffit de lui clouer le bec avec une réplique sans appel : « C’est ton opinion », ou « Je ne suis pas d’accord, mais tu penses bien ce que tu veux » ou encore plus déconcertant un « Peut-être » bien indifférent. Dans les dents !

5. Faire preuve d’humour.

Comment coincer un narcissique ?

S’en tenir à une relation superficielle

S’en tenir à une relation superficielle avec le pervers narcissique est un des premiers pas à sauter.

En effet, le pervers narcissique a besoin de sa victime et des informations qu’elle lui transmet afin de la manipuler et de la détruire. Il doit tout connaître de vous, de vos habitudes, des personnes que vous côtoyez, vos relations, vos désirs et vos projets. Plus il connaîtra de détails, plus il rentrera dans votre intimité, et plus il aura de matière à travailler.

S’en tenir à une relation superficielle avec le pervers narcissique, se résume ainsi à le couper de tout fil conducteur et à le laisser face à lui-même, sans aucune arme. Sans nourriture narcissique sur laquelle se reposer, il est ainsi démuni : vous l’avez piégé.

Dans le cadre d’une relation intime de longue durée (mariage, enfants..) et s’il est difficile de s’en tenir à une relation superficielle en raison de la proximité et des années, la meilleure solution peut encore être de mettre un terme à la relation et de se protéger soi, coûte que coûte.

2. Maîtriser ses émotions

Ce n’est plus un secret, le pervers narcissique est un vampire affectif. Il se nourrit des émotions de sa victime, et s’en sert comme outil de manipulation, d’emprise et de destruction sur elle. Vous êtes un supermarché ouvert dans lequel le pervers narcissique se sert sans retenue, détruit rayon après rayon et dont il prend possession en un tour de main.

Plus il obtiendra d’information émotionnelle (joie, tristesse, peine, excitation), plus il s’en servira pour asservir sa victime et la maîtriser jusqu’à la moindre pensée.

Ainsi, en maîtrisant vos émotions, vous le déstabilisez. Vous créez de plus chez lui une immense frustration. S’il tente d’attiser vos émotions de plus belle, gardez en tête que c’est seulement pour obtenir une réaction en retour, et donc des émotions supplémentaires.

A LIRE  Comment utiliser la loi de Pareto pour optimiser votre vie quotidienne ?

Ainsi, en maîtrisant vos émotions, vous le piégez à son propre jeu. Une contre-manipulation des plus saines, que le pervers narcissique déteste par-dessus tout…

Rester calme est un piège de grande envergure dans lequel il tentera par tous les moyens de ne pas tomber : protégez vous, sa frustration et sa colère sont ses boucliers temporels.

3. Éviter les justifications

Vous ne lui devez rien ! Ni explication, ni excuse, ni état d’âme. Si le pervers narcissique recherche une quelconque justification de votre part, c’est dans l’unique but de la retourner contre vous. De se nourrir des informations et des émotions qui l’accompagnent. C’est un moyen de manipulation fort, dont il est vital de couper les cordes.

Le pervers narcissique aime de plus par dessus tout rejeter la faute sur sa victime et la culpabiliser.

Quand on blesse un PN ?

Une grande culpabilité

La personne blessée narcissiquement est dans la culpabilisation constante. Je n’aurai pas dû, je ne mérite pas, tout est de ma faute.. Elle tombe alors dans une culpabilisation pour les moindres détails de son existence, et s’excuse en permanence. Elle s’excuse de ses faits et gestes, mais aussi de ceux qu’elle n’a pas commis.

Ce manque d’estime se traduit ainsi par une excuse viscérale de tout bonnement exister. Sa confiance en soi est alors encore un peu plus chaque jour entachée. Un cercle vicieux dans lequel elle est ainsi enlisée..

4. Des émotions décuplées

La blessure narcissique entraîne parfois de l’agressivité, de la haine, une recherche constante d’admiration, de reconnaissance, de validation. Mais aussi une incapacité à aimer, un manque ou trop plein d’empathie, du mépris et ainsi de la toxicité envers autrui.

La personne dont la blessure narcissique est importante manifestera à l’extérieur ce sentiment et cette blessure profonde. En effet, le vide intérieur est tel, que la personne tente par des mécanismes compensatoires de meubler ce qui est insupportable.

5. Le risque de rencontrer des personnes toxiques

Nous en rencontrons tous au quotidien : les personnes toxiques sont omniprésentes. C’est la bonne estime et la bonne confiance en soi qui permettent de les repousser et de les éloigner.

Une personne dont la blessure narcissique est grande et peu confiante est donc la proie idéale des manipulateurs toxiques comme les manipulateurs ou pire, les pervers narcissiques. En effet, la recherche de reconnaissance et d’admiration, les remarques ou encore le besoin d’amour excessif sont des failles dans lesquelles les manipulateurs toxiques s’empressent de s’engouffrer.

Êtes vous sous l’emprise d’un Pervers Narcissique ?

Test rapide et gratuit

Commencer le test

Solutions

L’esprit est une chose fragile, mais modulable. “L’homme est plus dur que le fer, plus solide que le roc et plus fragile qu’une rose.” – Proverbe Turc

Guérir d’une blessure narcissique est possible. C’est un processus vertueux de découverte de soi, de mise à distance et de libération. Voici quelques solutions face à cette blessure narcissique, loin d’être une fatalité.

1. La prise de conscience

La prise de conscience est nécessaire pour casser les chaînes du passé, nous dit Steve Lambert. En effet, cette prise de conscience marque un début. Le début d’un changement, d’une nouvelle réalité. Prendre conscience c’est prendre le recul nécessaire sur sa condition, admettre que quelque chose ne va pas. Car la guérison passe toujours par la prise de conscience. En mettant le doigt dessus, vous en intégrez la possibilité et vous acceptez qu’elle soit présente, qu’elle vous affecte.

Prendre conscience et accepter que cette blessure narcissique existe, c’est se poser face à elle et alors seulement, trouver les ressources pour la guérir.

2. Vous délaisser de vos valises

“Celui qui s’en va quelque part avec une valise risque d’en revenir avec deux.

Quels sont les points faibles d’un manipulateur ?

Ce qu’un manipulateur déteste le plus

Tout ce qui normalement charme et ravit le partenaire d’une relation amoureuse classique, est ce que déteste un manipulateur pervers. La joie de vivre, les talents et, plus généralement, la vitalité de sa victime l’insupporte, au point même qu’il donne l’impression d’en être véritablement jaloux.

Détail révélateur : nombreuses sont les victimes à se plaindre d’être interdites de rire auprès de lui ! De même, leurs amitiés, leurs loisirs et même certains détails de leur apparence physique dérangent le manipulateur narcissique. Il s’arrange donc pour les influencer afin qu’elles y renoncent et lui sacrifient toutes ces joies qui sont pourtant autant de sources d’estime de soi pour elles.Le chantage affectif est très employé avec l’entourage (« c’est eux ou moi »), de même qu’une forme de harcèlement continuel. À l’aide de remarques négatives toujours distillées sur le ton de l’objectivité, il finit par entamer complétement la confiance en soi de la victime. Vivre avec un pervers narcissique va devenir un enfer.

Petit à petit, elle cède donc à la contrainte, car l’emprise et la manipulation sont fortes.

Même si les renoncements laissent un goût amer, la dépendance affective au travers de la peur de perdre l’autre va généralement l’emporter.Une victime intériorise alors un interdit psychologique à son bonheur, posé par le partenaire pervers, interdit qui se mue ensuite en dévalorisation. Privée de tout par ce bourreau égocentrique, elle en vient à penser qu’elle ne mérite pas mieux. Dans la foulée, cela engendre aussi la culpabilité. Elle est assujettie.

Tout ceci n’aurait pas lieu si les victimes pouvaient voir la face perverse de leur partenaire, qui est un être sans affect et sans empathie. Peut-être comprendraient-elles alors son besoin d’éteindre chez elles l’étincelle de vie, qui lui fait défaut à lui.

Quelles sont les trois blessures narcissiques ?

Freud soulignait les trois blessures narcissiques que la science avait infligées à l’humanité : la blessure copernicienne (la terre n’est pas le centre de l’univers), la blessure darwinienne (l’homme est un animal comme les autres) et la blessure psychanalytique (« le Moi n’est pas le maître dans la maison »).

Comment réagit un narcissique quand on le quitte ?

Comment réagit un PN lorsqu’il est démasqué ?

Négation de la réalité et tentative pour manipuler à nouveau les faits : voici comment réagit un PN lorsqu’il est démasqué.

Surprise et victimisation

Compte tenu du sentiment de supériorité qui habite les manipulateurs vis-à-vis de leurs victimes, il leur est difficile de croire qu’ils sont découverts. Cela ne cadre pas avec leur vision des choses et provoque en eux une surprise et une panique intérieure. Mais ils ne vont pas le montrer, car ils restent dans la stratégie. Fidèles au sentiment d’impunité qui les anime, c’est avec l’identification projective qu’ils jouent, encore et toujours. Ils retournent donc tout contre leurs victimes, car ils refusent d’abdiquer leur toute-puissance et se réfugient dans la persécution.

Mensonges et trahison

Le PN lorsqu’il est démasqué tente donc toujours de ramener sa proie sous emprise, même s’il ne réussit pas toujours ce tour de force. Lorsqu’il échoue, c’est tout « l’empire narcissique » qu’il avait bâti sur cette proie qui s’effondre. Il ressent alors un cuisant sentiment d’échec qui le confronte à son impuissance. Comme il ne supporte pas l’humiliation, il se lance alors dans la capture d’une nouvelle proie, ou parfois de plusieurs, l’une de ses plus grandes hantises étant de se retrouver seul.

A LIRE  Comment savoir si le couple est fini ?

Pourquoi le PN rompt brutalement ?

La difficile position de la victime lors de la rupture avec un manipulateur narcissique

Il n’y a pas de recette miracle pour négocier une rupture avec un manipulateur narcissique. Car bien que la structure de personnalité perverse narcissique soit de plus en plus connu et éveille l’attention des spécialistes, on ne peut le résumer simplement.

Il n’existe autant de relations qu’il y a de pervers, même si le “cœur” du fonctionnement reste le même, certains pouvant être redoutablement intelligents, d’autres non. On constate aussi qu’au niveau des victimes, certaines seront capables de réaction. D’autres auront déjà subi un lavage de cerveau redoutable. C’est pour celles-ci précisément que la rupture avec leur partenaire pervers narcissique peut sembler insurmontable. Pourquoi ?Parce que le degré d’emprise psychologique qu’elles subissent a détruit leurs capacités d’action et de réflexion. Trop d’humiliations, de dénigrement et de manipulations comme les injonctions paradoxales, ont eu raison de leurs résistances psychiques. Elles sont en proie à un phénomène de dépersonnalisation qui les amène à penser comme leur bourreau : qu’elles ne valent rien.

Comment dominer un narcissique ?

Le pervers narcissique choisit bien souvent des victimes qui ont une faible estime de soi. C’est comme cela qu’il manipule et détruit. C’est pourquoi, retrouver l’estime de soi est d’une importance capitale. Changez le filtre, regardez-vous de manière réaliste, faites la liste de vos défauts et de vos qualités.

Comment réagit un narcissique quand on l’ignore ?

La seule façon qu’il connait pour reprendre le contrôle et retrouver un sentiment de sécurité est de rétablir le pouvoir sur vous. En vous invalidant, il valide son ego.

Après un certain temps, il passera à une autre source d’approvisionnement narcissique s’il réalise que vous en avez vraiment fini avec lui et qu’il ne peut plus être manipulé pour faire ce qu’il veut. S’il ne voit aucun avantage à continuer à vous poursuivre, il finira par vous laisser tranquille.

Que font les narcissiques lorsque vous les ignorez ?

Si vous voulez savoir comment énerver un narcissique, c’est l’une des meilleures façons d’y parvenir. En restant déconnecté et détaché, vous lui donnez l’impression d’être insignifiant. Les narcissiques perçoivent le fait que vous les ignoriez comme une attaque personnelle.

Vous voulez un sentiment de liberté et de respect. Il veut votre attention et votre validation. Et chaque fois que vous cessez de l’ignorer après une certaine période, vous ne faites que renforcer son comportement toxique. Alors, comment changer ce cercle vicieux d’abus narcissique ?

Ignorer un narcissique semble assez simple. Vous ne réagissez pas et ne leur répondez pas. Vous ne leur accordez aucun moment de votre journée. Et si vous devez rester dans leur vie – pour quelque raison que ce soit – vous choisissez de rester entièrement neutre face à leur drame.

Si elles ont l’impression d’être ignorées, elles se concentrent sur un seul objectif : attirer votre attention et vous ramener dans leur vie. Pour atteindre cet objectif, ils adoptent divers comportements de recherche d’attention.

  • En vous suppliant de leur pardonner.
  • En contactant des proches ou des amis communs pour vous joindre.
  • En vous harcelant.
  • En vous dénigrant auprès des autres.
  • Passer à l’offre suivante.
  • Faire comme si vous n’aviez jamais existé ou compté.
  • S’excuser sans cesse.
  • Inventer des urgences ou des crises pour vous récupérer.

Lire aussi : 5 phrases sournoises que les narcissiques disent pour vous faire revenir

N’oubliez pas qu’il peut alterner différentes stratégies de manipulation selon les circonstances et leur relation avec vous. Ces comportements sont souvent connus sous le nom de « techniques d’aspiration ». Comme le célèbre aspirateur, les narcissiques essaient de vous aspirer à nouveau dans leur monde chaotique.

Si vous voulez essayer de prédire comment votre narcissique va réagir au fait d’être ignoré, essayez d’examiner comment il s’est comporté dans le passé. Bien que nous ne puissions pas prédire exactement comment une personne narcissique va réagir, certaines réactions typiques ont été observées.

Au début, un narcissique ne cherchera pas à savoir pourquoi vous l’ignorez, car il ne se soucie pas de vos sentiments. Il voudra vous surpasser en faisant la même chose ou en augmentant l’intensité de son comportement. Il essaie ainsi de réaffirmer son pouvoir.

Quand le PN devient dangereux ?

Si une personne vous maltraite, vous rabaisse, vous dénigre fréquemment ou essaye de vous culpabiliser, méfiez-vous : il s’agit peut-être d’un manipulateur.

Attention, certaines personnes sont manipulatrices sans être de véritables pervers narcissiques. Elles n’en sont pas moins dangereuses, d’autant qu’il est plus difficile de sentir le danger qu’elles représentent, car plus discrètes encore que les pervers : pas assez perverses pour être repérées, mais suffisamment pour détruire et faire souffrir.

Quel que soit le degré de perversité ou de manipulation dont une personne est victime, elle ne doit pas accepter d’être maltraitée. Elle doit se faire aider et se protéger.

N’oubliez pas : si quelqu’un vous maltraite, psychologiquement ou physiquement, ce n’est pas de votre faute, c’est de la sienne.

Quand le narcissique vous quitte ?

Quand le manipulateur part définitivement : premier cas

Quand le manipulateur part définitivement, c’est, le plus souvent, lorsque sa proie n’est plus suffisamment docile et qu’elle ne devient plus manipulable. Cela se produit quand elle sort de l’emprise et commence à ouvrir les yeux sur la vraie nature de ce compagnon. Le manipulateur s’en va alors, mais pourquoi ?

Parce que perdre une emprise pour lui est un traumatisme qu’il faut assimiler à une fin de règne. Sa proie n’a plus peur, elle devient capable de lui dire « non », ne se laisse plus harceler, ni même culpabiliser : elle ne le rassure plus. Pire : elle l’inquiète. Elle lui montre, en un sens, qu’il n’est plus celui qu’il croit, le plus beau, le plus grand, le plus fort ! C’est une expérience pour lui hautement anxiogène, voir même terrifiante, et qui explique qu’il va « lever le siège ». Il fuit donc mais part en quête d’une solution de rechange, soit d’une nouvelle proie qui va lui permettre de survivre. Il lui faut, en effet, vite récupérer une emprise lui permettant de se sentir vivant à nouveau pour se sentir puissant. Toute victime n’a pour lui qu’une simple valeur utilitaire et est, à ce titre, complètement interchangeable (même s’il existe des proies plus « valorisantes » que d’autres).

Comment parler à une personne narcissique ?

La communication qui est conseillée est une communication sans affect, superficielle, réduite au strict minimum.

  • Savoir ce que l’on veut, et opposer des paroles fermes au pervers. Les victimes doivent oser prononcer le mot « non » et s’y tenir, quoi qu’il advienne, quitte à répéter leurs paroles en boucle. Ce que l’on qualifie aussi de technique du disque rayé. Habitué à être obéi au doigt et à l’œil, le pervers narcissique est contré par ce type de réaction. Et comme il n’a aucune patience, il finit par lâcher prise.
  • Ne jamais s’excuser ni se sentir coupable, car il n’attend que cela. Une faible estime de soi est l’ennemi N° 1 des victimes. Pour communiquer avec un pervers narcissique en tant que victime, il faut impérativement apprendre à ne plus se justifier.
  • Ne pas délivrer d’informations personnelles sur soi au pervers, qui doit en savoir le moins possible sur la vie de sa victime. Faire respecter ses limites est une façon de refuser l’emprise : le pervers reçoit le message.
  • Devant ses affirmations paradoxales : demander au pervers ce qu’il préfère. Il déteste bien sûr cette réaction, qui a le mérite insidieux de retourner la manipulation contre lui. Il est aussi dérouté si la victime commence à le démasquer l’air de rien, en lui posant des questions relatives à ses attitudes contradictoires.
  • Rester psychologiquement le plus clair possible et les pieds bien sur terre. Face aux faits concrets et indiscutables, les pervers narcissiques se retrouvent face à leurs mensonges, même s’ils ne les reconnaissent jamais.
  • Ne pas obéir tout de suite à ses sollicitations, même si les désirs d’un pervers sont des ordres !
  • A LIRE  Comment faire regretter un homme infidèle : 8 étapes pour retrouver votre pouvoir et votre bonheur

    Comment trouver le point faible d’un narcissique ?

    Même s’il est toujours acquis que ce profil affiche cette dimension psychologique de manière exagérée et excessive, en réalité, cela pourrait bien être le contraire.

    Parmi les points faibles d’un narcissique, on retrouve son estime de soi. Elle est généralement assez basse. Cela l’amène à développer de multiples défenses pour construire une armure étincelante sous laquelle se protéger. Ainsi, s’il y a une chose qu’il ne tolère, c’est d’accepter sa vulnérabilité.

    Une chose aussi simple que leur dire que nous nous sentons désolés pour eux, pour la personne qu’ils sont et pour la façon dont ils poussent leurs proches à s’éloigner, les obligera à faire face, de nouveau, à leur talon d’Achille.

    5. Points faibles d’un narcissique : la peur d’être seul

    Ce serait non seulement l’une des plus grandes faiblesses d’un narcissique mais aussi sa peur capitale : la solitude. Un narcissique a besoin de victimes pour être quelqu’un. C’est comme le prédateur qui se déplace à la recherche d’une proie pour se nourrir. Sans elles, il mourrait de faim et de solitude, n’ayant personne pour nourrir son ego.

    Avec la personnalité narcissique, les confrontations et les disputes en face à face n’en valent pas la peine. Ils gagnent toujours. Lorsqu’il s’agit de survivre dans ces scénarios où ils déménagent et cohabitent avec nous, il vaut mieux connaître leurs points faibles. Les isoler, les désavouer, ne pas leur prêter attention et leur faire voir que leurs actions ont des conséquences et qu’ils finiront seuls est une stratégie efficace.

    Pour conclure, il faut partir du principe, qu’on le veuille ou non, que ce profil existera toujours dans nos « écosystèmes sociaux ». Il est crucial de savoir les identifier et de fixer des limites pour échapper à leur influence.

    Pourquoi il ne faut jamais confronter un narcissique ?

    Cependant, lorsqu’il est question de faire une critique, il est préférable pour vous d’essayer de préciser que vous ne questionnez pas la personne mais ses actions.

    • Évitez de vous faire manipuler

    Très souvent, les narcissiques ont une excellente capacité de manipulation. Ils sont capables d’influencer fortement le comportement et les décisions d’autres personnes et de les amener à croire qu’ils ont un charisme extraordinaire. Dans un même temps, cependant, ils ont tendance à se comporter avec supériorité, à piétiner l’estime de soi des autres et à être dominateurs afin de se sentir mieux dans leur peau.

    • Comment aider une personne narcissique ?

    Si vous vous souciez beaucoup de cette personne, il est inutile de la défier ou de l’amener à se taire. En vous appuyant sur votre estime de soi, parlez-lui gentiment en précisant que ses comportements vous font souffrir.

    Comment démasquer un narcissique en peu de temps ?

    Voici quelques pistes.

    Jeu de détective

    La première étape avant de démasquer un pervers narcissique, est de comprendre que le pervers manipulateur envisage la vie comme un plateau de jeu. Il avance masqué et une de ses techniques primaires est de passer inaperçu. Il agit de telle sorte que personne ne s’aperçoive de ses agissements et de ses manœuvres, tout comme ses pensées profondes (noires et toxiques). Le pervers narcissique revendique également le rôle d’éternelle victime afin de s’attirer l’empathie de ses proies et gagner peu à peu le contrôle sur elles.

    C’est un jeu de détective complexe, tant le pervers est parfaitement armé. Quelques indices s’échappent parfois d’un moment d’inattention (double langage, paroles contradictoires..), mais ils restent difficilement repérables en raison de la confusion et du doute qu’ils sèment chez leurs victimes, qui ne doutent pas une seconde du caractère pervers de leur relation.

    En effet, leurs arguments semblent toujours parfaits et moraux au premier abord, mais ils agissent paradoxalement dans une optique tout à fait contraire. Parallèlement, si vous pointez du doigt l’une de ses failles, il la retournera contre vous “qui êtes un menteur” ou “un être foncièrement méchant qui lui veut du mal”.

    Le pervers narcissique aime tromper et placer son interlocuteur dans une position inconfortable, rendant la relation déséquilibrée.

    Êtes vous sous l’emprise d’un Pervers Narcissique ?

    Test rapide et gratuit

    Commencer le test

    Comprendre ce qu’est la perversion narcissique

    Une deuxième étape importante afin de démasquer un pervers narcissique, est de comprendre ce qu’est la perversion narcissique. C’est en effet une pathologie psychiatrique complexe, touchant toutes les sphères de la vie (intime, sociale, professionnelle). Un pervers narcissique peut être partout et ses victimes nombreuses. Ses intentions et ses agissements sont de plus si toxiques et pervers qu’il est souvent difficile de saisir la possibilité d’un tel mode de fonctionnement.

    Connaître ce trouble permet de comprendre et de réaliser l’ampleur de leur manipulation et de leur emprise. Cela permet également de tenter de s’en prémunir, d’aider un proche ou même de s’en sortir. Reconnaître son statut de victime face à un individu hautement toxique, manipulateur et dangereux, malgré la tentative d’inversion des rôles, de confusion et de doute qu’il parvient à semer pour brouiller les pistes.

    Les caractéristiques du pervers narcissique

    Parallèlement, démasquer un pervers narcissique passe par le fait d’en comprendre ses caractéristiques morales, éthiques et comportementales.

    En effet, les pervers narcissiques sont des marginaux, des adultes émotionnellement bloqués dans l’enfance. Véritables caméléons, ils se fondent en société comme un poisson dans l’eau. Dénués d’intériorité et incapables de ressentir quelconque émotion, ils ne se nourrissent que de l’intériorité de l’autre : de leur souffrance, de leurs émotions. L’amour et l’empathie ne sont pas dans leur vocabulaire.

    Une des caractéristique première du pervers narcissique structurellement défini est son narcissisme.

     

    Vous aimeriez aussi

    Notre site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accept Lire