Home » Qui est le propriétaire du château de Louis de Funès ?

Qui est le propriétaire du château de Louis de Funès ?

by Marine Lamiaux

Propriété de la famille de Funès (1967-1986)

Le château, inhabité depuis six ans et délabré, nécessite deux ans de travaux et restaurations. L’acteur se sépare de sa maison de campagne à Saint-Clair-sur-Epte et de son appartement d’été à Hyères.

Quel âge a Jeanne Augustine Barthélémy ?

Jeanne-Augustine Barthélemy de Maupassant, la femme de l’acteur français Louis de Funès, est décédée le 7 mars 2015 à l’âge de 101 ans.

Qui est le fils de Louis de Funès ?

Charles Guyard, édité par Laura Laplaud 10h03, le 27 janvier 2023

Chaque jour, Europe 1 se penche sur une idée ou un problème dans votre quotidien. Le 27 janvier 1983, Louis de Funès décédait d’une crise cardiaque à Nantes. Une exposition lui rend hommage jusqu’à dimanche au Cellier où l’acteur est enterré. Dans cette commune de Loire-Atlantique, où il a vécu, Louis de Funès continue d’émerveiller les plus jeunes, 40 ans après sa mort.

La Grande Vadrouille, Le Gendarme de Saint-Tropez, Le Petit baigneur… 40 ans après sa mort, l’acteur continue d’émerveiller, même les plus jeunes d’entre nous. Au Cellier, une commune de Loire-Atlantique où il a vécu et où il est désormais enterré, une exposition rend hommage à Louis de Funès.

Toujours indémodable

« C’est mon acteur préféré », « il est trop drôle »… Pour les écoliers du Cellier, c’est une évidence, leur idole au cinéma, repose dans le cimetière de la commune. Plus qu’un nom, l’acteur et sur tous ses gages, reste une référence pour ces enfants d’à peine huit ans.

Qui habiter dans le château de Versaille ?

Parfois un couple peut bénéficier de deux appartements). Leurs enfants et leurs domestiques logent dans les hôtels particuliers de la famille, en ville ou à Paris.

– Combien de personnes vivaient au Château ?Le premier recensement officiel des habitants du château et de ses dépendances date de 1722, au moment du retour de la Cour à Versailles au début du règne de Louis XV. À cette époque près de 7 000 personnes peuvent prétendre être logées par le Roi, dont près de 4 000 dans l’enceinte du Château même. Ce chiffre doit correspondre, à peu de choses près, à ce qui se déroulait sous le règne de Louis XIV.

– Combien y a t-il de logements disponibles et comment sont-ils attribués ?À la fin du règne de Louis XIV, en 1715, on dénombre dans le château, hormis les appartements du Roi et de la Reine, 20 appartements princiers et 189 logements de courtisans. Les logements sont attribués par la seule volonté du Roi, par l’intermédiaire de l’Intendant du Château qui gère les modalités pratiques. Chaque départ, décès ou changements d’appartement donne lieu à une lutte disputée pour obtenir un appartement ou un meilleur logement que celui qu’on a déjà (plus grand, plus proche du Roi, avec plus de commodités, plus proche de sa propre famille qui logerait déjà à Versailles…). Il y a donc très souvent des déménagements et des changements parmi les occupants.

– À quoi ressemblent ces logements? Où se situent-ils?Pour les détenteurs des charges principales de la Cour, un appartement standard, selon les plans de Jules Hardouin-Mansart se compose d’une antichambre, d’une chambre, d’un cabinet et parfois d’une garde-robe. Certains courtisans peuvent parfois également bénéficier d’une cave et/ou d’une cuisine.

Qui est le propriétaire actuel du château de Versailles ?

Nos Missions

Le château, le musée et le domaine national de Versailles constituent depuis 1995 un établissement public à caractère administratif, doté d’une autonomie de gestion administrative et financière. Il est placé sous la tutelle du ministère de la culture et du ministère en charge du budget.

L’Établissement constitue un ensemble composé des Châteaux de Versailles et de Trianon, du domaine historique de Marly, des jardins et du parc, de la salle du Jeu de Paume, du musée des Carrosses et de la galerie des moulages.

À sa tête se trouve Catherine Pégard, présidente de l’Établissement public.

Le budget consolidé de l’Établissement public représente environ 100 millions d’euros par an. Les dépenses de fonctionnement sont financées par les ressources propres de l’Établissement, notamment celles qu’il tire de sa billetterie et de ses activités commerciales. Les dépenses d’investissement sont en partie financées par une subvention annuelle de l’Etat et complétées par la capacité d’autofinancement de l’Établissement. Tous les résultats d’exploitation sont réinvestis dans le fonctionnement et l’entretien du Château et de son domaine.

Château de Versailles Spectacles, qui produit les spectacles de l’opéra et les grandes eaux est une filiale de l’Établissement.

L’Établissement est par ailleurs membre fondateur du Centre recherche du Château de Versailles, groupement d’intérêt public.

Où logent les nobles à Versailles ?

« Toute la France regroupée autour du roi ». À Versailles, les espaces permettent à une Cour nombreuse de vivre à demeure auprès du roi. Selon les jours, 3 000 à 10 000 personnes s’y pressent et forment une société très hétéroclite et hiérarchisée. Certains sont là par droit de naissance, d’autres par obligation sociale, d’autres encore par intérêt ou par curiosité, d’autres enfin pour gagner leur vie. La haute noblesse y est assidue, briguant les faveurs du maître de Versailles.

À charge pour les courtisans de suivre l’Étiquette. Ces règles pointilleuses marquent les préséances, décidant qui peut approcher des grands personnages de la Cour, où et quand.

Quelle est la valeur du château de Versailles ?

De manière générale, on estime le coût des châteaux de Versailles et du Trianon, de leurs jardins et de leurs aqueducs à 83 millions de livres soit approximativement 1.245 milliard d’euros et représente 40% du budget de la surintendance sous Louis XIV. Il faut souligner que ces dépenses colossales sont étalées sur 54 ans, mais ne comprennent pas toutes les dépenses liées au chantier.

Les travaux hydrauliques représentent le plus gros secteur avec 9 millions de livres. Les travaux de maçonnerie représentent 35% du budget, les travaux de terrassement et de jardinage 14%. Le reste du budget se répartissant entre les différents corps de métier. A cette somme il faut ajouter l’achat d’œuvres d’art, de meubles et d’argenterie, le total se chiffrant à plus de 100 millions de livres.

Quel est le plus beau château du monde ?

Les châteaux sont comme une fenêtre sur un pays de contes de fées d’autrefois.

Si la plupart des châteaux magnifiques se trouvent en Europe, il y en a beaucoup d’autres disséminés dans le monde entier. Voici une liste des plus beaux châteaux du monde !

A LIRE  Denise Fabre Age?

1. Château de Neuschwanstein, Allemagne

Quand on pense à un beau château, c’est probablement le premier qui vient à l’esprit.

Le château de Neuschwanstein a été conçu par le roi Louis II, qui l’a commandé en 1868 afin de disposer d’un endroit où il pourrait échapper à la vie publique et à l’agitation de la ville. La majeure partie du château était achevée à la mort du roi en 1886, mais il n’a pas vécu assez longtemps pour le voir terminé.

Ironiquement, peu après la mort du roi timide, le château a été ouvert au public. Aujourd’hui, il est l’un des châteaux les plus populaires d’Europe, attirant quelque 6 000 visiteurs par jour en été et 1,4 million de personnes par an.

Compte tenu de la conception grandiose des salles du château de Neuschwanstein, avec leurs fresques inspirées des opéras de Wagner et des vieux mythes allemands, il est remarquable qu’aucun des intérieurs n’ait été conçu pour être vu par le public. Mais le roi Louis II était un esthète au goût très sûr et, bien que les murs et les plafonds soient décorés de peintures classiques, le château a été équipé des technologies les plus modernes, notamment d’un ascenseur, de l’eau courante et même du chauffage central.

Château de Neuschwanstein dans de beaux paysages de montagne des Alpes Château de Neuschwanstein dans de beaux paysages de montagne des Alpes

Château de Neuschwanstein dans de beaux paysages de montagne des Alpes

Les pièces les plus intéressantes se trouvent aux troisièmes et quatrièmes étages et peuvent être visitées avec un guide expert lors de l’une des visites officielles du château.

Se rendre au château de Neuschwanstein est facile, surtout si vous êtes à Munich. En voiture, il faut compter environ deux heures pour se rendre au sud-ouest par les grands axes routiers, ce qui ne devrait pas poser de problème. Cette proximité avec la ville fait du château une option parfaite pour une excursion d’une journée.

Vous pouvez également rejoindre le château de Neuschwanstein en train, bien que le trajet soit un peu plus long. Au départ de la gare centrale de Munich, vous prendrez le train pour Füssen, un trajet d’environ une heure, avec des trains partant toutes les heures. De là, vous prendrez un bus jusqu’à l’arrêt Hohenschwangau / Alpseestraße, qui se trouve à 8 minutes de la gare. Ensuite, vous aurez environ 30 minutes de marche jusqu’au château. Si vous préférez vous joindre à un groupe, nous pouvons également organiser cela, si vous voyagez avec nous à Munich.

Füssen, la ville la plus proche du château, est un bon endroit pour s’arrêter pour déjeuner.

Quel âge a Julie De Funès ?

Julia de Funès est docteure en philosophie et spécialiste du monde de l’ entreprise et du management. Diplômée de l’Institut Supérieur de Gestion (ISG) de Paris, elle travaille dans le secteur des ressources humaines avant d’ouvrir en 2010 Prophil Conseil, un cabinet de conseil qui s’appuie sur la philosophie pour des interventions dans des entreprises.

En 2017, Julia de Funès passe un doctorat en philosophie, et publie Socrate au pays des process en 2017, La vie de bureau : ou comment je suis tombée en Absurdie en 2019 ou Le Siècle des égarés en 2022.

En 2021, s’exprimant sur le télétravail dans une émission de France Culture, elle développe son point de vue sur les surfaces d’échange grandissantes entre vie de famille, vie personnelle et vie professionnelle : « La plupart des entreprises en France ont été darwiniennes. Elles se sont adaptées en comprenant que c’est pas la vie qu’il faut amener au bureau, mais c’est le bureau qu’il faut amener dans sa vie personnelle.« 

Julia de Funès est la petite-fille de l’acteur Louis de Funès.

Qui est la femme de Cruchot ?

« Ma biche », lancé par le maréchal des logis Ludovic Cruchot dans la série des « Gendarmes », lui a collé toute sa vie à la peau. Principalement connue pour donner la réplique à Louis de Funès, l’actrice Claude Gensac est décédée à 89 ans dans son sommeil dans la nuit de lundi 26 décembre à mardi 27 décembre, a annoncé son fils à l’AFP.

Particulièrement connue comme Josépha, la femme de Ludovic Cruchot dans la série « Les Gendarmes », Claude Gensac l’est également dans Jo ou Hibernatus. Au cours de sa carrière elle sera en tout 10 fois l’épouse de Louis de Funès !

La rédaction vous recommande

Elle a tourné jusqu’au bout, a-t-il souligné. En effet, Claude Gensac a été en 2013 à l’affiche de Elle s’en va d’Emmanuelle Bercot, avec Catherine Deneuve, de Lulu femme nue de Solveig Anspach, la même année, ainsi que de Baden Baden de Rachel Lang en 2016.

Nommée pour un César de la meilleure actrice en 2015

Pourtant, après la mort de son partenaire Louis de Funès en 1983, l’actrice avait connue une traversée du désert. Elle avait finalement réussi à rebondir grâce au théâtre.

Qui est la fille de de Funès dans les gendarmes ?

Geneviève Grad est née à Paris le 5 juillet 1944. Son père travaille pour le journal France-Soir en tant que typographe. Petite, elle rêve d’abord de devenir danseuse avant de se lancer dans une carrière d’actrice dès l’âge de 15 ans.

Dans les années 1960, Geneviève Grad obtient le rôle de Nicole Cruchot, fille de Ludovic Cruchot incarné par Louis de Funès dans la série de films Les Gendarmes. Entre 1964 et 1968, elle tourne ainsi dans trois films : Le Gendarme de Saint-Tropez, Le Gendarme à New York et Le Gendarme se marie. Le dernier tournage l’épuise et elle préfère prendre de la distance avec le métier d’actrice. Dans les années 1970, Geneviève Grad se reconvertit d’abord comme assistante de production pour la chaîne TF1. Elle change ensuite radicalement de voie pour devenir antiquaire. Puis elle travaille pour la municipalité de Vendôme et devient responsable de la vie culturelle de la ville.

Côté vie privée, Geneviève Grad fait la connaissance d’Igor Bogdanoff dans les années 1970, par l’intermédiaire d’amis communs dans le Gers. À l’époque, Igor Bogdanoff vit dans le château familial situé à Saint-Lary.

Qui est la femme de de Funès dans les gendarmes ?

Claude Gensac et Louis de Funès avaient travaillé ensemble au théâtre et au cinéma en 1952, mais leur longue et fructueuse collaboration ne commence réellement qu’en 1967, avec l’adaptation à l’écran d’Oscar. Cette pièce était jouée par de Funès depuis 1959, et elle avait largement contribué à affirmer son talent. Cantonné à des seconds rôles au cinéma jusqu’au début des années 1960, il avait ensuite connu un large succès dans Le Gendarme de Saint-Tropez en 1964, Le Corniaud en 1965 et La Grande Vadrouille en 1966.

A LIRE  Comment Savoir Si Un Mec Est Intéressé?

C’est Jeanne, la femme de Louis de Funès, qui avance le nom de Claude Gensac pour le rôle de la femme du personnage principal d’Oscar. Elle voulait que son mari incarne des personnages au rang social élevé et il fallait pour cela que l’actrice incarnant son épouse sur scène ait de la distinction. Qualifiée de « bonne copine » par Patrick de Funès, fils et biographe de l’acteur, elle est aussi choisie parce que Jeanne de Funès lui fait suffisamment confiance pour ne pas craindre qu’elle lui vole son mari hors plateau. Louis et Jeanne s’étaient bien entendus avec Claude sur le tournage de La Vie d’un honnête homme en 1952, et Jeanne de Funès repense à l’actrice en la voyant à la télévision dans un épisode des Cinq Dernières Minutes. Peu après, le couple de Funès va voir Claude Gensac sur scène dans La Dame de chez Maxim de Georges Feydeau. Son interprétation de Madame Petypon les convainc définitivement[17].

Elle reste toujours très reconnaissante à Louis et Jeanne de Funès d’avoir fait décoller sa carrière, heureuse d’ailleurs de s’inscrire dans la comédie afin de quitter ses rôles de « duchesses perverses » ou de « femmes agressives[16] ». Au départ, elle était toutefois inquiète d’obtenir des rôles si importants au cinéma[17]. Le succès du couple de Funès-Gensac repose sur la parfaite alchimie entre deux comédiens aux jeux totalement opposés : de Funès est hargneux et teigneux, Gensac est adorable, pétillante et distinguée[18].

Elle joue dans Oscar en 1967, puis dans Les Grandes Vacances la même année. Elle interprète à une dizaine de reprises l’épouse (et une fois la secrétaire) des personnages joués par Louis de Funès au cinéma, rôle qu’elle occupe en 1968 dans Le Gendarme se marie, en 1969 dans Hibernatus, en 1970 dans Le Gendarme en balade, et en 1971 dans Jo. Ces films sont de grands succès commerciaux, Les Grandes Vacances et Le Gendarme se marie étant numéro un au box-office français l’année de leur sortie respective, avec presque sept millions d’entrées chacun. Oscar est deuxième en 1967, derrière Les Grandes Vacances, avec un peu plus de six millions d’entrées[19].

Louis de Funès s’entend parfaitement avec Claude Gensac et l’actrice fait partie de ses partenaires préférés, comme Michel Galabru. De Funès a dit d’elle : « On s’amuse beaucoup avec Claude, elle pige très vite.

Quel film a rendu Louis de Funès célèbre ?

Sur les 140 films auxquels Louis de Funès a participé, seuls 39 d’entre eux n’ont pas atteint ou dépassé le million de spectateurs en salle. Plus de la moitié de sa filmographie est donc, en quelque sorte, culte.

Derrière La Grande Vadrouille (17,3 millions d’entrées), on trouve ainsi Le Corniaud, sorti un an plus tôt, en 1965, et qui comptabilise depuis sa sortie 11,7 millions d’entrées en France. Troisième du podium : Le Gendarme de Saint-Tropez. Depuis 1964, le film a fait 7,8 millions d’entrées dans les salles de cinéma françaises.

Les histoires du gendarme, déclinées lorsqu’il se marie (1968) ou lorsqu’il rencontre des extraterrestres (1979), sont également des succès du box-office français : plus de 6 millions d’entrées pour les deux opus. Difficile, en 2018, de trouver un acteur français qui fait de si bons chiffres à lui seul.

Où habitait Louis de Funès à Paris ?

Il fait partie de nos vies, y compris de celles de nos enfants aujourd’hui qui continuent à regarder avec gourmandise le Corniaud, l’Aile ou la Cuisse, ou le Grand Restaurant avec bonheur … Comme beaucoup d’artistes, de peintres, de poètes, de chanteurs, de cinéastes et de comédiens, Louis de Funès a choisi de s’installer dans le 9e arrondissement, l’arrondissement des arts et de la création par excellence. Au cœur du Paris des théâtres, des salles de music-hall, des salles de cinéma et des musées. Un arrondissement qu’il connaissait déjà depuis sa plus tendre enfance, puisqu’il a été élève du prestigieux lycée Condorcet, … après le baron Haussmann, le Président Sadi Carnot, et Marcel Proust. Il s’était marié à la mairie du 9e, le 20 avril 1943 avec Jeanne Augustine Barthélémy, votre grand-mère, chère Julia. Il habitait alors le 13, rue Condorcet, votre grand-mère le 14, rue de Maubeuge.C’est en face de votre école chers élèves, au 25 rue Marguerite de Rochechouart dont l’entrée est désormais close que Louis de Funès a pris possession d’un deux pièces l’année de ses quarante ans, au 3e étage, celui que vous occupez désormais Paul.Rabbi Jacob pour certains, Cruchot pour d’autres: la seule prononciation du nom de Louis de Funès réveille un imaginaire chez chacune et chacun d’entre nous.

Où se trouve la gendarmerie de Louis de Funès ?

Fanspots Stories Paris, ce sont des images légendaires de films, séries, musiques, bandes dessinées ou romans.Des lieux souvent anonymes devenus mondialement célèbres grâce à la pop culture au point d’être aujourd’hui indissociables des œuvres auxquelles ils ont servi de décors.

Amélie Poulain, James Bond, Mission impossible, La Grande Vadrouille, Les Tontons flingueurs, Bref., Dix pour cent, Sex & The City, Blake & Mortimer, Spider-Man, Notre-Dame de Paris… Découvrez l’histoire des lieux cultes des plus grands chefs-d’œuvre de la pop culture dans la Ville Lumière !

Paris filmé, Paris chanté, Paris dessiné, Paris conté… Pour les artistes, la Ville Lumière constitue un terrain d’expression extraordinaire et une source d’inspiration inépuisable. Chaque nouvelle œuvre est une main tendue pour séduire de nouvelles personnes grâce aux passeurs de rêves d’hier et d’aujourd’hui. Des lieux connus ou anonymes deviennent alors cultes.

Où est la maison de Louis de Funès ?

Louis de Funès de Galarza est un acteur français comique très populaire né en 1914. C’est l’un des plus célèbres et des plus appréciés du cinéma français. Parmi ces rôles les plus connus, citons la série « Les Gendarmes », la trilogie « Fantomas », « Le Corniaud », « Les aventures de Rabbi Jacob », « La Folie des Grandeurs » ou « La Grande Vadrouille » (1966), ce dernier restant pendant plus de quarante ans, le plus grand succès du cinéma français avec plus de 17 millions de spectateurs.

A LIRE  Les Plus Beaux Prénoms de Garçon Originaux et Doux: Comment Choisir le Meilleur pour Votre Enfant

Dans les années1940-1960, Louis de Funès passe ses vacances au domaine de Clermont, après son mariage, en 1943, avec Jeanne Barthélémy, nièce de Marie Barthélémy, propriétaire du Château à la mort de son mari, le Comte Charles Nau de Maupassant.

Où se trouve la maison dans le film Pouic-pouic ?

LES LIEUX DE TOURNAGES

aaaaaaaaLes photos publiées dans les pages qui suivent ont été prises par les auteurs lors de leurs déplacements (sauf mention contraire) et leur appartiennent. Le but de cette rubrique n’est pas d’afficher un maximum de lieux mais simplement de proposer aux internautes quelques coins que nous avons visités en vacances ou lors de déplacements professionnels. Si elle n’est pas exaustive, cette rubrique tient à vous donner des idées de voyage à travers la France et l’international. Bonne visite à vous !

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaFranck et Jérôme

nouveautés / mises à jour

Paris – les Invalides (75), lieu de tournage du « Grand restaurant » (Jacques Besnard, 1966) et des « Aventures de Rabbi Jacob » (Gérard Oury, 1973).

LIEUX DE TOURNAGES :

La Porte Maillot, Paris (75),

Quel film a rendu célèbre Louis de Funès ?

La Grande Vadrouille (1966)

Pourquoi Louis de Funès est célèbre ?

La plus «Marche à l’ombre»: il a volé la vedette aux plus grands sur les écrans

Cet éternel second rôle avait une façon bien à lui, du haut de son mètre soixante-quatre de voler la vedette à bien plus chevronnés que lui. Il en va ainsi de Jean Marais dans Fantômas qui a vu peu à peu son rôle décliner au profit des scènes comiques que Louis de Funès a imposées, offrant son incroyable énergie créative à chaque plan. Bourvil, Fernandel ou Yves Montand ont également fait les frais de cette ardeur.

6. La plus «En cas de malheur»: pendant Mai 68, il s’inquiète pour ses lingots d’or

Mai 68, Louis de Funès fait grise mine. Lorsque les techniciens entament une grève sur le tournage du Gendarme se marie, la panique s’empare du comédien. Il met le réalisateur du film, Jean Girault, dans la confidence et lui donne une mission: déterrer un coffre dans le jardin de son château de Clermont contenant une forte somme d’argent et des lingots d’or.

7. La plus «Il ne doute de rien» : il ne payait jamais ses taxis

Picasso l’avait fait, pourquoi pas lui? Lorsque l’acteur prenait un taxi, ce qui lui arrivait souvent, il payait par chèque le signant de sa plus belle écriture, que les chauffeurs préféraient garder comme autographe.

8.

Quel est le plus vieux film de Louis de Funès ?

Top 10 de ses films par nombre d’entrées en France

Rang Titre Année Entrées
1 La Grande Vadrouille[89] 1966 17,28 millions
2 Le Corniaud[90] 1965 11,74 millions
3 Le Gendarme de Saint-Tropez[91] 1964 7,81 millions
4 Les Aventures de Rabbi Jacob[92] 1973 7,29 millions
5 Les Grandes Vacances[93] 1967 6,99 millions
6 Le Gendarme se marie[94] 1968 6,83 millions
7 Le Gendarme et les Extra-Terrestres[95] 1979 6,28 millions
8 Oscar[96] 1967 6,12 millions
9 L’Aile ou la Cuisse[97] 1976 5,84 millions
10 La Folie des grandeurs[98] 1971 5,56 millions

Après les salaires des petits boulots et les maigres paies de ses soirées de pianiste dans les cabarets, Louis de Funès connaît au début de sa carrière les petits cachets, au théâtre et au cinéma, comme figurant ou silhouette, qu’il enchaîne de façon espacée. Pour quelques semaines à partir du 28 décembre 1945, il obtient chaque soir un cachet de 250 anciens francs pour un rôle de figuration dans La Maison de Bernarda Alba au théâtre des Champs-Élysées[fh]. Sa première apparition au cinéma dans La Tentation de Barbizon (1946) lui vaut un cachet de 300 anciens francs pour une silhouette[fi]. Pour sa première apparition créditée au générique d’un film, dans Croisière pour l’inconnu (1948), il touche un cachet de 50 000 anciens francs pour dix jours de tournage[fj]. En 1948, dans la superproduction Du Guesclin, il doit être payé 10 000 anciens francs pour un petit rôle mais parvient à s’ajouter d’autres rôles dans le film, et donc récupérer plusieurs cachets (dont un de 15 000 anciens francs, plus plusieurs petits de figurant de 200)[fk],[fl]. Ces journées de travail sont relativement bien payées — à une époque où le salaire moyen d’un ouvrier est d’un peu plus de 2 000 anciens francs par mois — mais restent rares pour l’« acteur de complément » qu’il est[fm]. Pour son petit rôle pittoresque de général espagnol dans Mission à Tanger (1949), il est rémunéré 27 000 anciens francs, soit un peu plus que d’autres acteurs débutants du film comme Jean Richard ou Gérard Séty (tous deux 25 000), ce qui s’expliquerait par sa part de création du rôle et ses apparitions plus fréquentes dans le film[fn].

En entrant dans les années 1950, Louis de Funès enchaîne les tournages de façons de plus en plus rapprochée, avec un film par mois ou tous les deux, toujours pour quelques jours seulement voire un seul[fo]. Au cours de la décennie, il accumule les apparitions, en alternant entre des cachets de second rôle, consistants ou maigres, de figuration et de silhouette.

Comment était Louis de Funès dans la vraie vie ?

Et surtout, sa grande force a été d’occuper l’écran à lui tout seul.

Comment était l’homme en dehors des plateaux de cinéma?

Dans sa vie privée, Louis de Funès n’était pas très drôle. Et ses compagnons de cinéma, acteurs, producteurs, ne l’aimaient pas beaucoup, mais il avait le public avec lui. De Funès était très timide et surtout très économe. Après une journée de tournage, il n’allait pas faire la fête avec les autres, il aimait cultiver ses roses et son potager. Cela s’explique notamment par son succès tardif. Il a ramé pendant vingt-cinq ans après avoir été pianiste et avoir enchaîné les rôles de figurants. Et un matin, il éclate au grand jour et tient le haut de l’affiche. Cela lui vaudra beaucoup de mépris de la part de certains acteurs, comme Jean Marais. Il avait peur que tout ce qu’il avait mis du temps à construire ne s’arrête du jour au lendemain, et son travail l’accaparait.

 

Vous aimeriez aussi

Notre site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez refuser si vous le souhaitez. Accept Lire