Home » Pourquoi s’accrocher à un amour impossible ?

Pourquoi s’accrocher à un amour impossible ?

by Marine Lamiaux

Lorsque nous parlons d’amours impossibles, nous signalons le désir d’une personne d’être avec quelqu’un avec qui il est peu probable que cela se produise. À de nombreuses reprises, éprouver ces sensations finit par être un facteur de stress.15 juil. 2021

Comment gérer un amour impossible ?

Parfois, certains individus tombent amoureux d’une personne avec qui l’histoire d’amour semble être impossible car il s’agit de leur patron, leur collègue, le conjoint de leur sœur, ou une personne mariée par exemple. Amour impossible : faut-il continuer à y croire ou renoncer ?

« Pour le savoir, il convient de discuter avec la personne pour qui l’on éprouve des sentiments afin de répondre à certaines questions. Par exemple : pourquoi notre amour est impossible ? Est-ce qu’il l’est vraiment ? La décision sera prise en fonction des réponses à ces interrogations », conseille la thérapeute de couple.

Pour certaines personnes, il faut non seulement prendre en considération l’amour que l’on ressent pour l’autre mais également d’autres facteurs. « Il faut voir s’il y a des enfants au milieu de la relation par exemple », précise-t-elle.

« Si l’amour n’est pas réciproque, il faut abandonner et se résoudre à passer à autre chose. En revanche, si les deux personnes s’aiment, c’est au cas pas cas. Elles peuvent tenter de vivre ensemble afin de se rendre compte et de s’assurer que leur relation est bel et bien impossible », préconise la sexologue.

Aurore Malet-Karas recommande aussi aux amoureux de se tourner vers un thérapeute de couple. « C’est un précieux allié car il peut apporter un éclairage différent de celui des proches sur la situation. Il peut conseiller les deux individus qui s’aiment et les aider à trouver une solution.

Quand un amour impossible devient possible ?

Un amour impossible qui devient possible, c’est tout un monde qui s’écroule.

Pourquoi on tombe amoureux d’une personne et pas d’une autre ?

choisir d'aimer une personne en particulierchoisir d'aimer une personne en particulierPixabay

Voici pourquoi nous choisissons d’aimer une personne en particulier

Nous rencontrons diverses personnes tout au long de nos vies. Si certaines nous laissent de marbre, d’autres nous touchent profondément, que ce soit en bien ou en mal.

Puis il y a ces personnes dont nous tombons passionnément amoureux.

Selon, Irina Chesnova, psychologue, nous choisissons d’aimer une personne en particulier!

Voici ce qu’elle dit de l’amour, et des raisons qui nous poussent à faire certains choix lorsque nous nous mettons en couple.

Parfois, nous avons du mal à définir avec précision pourquoi une personne en particulier nous intéresse plutôt qu’une autre, et d’expliquer pourquoi nous nous sentons autant attirés. D’après la psychologue Irina Chesnova, s’il nous est si difficile d’expliquer pourquoi nous tombons amoureux d’une autre personne, c’est essentiellement dû au fait que ce sentiment est instinctif et que ce choix est profondément ancré dans notre inconscient.

Nous gardons tous les images des personnes et des choses qui ont joué un rôle dans notre enfance au plus profond de notre être, dans notre développement vers la maturité. Pour la plupart des gens, ce sont les images de nos parents, mais aussi d’autres êtres chers qui ont marqué nos destins de leur empreinte.

Ce sont précisément ces images des adultes qui ont pris soin de nous, que nous associons naturellement à des sentiments comme l’amour, l’amour que nous avons reçu (ou que nous n’avons pas reçu) durant notre enfance.

Ainsi, lorsqu’une personne semble matcher à cette image, cela suscite en nous des vieux sentiments profondément enfouis en nous, qui se rapportent à nos premières relations significatives et à un sentiment d’affection puissant.

Pourquoi certaines personnes ne savent pas aimer ?

Alors qu’une relation romantique et engagée signifie souvent qu’un couple passe de plus en plus de temps intime, un partenaire moins intéressé peut continuer à passer beaucoup de temps avec des amis et hésite à l’idée que des relations se développent entre vous.

S’il est important que chaque partenaire mène sa propre vie et dispose de suffisamment de temps, il est essentiel qu’il se souvienne de vous accorder une grande quantité de temps afin de cultiver le soin et l’intimité nécessaires pour «cultiver» le relation. Il ne faut jamais négliger ce que vous ressentez réellement. Si vous savez ce que vous voulez et ce dont vous avez besoin dans une relation, vous ne devriez jamais écarter vos sentiments, ou, pire, vous installer simplement parce que vous voulez qu’une relation fonctionne, ou parce que vous voulez simplement être en couple, un point c’est tout.

La vérité est que, même si vous essayez, vous ne pourrez probablement pas transformer votre partenaire en quelqu’un qu’il ne veut pas être. Si vous vous sentez déçu.e, frustré.e et insatisfait.e parce que vous aimez quelqu’un plus qu’il ne vous aime, n’ignorez pas ce sentiment. Vous méritez d’avoir une relation qui vous nourrit de toutes les manières possibles.

Photos : Shutterstock

Les informations publiées sur Psychologue.net ne se substituent en aucun cas à la relation entre le patient et son psychologue. Psychologue.net ne fait l’apologie d’aucun traitement spécifique, produit commercial ou service.

Quels sont les amours impossibles ?

1) Qu’appelle-ton « amour impossible »?

Il existe deux grandes familles d’amours « impossibles » : d’une part les couples qui fonctionnent durablement sur le mode de la mésentente, de la défiance, voire de la maltraitance ; d’autre part, les personnes célibataires qui éprouvent de très grandes difficultés à rencontrer une personne qui leur convienne pour vivre une relation amoureuse, et de ce fait restent seules… Le livre traite de ce second point : les obstacles à la rencontre amoureuse. 2) De quelle façon la rencontre amoureuse peut-elle devenir impossible ?

Plusieurs types de freins sont envisageables : – Des raisons pratiques : une femme qui n’arrive pas à sortir du fait d’un manque de temps : après le travail, elle doit s’occuper de ses enfants, des courses, des repas de la maison, etc. Lorsqu’elle a un peu de temps devant elle, elle donne des nouvelles à la famille, aux amis, mais elle n’est pas assez disponible pour se lancer dans une relation amoureuse. – Un tempérament réservé : certains hommes timides ont peur de ne pas plaire ou d’être rejetés, ils préfèrent donc ne pas prendre le risque d’approcher une femme, où le font sous forme de flirts d’un soir, sans réussir à aller plus loin. – La blessure d’une rupture douloureuse encore non cicatrisée ou le deuil encore non fait d’un amour perdu. – L’angoisse d’être abandonné (ou la mémoire d’un abandon passé) qui empêche de s’engager vraiment. – Des idées arrêtées sur l’âge, la taille, la couleur des cheveux ou des yeux, les revenus, le type de métier, le niveau social, l’origine ethnique ou la religion. 3) Certaines personnes y sont-elles plus exposées que d’autres ?

A LIRE  Quels sont les signes de l'infidélité ?

Oui, bien entendu. Cela dépend des circonstances, du contexte et de l’histoire de chacun.

Pourquoi je n’arrive pas à oublier cette personne ?

Selon la psychologue Bluma Zeigarnik, le cerveau de l’être humain n’arrive pas à oublier les tâches qu’il a commencées et qu’il n’a pas pu achever. Même s’il en a accompli d’autres à côté, il va toujours avoir tendance à se focaliser sur ce qu’il n’a pas terminé. Conscient d’abord, ce mécanisme devient inconscient à mesure qu’il perdure dans le temps ; ladite tâche inachevée demeurant dans l’esprit du concerné jusqu’à ce qu’il la réalise dans les faits. Cette “tâche” peut être factuelle comme émotionnelle. En amour, la théorie permet donc d’expliquer pourquoi on n’arrive pas à oublier une personne en particulier : dans notre psychisme, la relation amoureuse n’est pas achevée. On reste donc bloqués sur la page à moitié entamée sans parvenir à la tourner.

La suite après cette publicité

On arrive pas à oublier un histoire d’amour qui n’a jamais commencé

On étudie souvent l’effet Zeigarnik sous le prisme du travail, puisqu’il joue sur la productivité des salariés et alimente leur charge mentale lorsqu’une des tâches et/ou missions qui leur est attribuée n’est pas terminée. Dans cet article, on analyse cet effet dans le cadre de nos amours. L’effet Zeigarnik s’y exprime pleinement auprès des gens qui désirent et aiment quelqu’un mais qui ne parviennent pas à se mettre en couple avec cette personne, pour des raisons indépendantes de leur volonté*. L’amour qu’ils pensaient possible ne l’est pas, et la mission n’est jamais accomplie… Le cerveau fait alors une fixette dessus, et les encourage à terminer ladite mission (parfois jusqu’à l’obsession). Impossible pour eux d’oublier cet être qu’ils ont tant désiré, avec lequel ils ont frôlé l’amour idéalisé sans jamais le toucher. Bien qu’ils n’aient pas eu à subir de rupture, aller de l’avant semble encore plus dur dans ce cas de figure.

C’est quoi l’amour toxique ?

Il est évident que vous êtes dans une relation toxique. Voici les signaux et comment en sortir. Comment définir une relation amoureuse toxique ?

La relation amoureuse toxique est une relation d’angoisse, d’inquiétude, de peur, de colère, de crise, de crainte, de doute et de manque d‘estime dans laquelle se trouve une personne amoureuse. Cette situation est généralement orchestrée par une absence d’amour ou par une personne ultra-narcissique. Dans une relation amoureuse, lorsqu’un partenaire ne ressent vraiment rien pour l’autre partenaire, la relation devient une contrainte pour ce partenaire. Créant ainsi un agacement, du mépris, de l’aversion et du faux. Il voudra tout obtenir et ne se lassera pas de faire passer l’autre partenaire responsable de tout. L’autre partenaire étant amoureux, subira cette relation comme une punition, un calvaire, un drame, une affliction, une peur, un doute, un manque d’estime, une colère. Cette dernière occasionne des disputes et des tensions qui peuvent déboucher sur une séparation. Si le partenaire qui subit cette relation veut s’entêter à rester en croyant améliorer les choses, il ne fera qu’amplifier la situation. Voici les signaux qui vous diront qu’il s’agit d’une relation toxique.

1. La négativité

Ci-dessus, nous avons martelé qu’une relation est cadre de paix avec de petites intensités de négativités. En revanche, lorsque la négativité prend le dessus, vous n’êtes plus dans une relation amoureuse, mais une relation toxique. Si vous êtes dans une relation avec plus de négativité que de positivité, sortez de cette relation avant qu’elle ne vous atteigne mentalement.

2. Avoir le contrôle sur la relation

Une relation toxique se vit avec une personne qui n’est pas amoureuse de l’autre partenaire. Ce manque d’amour le pousse à vouloir tout contrôler et tout dominer. Toutefois, il peut être amoureux mais narcissique et souhaitera que tout tourne autour de sa volonté et de ses principes.

Comment savoir si l’alchimie est réciproque ?

Si vous êtes constamment attiré par cette personne et que vous vous sentez bien en sa présence, vous vous sentez en présence de l’autre personne, c’est peut-être le signe qu’il y a une certaine alchimie.

Un flirt excessif

Si vous vous surprenez à flirter constamment ou à essayer d’attirer l’autre personne, et que cela s’accompagne souvent d’une forte attirance physique et du sentiment que vous voulez être proche de cette personne, c’est peut-être le signe qu’il y a une alchimie en jeu.

Un besoin de contact permanent

Une autre indication que vous ressentez une alchimie avec une autre personne est que vous voulez rester en contact étroit et passer le plus de temps possible avec elle. Que ce soit à travers des messages texte ou des appels téléphoniques.

CEPENDANT ATTENTION : Il est important de se rappeler que l’alchimie ne signifie pas toujours que deux personnes sont faites pour être ensemble. Il est possible d’avoir une forte alchimie avec quelqu’un et de ne pas être compatible à long terme.

L’amour est une émotion complexe que la science n’a pas entièrement expliquée. Bien que certains signes puissent indiquer si deux personnes ont ou non des affinités, il s’agit en fin de compte d’une expérience personnelle qui varie d’une personne à l’autre.

Comment se détacher d’une personne que l’on aime ?

Un couple qui ne parvient pas à communiquer ensemble est voué à l’échec. 10 Conseils pour s’éloigner de quelqu’un dont on est amoureux rupture difficilerupture difficile

Quand vous avez donné de votre personne et que malgré tous vos efforts la situation demeure inchangée, il est temps de prendre le taureau par les cornes. Tout d’abord, il faut vous préparer mentalement et faire preuve de confiance en vous et en l’avenir. En effet, renoncer à une personne dont vous êtes amoureux ne sera pas facile. Toutefois, pour votre santé mentale, il faudra prendre le risque de souffrir un moment pour enfin pouvoir prétendre au bonheur. Le temps répare tout, il suffit de le laisser faire son œuvre. Voici donc 10 conseils pour vous aider à surmonter cette déception amoureuse et vous relever.

1. Prendre ses distances

Dans un premier temps, il va falloir être radicale. Vous ne pouvez décemment pas rester proche d’une personne qui ne vous rend pas votre amour ou avec qui rien ne fonctionne. Cela serait de l’auto-flagellation et vous ne feriez qu’en souffrir. Il faut donc, aussi dur ce cela puisse être que vous preniez vos distances avec ce partenaire et que vous n’ayez plus aucun contact physique avec lui. Il faudra que vous vous fassiez violence pour résister à la tentation. Car, bien évidemment, elle sera forte et il sera difficile de ne pas flancher. Si vous voulez être heureux et épanoui, il va falloir vous éloigner complétement de cette personne toxique pour vous.

A LIRE  Quelle est la rupture la plus douloureuse ?

2. Sortir de sa zone de confort

Pour parvenir à faire une croix sur la personne que vous aimez, vous devez oser sortir de votre zone de confort. Ce que l’on entend par là, c’est que vous devez vous ouvrir à d’autres choses. Osez des choses que vous n’auriez jamais imaginé faire avec votre partenaire. Cela vous aidera à avoir de nouveaux centres d’intérêts, mais aussi à mieux vous connaître. C’est aussi une bonne occasion de faire de nouvelles rencontres et de vous créer un nouveau cercle de relations.

3. Avoir une vie personnelle remplie

avoir une vie remplieavoir une vie remplie

La meilleure façon de se remettre d’une rupture est de vous occuper. Si vous avez eu la malchance de partager la vie d’un pervers narcissique qui vous a éloigné de vos proches, c’est le moment de renouer avec eux. Ce sera une véritable bouffée d’air frais dans votre vie. De plus, vous pourrez avoir une oreille attentive qui pourra recevoir vos confidences et vos incertitudes lorsque le manque de votre partenaire infortuné se fera sentir. Sortez, amusez-vous, faites-vous plaisir, allez dans des endroits agréables, passez du bon temps, créer vous une vie où votre bien-être et votre épanouissement seuls comptent. Il est temps d’être égoïste.

4.

Pourquoi l’amour arrive quand on ne s’y attend pas ?

L’amour vient toujours frapper à notre porte quand on s’y attend le moins, c’est bien connu. C’est en effet au moment où on arrête de chercher qu’on devient le plus désirable pour la gent masculine.

On avait commencé à s’habituer à la vie en solo, et même à se réjouir à l’idée d’un plateau de sushi en solitaire devant la télé. Jusqu’à ce que ce que le coup de foudre s’abatte sur nous. Sur le moment, on culpabilise d’être tombée si facilement dans ce piège et d’avoir craqué si facilement sous le charme d’un inconnu. Un homme qui nous serait mystiquement destiné, c’est forcément absurde. Vous êtes une adulte, et les miracles, vous n’y croyez pas.

Pas si vite, comme l’explique le psychiatre Philippe Brenot « Cette sensation de complicité immédiate tient moins du miraculeux que d’une construction intérieure bien réelle, de représentations qui nous sont propres et d’une résonance avec nos fantasmes. Le coup de foudre s’explique donc rationnellement ». Au-delà de l’homme idéal, c’est un véritable rendez-vous avec soi-même. Un beau jour, on finit par découvrir son côté sauvage et sa face obscure, sans même savoir qu’ils existaient.

Quels sont les signes que l’on tombe amoureux ?

Pas de doute : l’amour pointe le bout de son nez, comme le montre toutes ces certitudes qui l’envahissent et qu’il n’a pas envie de cacher.Il s’intéresse à ce que vous faites

Votre conjoint vous pose des questions, rebondit sur chacune de vos phrases, saisit toutes les perches que vous lui tendez, creuse les confidences que vous lui faites… C’est clair : il s‘intéresse vraiment à vous. C’est la preuve indéniable qu’il a envie de vous connaître par cœur, mais aussi de vous mettre en avant.

Il vous demande votre avis

« Qu’est-ce que tu en penses ? ». Si votre partenaire vous pose souvent cette question, c’est bon signe. Que ce soit pour prendre des décisions importantes ou pour avoir votre avis sur un meuble qu’il s’apprête à acheter, le fait qu’il attende votre validation montre que votre point de vue compte à ses yeux.

Il fait des projets dans lesquels il vous inclut

Commencer à faire des projets à deux est un signe plutôt clair du lien qui unit un couple. Votre partenaire parle de l’avenir et vous inclut dans ses projections ?

Pourquoi un homme veut attendre avant de faire l’amour ?

Celles et ceux qui souhaitent simplement prendre du bon temps sans avoir à s’engager émotionnellement choisissent alors souvent de passer à l’acte dès le premier rendez-vous. Or, beaucoup de personnes aiment également connaître la personne avec qui elles couchent. En faisant l’amour, elles s’engagent sur un plan émotionnel et ne souhaitent pas partager ces plaisirs charnels avec le premier venus. C’est tout aussi naturel : il s’agit de se préserver.

Attendre 30 jours avant de faire l’amour pour la première fois permet donc d’avoir le temps de connaître son partenaire, de le découvrir intellectuellement… Attendre peut avoir un réel bénéfice pour la relation à venir et peut même permettre de développer le désir sur des points autres que le physique.

Donner de la valeur à l’acte sexuel

Attendre avant de coucher permet de donner de la valeur à l’acte sexuel et de rendre sacré un acte qui est considéré comme banal dans les mœurs. Votre partenaire et vous allez attendre et créer ainsi de l’enjeu autour de votre rapport sexuel. Le fait d’attendre permet de donner de la beauté à cette connexion. Car vous n’êtes pas là simplement pour répondre à ces instincts primaires : vous souhaitez vous connecter avec l’autre. Voici une raison de plus pour attendre avant d’avoir des rapports.

Attendre permet de casser l’image pornographique de la relation sexuelle ainsi que l’hypersexualisation de la société.

Quand on ne ressent pas d’amour ?

Souvent, l’absence de sentiments amoureux provient de ce que nous ne sommes pas en mesure de les verbaliser. C’est à partir des premiers « je t’aime » que nous commençons à vivre pleinement le sentiment amoureux. En effet, aimer c’est, d’abord une perception personnelle, puis une offrande faite à l’autre. Il nous faut donc accepter d’aimer avant de pouvoir aimer notre partenaire. Notre histoire, nos blocages

Le plus difficile dans une histoire, c’est de se lancer, de s’avouer ce qu’on éprouve, d’oser être amoureux. Dès que nous aimons, nous avons conscience que nous sommes vulnérables : peur de perdre, d’être éconduit, de la séparation… Ces angoisses nous font différer l’expression de ce qui nous relie à l’autre. Il nous faut acquérir une solidité intérieure pour nous dévoiler et pour aimer librement. Si nous avons expérimenté par le passé que nous pouvions souffrir d’être attaché, adultes nous éviterons toute situation en rapport avec ces premiers traumatismes (perte d’un parent, d’un ami d’enfance,…). Parfois, cette peur l’emporte et empêche la naissance du sentiment amoureux.

Les relations indéterminées

Désormais, nous aimons catégoriser les relations dans lesquelles nous entrons.

A LIRE  Comment guérir d'une mère narcissique : Guide complet pour se reconstruire et briser le cycle du narcissisme

Pourquoi je sens que personne ne m’aime ?

Qui n’a jamais pensé ou dit « Personne ne m’aime » ?! Un cri du cœur, une phrase qui nous a tous un jour traversé l’esprit, une sensation qu’on a ressentie. Mais qu’est-ce qui se cache réellement derrière ce « personne ne m’aime » ?

Aimer et être aimé

Le sentiment de ne pas être aimé.e, de ne pas être aimé.e comme on le devrait, peut être présent chez tout le monde, même les personnes qui sont très entourées.

Ce sentiment est parfois lié à un manque de confiance en soi. On a du mal à s’accepter, à s’estimer, on ne comprend pas comment les autres pourraient nous aimer alors qu’on est comme « ça ». Il arrive également qu’on ait l’impression que si l’autre nous aime, on pourra s’aimer en retour. On pense qu’on peut s’aimer, exister à travers le regard de l’autre. Et pourtant, c’est le regard que l’on porte sur soi-même qui nous permet vraiment de nous aimer ! C’est pourquoi, il est important de prendre conscience de sa valeur personnelle, de ses réussites et de ses échecs.

Ah l’adolescence…

Comme tu le sais peut-être, à l’adolescence, à la puberté, on ressent les choses plus intensément. On ressent de nouvelles émotions et/ou de façon beaucoup plus importante qu’avant.

Pourquoi je suis attirée par les hommes qui ne veulent pas de moi ?

« C’est difficile de renoncer quand on est déjà tombée amoureuse d’un homme inaccessible », regrette la spécialiste.

Piquées, les femmes ont alors tendance à tomber dans ce que Marie-Soleil Cordeau appelle la « pensée magique » : « Elles se disent que l’homme va changer en voyant à quel point elles en valent la peine. « Elles espèrent créer un déclic. Bref, le cercle vicieux commence.

Être attirée par des hommes évitants car on manque d’estime de soi

L’estime de nous-même régit nos rapports aux autres et surtout nos relations amoureuses. Les personnes anxieuses dans leur vie romantique manquent généralement d’estime d’elles-mêmes. « Ce sont ces profils-là qui ont tendance à tomber amoureux d’une personne inaccessible », analyse l’experte.

Ces femmes accordent généralement beaucoup d’importance à l’homme évitant en le mettant même sur un piédestal. Elles se sous-estiment et voient cette relation ou ce jeu de séduction comme leur unique chance d’être aimée. « Pour les anxieux, être avec quelqu’un d’évitant ça confirme les croyances à propos d’elles-mêmes et les évitants aiment qu’on les valorise », analyse Marie-Soleil Cordeau pour qui ces deux personnalités se complètent.

Incapables de voir le bon en elles, les personnes qui manquent d’estime d’elles-mêmes, sont, inconsciemment, confortées par ce type de relation. La vision qu’elles ont d’elles-mêmes n’est pas bousculée. Une vision de personne qui ne mérite pas spécialement d’être aimée et avec laquelle on n’a pas spécialement envie de d’engager. Leurs relations amoureuses finissent par tourner autour de ce schéma délétère pour leur santé mentale.

Aimer les hommes inaccessibles : la conséquence d’un schéma familial compliqué

Nos préférences amoureuses s’expliquent parfois par nos rapports familiaux. Le style d’attachement, avec le père notamment, lorsqu’on est une femme hétérosexuelle, joue un rôle, une fois adulte, dans nos rapports aux hommes.

Quels sont les signes qu’une personne t’aime ?

Newsletter Bien Vieillir

Recevez nos dernières actualités pour rester en forme

Doctissimo, met en oeuvre des traitements de données personnelles, y compris des informations renseignées dans le formulaire ci-dessus, pour vous adresser les newsletters auxquelles vous vous êtes abonnés et, sous réserve de vos choix en matière de cookies, rapprocher ces données avec d’autres données vous concernant à des fins de segmentation client sur la base de laquelle sont personnalisées nos contenus et publicités. Davantage d’informations vous seront fournies à ce sujet dans l’email qui vous sera adressé pour confirmer votre inscription.

Merci de votre confiance

Découvrez toutes nos autres newsletters.

Découvrir

Quels sont les signes d’une personne qui t’aime ?

Voici 6 signes qui ne trompent pas !Le regard et le langage corporel ne mentent jamais !

Savoir si un homme ou une femme vous aime peut-être délicat, car chaque personne exprime ses sentiments différemment. Toutefois, le jeu de regard et le langage corporel sont parfois bien plus expressifs que les mots.

Il vous regarde régulièrement, plus souvent que les autres, de manière intense et prolongée et ses yeux brillent dès votre entrée dans une pièce ?

C’est un signe qu’il pourrait être amoureux ! Un sourire sincère et fréquent peut également révéler un sentiment amoureux.

De plus, si cette personne se rapproche de vous fréquemment ou si elle cherche un contact physique, cela peut être un autre signe !

Comment agit une personne qui ne s’aime pas ?

On parle ici d’un véritable envahissement psychique dont les manifestations sont extrêmement difficiles à maîtriser pour la personne concernée, et qui est source d’une souffrance majeure au quotidien.

Signe n°2 : Le sentiment de solitude

Une mauvaise estime de soi peut conduire à une véritable impression d’isolement psychique qui conduit bien souvent à un isolement effectif ; les personnes souffrant d’un sentiment de solitude dû à leur manque d’estime d’elles-mêmes auront tendance à se percevoir comme fondamentalement différentes des autres, moins compétentes, moins valables voire inaptes, et de ce fait incapables de s’adapter et de correspondre aux attentes qu’elles projettent comme étant celles de leur environnement social de référence. Dans un tel contexte, l’extérieur est surévalué en termes de qualités positives vis-à-vis desquelles la comparaison qu’elles s’imposeront sera toujours en leur défaveur. On peut retrouver dans les cas les plus aigus un véritable sentiment d’étrangeté avec l’impression tenace de ne pas être même en capacité de se comparer, de par une différence fondamentale de nature entre soi et les autres, perçus comme étant représentatifs de ce qui est « bon », « bien » ou « naturel », tandis que la personne elle-même se perçoit comme un être à part, dépourvu de toutes les caractéristiques appartenant à une normalité perçue comme positives et supposées être portées par toute autre personne qu’elle. On peut noter qu’à l’extrême, ce mode de fonctionnement peut conduire à des troubles psychiques plus ou moins importants, et notamment du côté des troubles de la personnalité (personnalité évitante en particulier), en lien avec ce sentiment d’inadéquation voire d’étrangeté envahissant.

Signe n°3 : Le sentiment d’imposture

Les personnes souffrant d’une faible estime d’elles-mêmes auront la tendance récurrente à ne pas se sentir légitimes, y compris dans le contexte d’une réussite ou de l’accomplissement d’un projet, qu’il soit personnel ou professionnel.

 

Vous aimeriez aussi

Notre site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accept Lire